MALLEVILLE CLAUDE DE (1597-1647)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète français, il est l'un des représentants les plus marquants de la génération qui a suivi immédiatement celle de Malherbe. Attaché au service du maréchal de Bassompierre, qu'il ne quittera que quelques mois pour suivre le cardinal de Bérulle, il l'accompagne dans ses missions diplomatiques. Lorsque son maître est arrêté en 1631, et emprisonné pendant de longues années, il lui reste fidèle et mourra peu de temps après lui. Admis dans de nombreux cercles littéraires, il fait partie de l'Académie française dès sa création. Habitué de l'hôtel de Rambouillet, il collabore brillamment à la Guirlande de Julie et compose des rondeaux et des épigrammes, que recommandent l'aisance du tour et de la facture, la grâce et l'esprit de la pointe finale, ainsi que des sonnets dont quelques-uns trouveront grâce auprès de Boileau ; toute la belle société de l'époque s'est partagée entre les partisans de la Belle Matineuse de Voiture et ceux qui lui préféraient l'un des trois sonnets écrits par Malleville sur le même thème. L'œuvre poétique de Malleville, fort abondante, a été publiée après sa mort mais pas dans sa totalité ; bon nombre de pièces (notamment d'excellents poèmes érotiques) restent inédits.

—  Bernard CROQUETTE

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, maître assistant à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  MALLEVILLE CLAUDE DE (1597-1647)  » est également traité dans :

GUIRLANDE DE JULIE LA

  • Écrit par 
  • Bernard CROQUETTE
  •  • 415 mots

Recueil de poèmes collectif, composé à l'imitation des « guirlandes » italiennes et offert le 1 er janvier 1634 (plutôt qu'en 1641, comme le veut la tradition) par le marquis de Montausier (qui deviendra plus tard duc et pair et sera nommé précepteur du Dauphin), à Julie d'Angennes, fille de la marquise de Rambouillet, qu'il courtisait depuis 1631 et qu'il finira par épouser en 1645. Le volume co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-guirlande-de-julie/#i_1111

PRÉCIOSITÉ

  • Écrit par 
  • Roger LATHUILLÈRE
  •  • 2 980 mots

Dans le chapitre « Le vrai visage de la préciosité »  : […] En réalité, la préciosité a revêtu des aspects beaucoup plus complexes. Elle n'est pas cet esprit superficiel et léger qu'on lui attribue d'ordinaire. Frivole parfois, attirée par des riens galants tels qu'on en trouve dans les Poésies de Voiture, les Recueils manuscrits de Valentin Conrart, ceux de Charles de Sercy, elle ne se cristallise pas seulement dans quelques jeux gratuits des ruelles, co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preciosite/#i_1111

Pour citer l’article

Bernard CROQUETTE, « MALLEVILLE CLAUDE DE - (1597-1647) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-de-malleville/