PÉLIEU CLAUDE (1934-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète, traducteur et collagiste français, installé aux États-Unis. Dès avant sa majorité, Claude Pélieu fait paraître Rendez-vous avec le sol, recueil poétique de veine surréaliste. Démobilisé de la guerre d'Algérie, il s'installe en 1963 à San Francisco, puis se fixe bientôt à New York, avec son épouse américaine Mary Beach. Ensemble, ils traduisent et éditent en français les écrivains les plus représentatifs de la beat generation : Ginsberg, Burroughs, Kaufman. Il sera étroitement associé à ces deux derniers dans l'important Cahier de l'Herne publié en 1967. De sa plume Pélieu publie en parallèle Le Journal blanc du hasard (1969), Embruns d'exil traduits du silence (1971), Infra noir (1972), Kali Yug Express (1974), La rue est un rêve (1989) et Studio Réalité (1999). Durant toute sa vie, mais surtout dans les années 1980, il s'adonne également au collage visuel, genre dans lequel il se fait un nom reconnu autant des experts que d'un public éclairé.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« PÉLIEU CLAUDE - (1934-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-pelieu/