LORIUS CLAUDE (1932- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le constat climatique

C'est aux confins du monde, loin des contrées de haute technologie que les glaces nous ont livré ces archives uniques sur l'environnement climatique terrestre. Elles couvrent aussi le dernier millénaire, durant lequel se développent nos civilisations industrielles. Intégrant l'ensemble de nos activités, l'augmentation de la teneur en CO2 de l'atmosphère est devenue un repère de l'évolution des activités humaines. Au début du xixe siècle s'ouvre une nouvelle ère, l'Anthropocène : l'homme influe désormais puissamment sur l'environnement de notre planète, avec les conséquences que l'on sait.

La dégradation de cet environnement est aussi marquée dans les régions polaires par le plomb de l'essence de nos voitures dans les neiges du Groenland, la radioactivité des retombées au pôle Sud des tests nucléaires menés dans l'hémisphère Nord et le trou d'ozone causé au-dessus de l'Antarctique par l'émission de CFC (composés chlorés et fluorés).

Aujourd'hui, la communauté humaine prend peu à peu conscience de la dégradation planétaire de notre environnement. Le dilemme sources d'énergie/réchauffement climatique est au cœur du débat actuel, en pleine crise économique. Les messages d'alerte des chercheurs de nombreuses disciplines s'impriment peu à peu dans les sociétés industrielles ; mais il est encore loin de conduire à des actions significatives car les pressions économiques imposent les actions à court terme, qui ne prennent guère l'humain en compte.

Au-delà de l'urgence, c'est notre planète vivante qu'il faut sauvegarder. Un combat dont l'issue est incertaine pour Claude Lorius, qui aime à rappeler que les campagnes en Antarctique, forages, analyses des carottes et interprétations n'ont été possibles qu'avec la participation de nombreux chercheurs et techniciens. Parmi eux, certains l'ont accompagné tout au long de ce cheminement : Jean Jouzel, Jean-Robert Petit et Dominique Raynaud.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

  • : directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique, directeur de l'institut Pierre-Simon-Laplace des sciences de l'environnement global, président du conseil d'administration de l'institut polaire français Paul-Émile-Victor

Classification


Autres références

«  LORIUS CLAUDE (1932- )  » est également traité dans :

JOUZEL JEAN (1947- )

  • Écrit par 
  • Dominique RAYNAUD
  •  • 961 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des grêlons aux glaces de l’Antarctique »  : […] À partir de l’hiver de 1957, le glaciologue Claude Lorius part en mission en Antarctique. De chacune de ses campagnes, il revient avec des échantillons de glace pour qu’en soit mesuré, au laboratoire de géochimie isotopique de Saclay, la proportion d’isotopes lourds de l’hydrogène, un indicateur de la température à laquelle la neige s’est formée. La voie est tracée, et Jean Jouzel va orienter sa […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean JOUZEL, « LORIUS CLAUDE (1932- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-lorius/