OUVRIÈRE CLASSE

CLASSES SOCIALES - Classe ouvrière

  • Écrit par 
  • Julian MISCHI, 
  • Nicolas RENAHY
  •  • 4 407 mots
  •  • 1 média

Classe ouvrière ? La notion paraît datée, associée à un type de mobilisation propre au xxe siècle. Le marxisme, sous ses différentes formes, lui a donné une forte visibilité sur les scènes idéologique, politique, artistique mais aussi scientifique. Depuis les années 1970, dans un pays comme la France, les débats intellectuels à propos de la classe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-classe-ouvriere/#i_20366

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Les milieux sociaux »  : […] La Première Guerre mondiale et la défaite de l'Allemagne n'ont pas eu les conséquences sociales qu'on aurait pu attendre des crises qui l'ont secouée de 1918 à 1923 . Le mouvement spartakiste n'a pas réussi à instaurer la dictature du prolétariat. Les membres des corps francs qui s'étaient battus en Allemagne et dans les pays baltes – ceux qu'Ernst […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_20366

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La perspective de l'« État socialiste du peuple » (1981-1989) »  : […] Dans la perspective historique du marxisme, la République démocratique allemande s'attacha à « l'édification intégrale du socialisme » ( Vollendendung des Sozialismus ) qui la ferait accéder à « l'État socialiste du peuple » ( sozialistischer Volksstaat ) dont l'U.R.S.S. était l'exemple. À ce stade, « la totale unité politico-morale de tout le pe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-democratique-allemande/#i_20366

AMÉRIQUE LATINE - Économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 178 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Les classes sociales »  : […] Les différences de classes sont très marquées en Amérique latine du fait d'inégalités sociales fortes . On peut y distinguer comme en Europe une grande bourgeoisie, des classes moyennes et une classe ouvrière aux traditions déjà anciennes, mais s'y ajoutent des catégories très pauvres, à la fois rurales et urbaines, communes à d'autres régions du m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-economie-et-societe/#i_20366

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 178 mots
  •  • 23 médias

Avec 20 418 000 km2, l'ensemble latino-américain couvre 15 p. 100 des terres émergées, soit une superficie équivalente à celle de l'ex-U.R.S.S. ou du groupe États-Unis - Canada ; il rassemblait, en 2013, 595 millions d'habitants, soit 8,3 p. 100 de la population mondiale et un peu plus d'un dixième de celle des pays en développement. Rappelons, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-economie-et-societe/#i_20366

ARCHITECTURE (Thèmes généraux) - Architecture et société

  • Écrit par 
  • Antoine PICON
  •  • 5 773 mots

Dans le chapitre « Architecture et « question sociale » au XIXe siècle »  : […] Frappées par l'ampleur des transformations engendrées par la Révolution française, puis par les bouleversements dont s'accompagne l'industrialisation, les élites du xix e siècle sont amenées à s'interroger sur la nature du lien social et sur son évolution. Celui-ci semble menacé à la fois par l'individualisme qui s'est substitué aux réseaux de sol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-themes-generaux-architecture-et-societe/#i_20366

BANLIEUE

  • Écrit par 
  • Jean BASTIÉ, 
  • Stéphane BEAUD, 
  • Jean ROBERT
  •  • 6 548 mots

Dans le chapitre « Désouvriérisation et clivage Français/immigrés »  : […] Depuis les années 1980, la banlieue est devenue un espace populaire moins ouvrier qu'autrefois. Ce phénomène produit des effets décisifs qu'on peut mettre en perspective en revenant sur la signification historique de la « banlieue rouge » et du communisme municipal. La conquête dans l'entre-deux-guerres par le P.C.F. des mairies des villes de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/banlieue/#i_20366

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Une économie aux vastes horizons »  : […] La longue crise économique de 1873 à 1895 frappa durement la Belgique. Prix et salaires baissaient. La surproduction industrielle et la diminution du pouvoir d'achat de la population rurale acculèrent un certain nombre d'usines à la faillite. Partout régnaient chômage et misère, parfois subite. Et pourtant le sort de l' ouvrier n'avait jamais été a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_20366

BESOIN, sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 635 mots

Tout comme les plantes et les animaux, les hommes ont des besoins. Pour en rendre raison, de nombreuses typologies ont été proposées. Le plus souvent, elles hiérarchisent les besoins en partant des plus élémentaires (nourriture, abri, pulsions sexuelles…) jusqu’aux moins « naturels » (recherche de pouvoir, sociabilité, réalisation de soi, etc.). D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/besoin-sociologie/#i_20366

BOLCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 7 566 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le bolchevisme au pouvoir »  : […] La révolution de 1917 marqua le grand tournant de l'histoire du bolchevisme. Et d'abord, elle le fit connaître, aussi bien en Russie que dans le monde entier. Pour les masses populaires russes soulevées, le mot de bolchevisme « prend la valeur d'un drapeau, d'un emblème [...]. Au mot de « bolchevisme » on associe une notion de force, au mot de « m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolchevisme/#i_20366

BOURSES DU TRAVAIL

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 308 mots

C'est sous la Révolution française, semble-t-il, que germe l'idée des Bourses du travail : il s'agissait de créer des organismes où seraient concentrées les offres et les demandes de main-d'œuvre. Mais elle ne se réalise que vers la fin du xix e siècle, en 1886, lorsque le Conseil municipal de Paris adopte un projet de créations (rapport Mesureur) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourses-du-travail/#i_20366

CHANSON

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET, 
  • Guy ERISMANN, 
  • Jean-Claude KLEIN
  •  • 7 139 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Goguette »  : […] C'est dans les goguettes en effet que s'était réfugié l'esprit révolutionnaire et républicain. Depuis le début du XIX e  siècle, on y entendit des chansonniers ouvriers, dont certains sont restés célèbres – comme Henri Avenel, Vinçart, Jean-Baptiste Clément, Charles Gille, Eugène Pottier, auteur de L'Internationale  –, au cours de réunions pittores […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chanson/#i_20366

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les critiques dominantes de la conception marxiste »  : […] Dans le champ intellectuel français des années d'après guerre jusqu'au tournant de la seconde moitié des années 1970, nul ne pouvait se dispenser de se situer par rapport au marxisme et à la représentation de l'espace social divisé en classes antagonistes qui en était solidaire. Les formes contemporaines de l'idéologie dominante ignorent ces derniè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-penser-les-classes-sociales/#i_20366

CLASSES SOCIALES - La théorie de la lutte de classes

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 8 266 mots

Dans le chapitre « Classes et conflits »  : […] La société de l'individualisme démocratique se donne un modèle ni réalisé ni réalisable qui fonctionne, au mieux, comme une « idée régulatrice » (au sens que donne Kant à cette notion) : l' individu, originairement libre, d'un côté réalise son universalité dans la politique où il se fait sujet législateur, de l'autre réalise sa particularité dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-la-theorie-de-la-lutte-de-classes/#i_20366

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 804 mots
  •  • 10 médias

Le communisme fut couramment présenté, jusqu'à l'effondrement du système soviétique, comme une interprétation de l'histoire permettant tout à la fois de justifier l'antériorité du projet marxiste sur tous les autres et de ne pas lui interdire d'apparaître comme l'aboutissement évolutionniste de l'histoire de l'humanité. Nous n'avons pas cherché ici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_20366

COMMUNISME - Histoire économique des pays communistes

  • Écrit par 
  • Marie LAVIGNE
  •  • 10 451 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le rôle dirigeant du parti »  : […] Dans tous les États socialistes, l'économie a été dirigée par le parti dominant dès l'installation des communistes au pouvoir, que le parti se dénomme effectivement « communiste » ou non, qu'il soit formellement unique ou qu'il constitue l'élément moteur d'une « alliance » ou d'un « front » de partis socialistes. Il a rarement assuré la direction […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire-economique-des-pays-communistes/#i_20366

CONFLITS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Alain TOURAINE
  •  • 15 390 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Segmentation et conflits de rôles »  : […] Les tensions sont directement liées à la différenciation des statuts et des rôles. L'idée a souvent été exprimée que les sociétés industrielles, qui sont les plus différenciées, sont traversées par un nombre croissant de conflits de rôles, dont la contrepartie est la résistance de ces sociétés à des déchirements complets. Un bon exemple de cette t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conflits-sociaux/#i_20366

COUBERTIN PIERRE DE (1863-1937)

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 193 mots

Dans le chapitre « Le pédagogue »  : […] Pierre de Coubertin est né le 1 er  janvier 1863 dans l'hôtel particulier familial situé 20, rue Oudinot, à Paris. Il est le dernier des quatre enfants de Charles Fredy, baron de Coubertin, un peintre à l'inspiration religieuse de quelque talent, membre de la Société des artistes français, et de Marie-Marcelle Gigault de Crisenoy, tous deux cathol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-de-coubertin/#i_20366

DUPONT PIERRE (1821-1870)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 379 mots

Précurseur de la chanson ouvrière telle qu'elle se manifestera avec éclat chez Eugène Pottier ( L'Internationale ) et Jean-Baptiste Clément ( Le Temps des cerises ), Pierre Dupont est né à Lyon. Il est d'abord canut, puis commis de banque. Alors qu'il commence à écrire, il fait la connaissance de l'académicien Pierre Lebrun, ami d'un de ses grands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-dupont/#i_20366

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 922 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  La révolution industrielle »  : […] Tels qu'ils viennent d'être brièvement retracés, les avatars de l'idéal révolutionnaire en France, depuis 1789 jusqu'à 1944, doivent être mis en relation avec d'autres conceptions de la révolution, nées des incroyables mutations que connut alors la société française. Au premier rang de ces mutations, l'ensemble des phénomènes bientôt réunis sous l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-le-temps-des-revolutions/#i_20366

GRAMSCI ANTONIO (1891-1937)

  • Écrit par 
  • Hugues PORTELLI
  •  • 4 470 mots

Dans le chapitre « Du méridionalisme au « conseillisme » »  : […] C'est en 1913 qu'a commencé la carrière politique de Gramsci. Né à Alès le 22 janvier 1891, ce jeune Sarde d'origine très humble – il appartient à une famille de petits fonctionnaires ruinés – fait, grâce à une bourse, des études littéraires à Turin ; il rencontre les milieux socialistes et confronte avec leurs idées son nationalisme insulaire. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antonio-gramsci/#i_20366

GRÈVE

  • Écrit par 
  • Hélène SINAY
  • , Universalis
  •  • 12 474 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Premières grandes grèves »  : […] L'ère des grands conflits s'ouvre en France en novembre 1831 par la célèbre révolte des canuts lyonnais, ouvriers de la soie qui n'étaient nullement les « parias » de la classe ouvrière. C'étaient des travailleurs très qualifiés, que la longue pratique d'un métier avait socialement élevés. Or, après les événements de 1830 qui avaient porté un coup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greve/#i_20366

HISTOIRE (Domaines et champs) - Histoire sociale

  • Écrit par 
  • Vincent VIET
  •  • 3 566 mots

Dans le chapitre « Une spécialisation accrue »  : […] En dépit de son caractère non exhaustif (2 000 revues françaises ou étrangères, et près de 400 ouvrages collectifs dépouillés, recensés chaque année, soit 10 400 références annuelles et entre 10 000 et 18 000 auteurs répertoriés depuis les années 1980) et de ses limites chronologiques (du v e  siècle à 1958), la statistique de la Bibliographie ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-domaines-et-champs-histoire-sociale/#i_20366

LÉNINE (1870-1924)

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 6 879 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Le fondateur du bolchevisme »  : […] En 1902, Lénine publie un texte fondamental, Que faire ? , premier manifeste de ce qui deviendra, l'année suivante, le bolchevisme. Lénine y expose sa conception d'un parti révolutionnaire d'avant-garde, discipliné et centralisé, composé d'un noyau de révolutionnaires professionnels, chargés d'encadrer les masses ouvrières trop facilement tentées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lenine/#i_20366

MACHINE

  • Écrit par 
  • Sophie JANKÉLÉVITCH
  •  • 1 170 mots
  •  • 3 médias

La machine est une réalité technique qui joue un rôle dans la production, mais c'est aussi une réalité humaine et sociale qui a des effets profonds sur la vie matérielle des hommes, sur l'organisation du travail et les rapports sociaux. Ce dernier aspect alimente depuis Aristote la réflexion des philosophes dont l'attitude vis-à-vis de la machine s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/machine/#i_20366

MARX KARL (1818-1883)

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 8 533 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Internationale »  : […] Mais, en 1864, avait été fondée, à l'occasion d'un meeting en faveur de la liberté de la Pologne, l'Association internationale des travailleurs, connue sous le nom de I re  Internationale. Elle rassemble des organisations ouvrières anglaises, allemandes, françaises, suisses, belges, puis italiennes, espagnoles, américaines, etc., d'inspirations idé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-marx/#i_20366

MARXISME - Les révisions du marxisme

  • Écrit par 
  • Pierre BOURETZ, 
  • Evelyne PISIER
  •  • 3 652 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Répliques orthodoxes »  : […] « La coalition qui, sur le plan idéologique, assure la défaite du révisionnisme est dirigée par le centre orthodoxe » : Karl Kautsky y fait figure de « pape du marxisme ». Mais il reçoit aussi le concours de la gauche social-démocrate et notamment de Rosa Luxemburg. Dans un livre publié en 1899, Bernstein et le programme social-démocrate, une anti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-les-revisions-du-marxisme/#i_20366

NAVILLE PIERRE (1904-1993)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 017 mots

Le nom de Pierre Naville est attaché, dans l'histoire des idées du xx e  siècle, au mouvement surréaliste et au développement de la sociologie du travail. Élevé dans un milieu très aisé, le futur militant communiste a connu, de son propre aveu ( Mémoires imparfaites , 1987), une enfance plutôt gâtée à l'abri des horreurs de la guerre. Inscrit en p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-naville/#i_20366

OPINION PUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Patrick CHAMPAGNE
  •  • 4 997 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'opinion publique et le suffrage universel »  : […] L'adoption du suffrage universel masculin en 1848 qui fait entrer l'ensemble de la population (masculine) dans le jeu politique actif va inévitablement entraîner un changement dans le contenu de la notion comme dans ses usages et être au principe d'un nouvel état. Sans doute les élus revendiquent-ils toujours le privilège de connaître les attentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opinion-publique/#i_20366

OUVRIER MOUVEMENT

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT, 
  • Bernard PUDAL
  •  • 10 988 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « « Classe en soi » et « classe pour soi » »  : […] Le mouvement ouvrier ne se développe pas de façon linéaire ; il y a dans son histoire un décalage entre « la classe en soi » et « la classe pour soi ». La conscience de classe n'apparaît ni immédiatement ni spontanément. Spontanément, en effet, la classe ouvrière est écartelée entre des tendances centrifuges ; car, en tant que vendeurs de leur for […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mouvement-ouvrier/#i_20366

OUVRIER-PAYSAN

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 989 mots

L'irruption des manufactures, puis des usines, à partir de la seconde moitié du xviii e  siècle, mais surtout au xix e  siècle, rompit fondamentalement la symbiose millénaire entre la ville et la campagne. L'industrie tentaculaire, dévoreuse de main-d'œuvre, suscita de grosses concentrations ouvrières, captant un sous-prolétariat rural abondant et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouvrier-paysan/#i_20366

PAUPÉRISATION

  • Écrit par 
  • Gérard DESTANNE DE BERNIS
  •  • 665 mots

Pour Marx, la paupérisation revêt deux formes différentes : la paupérisation relative et la paupérisation absolue. La première est le résultat de l'accroissement de productivité dans les industries produisant les biens de consommation ouvrière ( wage goods ) : la valeur de la force de travail s'en trouve diminuée et donc le taux de salaire (sans qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauperisation/#i_20366

P.C.F. (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 066 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le congrès de Tours et son sens (décembre 1920) »  : […] Dans la conjoncture de l'après-Première Guerre mondiale, marquée par une intense mobilisation sociale (les grèves de 1920) et intellectuelle, naît à Tours en décembre 1920, à la suite d'une scission majoritaire de la S.F.I.O. sur la question de l'adhésion à l'Internationale communiste fondée en 1919 à Moscou, un Parti socialiste (Section frança […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-francais/#i_20366

PEUPLE NOTION DE

  • Écrit par 
  • Yves SUREL
  •  • 1 501 mots

Dans le chapitre « Des univers de sens »  : […] La première acception, celle de peuple-souverain, semble évidente aujourd'hui par l'effet de naturalisation progressive qu'a provoqué l'expansion de la démocratie. Pourtant, la conception du peuple comme fondateur et acteur principal de l'ordre politique vient pour l'essentiel du Moyen Âge, avant de connaître une première formalisation moderne ave […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-peuple/#i_20366

PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

  • Écrit par 
  • Serge MALLET
  •  • 9 630 mots
  •  • 4 médias

« Que les classes dirigeantes tremblent à l'idée d'une révolution communiste ! Les prolétaires n'y ont à perdre que leurs chaînes, ils ont un monde à gagner » (Karl Marx, Friedrich Engels, Manifeste du Parti communiste , 1848 ). Avec le Manifeste , le prolétariat fait son entrée dans l'histoire comme classe porteuse de l'avenir. Jusqu'à la I re In […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proletariat-et-proletarisation/#i_20366

RANCIÈRE JACQUES (1940- )

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 1 681 mots

Dans le chapitre « La parole des exclus »  : […] Avec La Nuit des prolétaires (1981), Le Philosophe et ses pauvres (1983), Le Maître ignorant (1987), il est question avant tout de l'émancipation. Rancière s'efforce de retrouver dans les discours des ouvriers du xix e  siècle ou dans l'étrange délire pédagogique du maître ignorant Louis Jacotot les sens de termes comme exploitation, maîtrise, tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-ranciere/#i_20366

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 826 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Violence sociale de la révolution industrielle »  : […] Le sort très noir de la classe ouvrière au temps de la révolution industrielle a été l'une des questions les plus débattues. Si la thèse d'une paupérisation à long terme n'est plus tenable, la courbe des salaires réels tend à se déprimer vers la fin du xviii e  siècle (sous l'effet notamment de la mécanisation associée au travail massivement sous-p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_20366

RÉVOLUTION RUSSE

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 7 712 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le premier gouvernement provisoire (mars-avril 1917) »  : […] Formé le 2 mars, le premier gouvernement provisoire est présidé par le prince Georges Lvov, entouré d'une majorité de représentants éminents du parti constitutionnel-démocrate (Pavel Milioukov aux Affaires étrangères ; Nikolaï Nekrassov aux Transports ; AndreïChingarev à l'Agriculture). À la gauche de l'échiquier politique gouvernemental, Alexand […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-russe/#i_20366

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « De l'apogée au déclin économique et aux tensions sociales »  : […] On s'aperçoit dès lors des conséquences d'une décadence économique relative après l'apogée des années 1850-1870. Le chemin de fer prenant le relais du textile, l'industrie sidérurgique et mécanique devenue inégalable, la Grande-Bretagne avait pris une telle avance sur les autres que l' Exposition universelle de Londres, en 1851, la première dans l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_20366

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La « grande transformation » »  : […] Du sweating system (« système de la sueur »), comme l'appela Marx, on a retenu l'exploitation dont il était porteur. Et il est vrai qu'elle était considérable : la relation était trop inégale, entre la survie des uns et les surprofits de l'autre. Cependant, cette intrusion des premières formes d'industrialisation s'est accomplie sans bouleverser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/#i_20366

SOCIAL HISTORY

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 742 mots

Dans le chapitre « Mariage entre marxisme et histoire empirique britannique »  : […] En 1946, quelques historiens parmi lesquels Christopher Hill, Edward P. Thompson et Eric J. Hobsbawm constituent à l'intérieur d'un Parti communiste britannique – qui n'est pas, à l'inverse de ses homologues sur le continent, un parti de masse – une section d'histoire dotée de moyens de recherche et d'enseignement. Universitaires, enseignants da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/social-history/#i_20366

SOCIALISME - Social-démocratie

  • Écrit par 
  • Philippe MARLIÈRE
  •  • 10 049 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Hétérogénéité accrue de l'électorat et du recrutement »  : […] À partir des années 1970, la lente érosion du vote ouvrier se poursuit et s'amplifie. La réduction des voix ouvrières s'explique par deux facteurs : d'une part, le déclin de la population ouvrière dans l'ensemble de la population, d'autre part, la perte d'audience des partis sociaux-démocrates en milieu ouvrier. Le vote ouvrier reste cependant imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/socialisme-social-democratie/#i_20366

SOCIOLOGIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 6 414 mots

Dans le chapitre « Le temps des pionners »  : […] Après ces réflexions liminaires, les sciences sociales commencent à s'affirmer à la fin du xviii e  siècle. En France, sous l'impulsion de Condorcet ou encore des idéologues, elles le font en se frayant une voie à égale distance d'un espace scientifique en pleine expansion et d'un mouvement littéraire dont le romantisme constitue le principal fer d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-histoire/#i_20366

SOREL GEORGES (1847-1922)

  • Écrit par 
  • Louis SOUBISE
  •  • 2 241 mots

Dans le chapitre « Le syndicalisme révolutionnaire »  : […] Sorel emprunte à Fernand Pelloutier la théorie du « syndicalisme révolutionnaire ». Ce bourgeois consacre son énergie à donner un esprit nouveau aux Bourses du travail, afin que cette organisation soit intégralement l'œuvre de la classe ouvrière et vouée à l'éducation de celle-ci ; le caractère corporatif des bourses du travail se veut paradoxale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-sorel/#i_20366

SYNDICALISME

  • Écrit par 
  • Guy CAIRE, 
  • Thomas LOWIT
  •  • 13 169 mots

Dans le chapitre « Naissance du mouvement syndical »  : […] Trois caractéristiques marquent l'histoire du mouvement syndical ouvrier dans les grandes nations occidentales, les premières à s'industrialiser : une série de révoltes ouvrières, la lutte pour imposer une reconnaissance légale, les efforts pour trouver des formes d'organisation originales. Partout, les premières manifestations spécifiquement ouvri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndicalisme/#i_20366

TRAVAIL SOCIOLOGIE DU

  • Écrit par 
  • François VATIN
  •  • 4 463 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les tâches actuelles de la sociologie du travail »  : […] Ces nouvelles perspectives ne pouvaient manquer de produire une réaction en retour. Certains chercheurs ne manquèrent pas de noter que la classe ouvrière n'avait pas disparu, même dans les pays développés (Stéphane Beaud et Michel Pialoux), et qu'il ne fallait pas négliger la « sociologie de l'atelier » (Gwenaële Rot). La question nous paraît devo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-du-travail/#i_20366

U.R.S.S. - Histoire

  • Écrit par 
  • Nicolas WERTH
  •  • 22 667 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Le tournant de 1921 »  : […] La dernière armée blanche vaincue, le régime doit affronter (automne 1920-été 1921) une flambée sans précédent de révoltes paysannes. Contre les Aigles noirs (paysans tatars et bachkirs) de la province de Samara, contre les détachements anarchistes de Makhno, contre l'armée paysanne du socialiste-révolutionnaire Antonov qui tient la province de Tam […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s/#i_20366

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les philosophies de la vie »  : […] Les philosophies de la vie font, elles aussi, place à la violence. Elles la considèrent comme indissociable des actions par lesquelles le vivant s'affirme dans son milieu, contre les agressions qui en viennent ou face à la rivalité des compétiteurs. La violence est ainsi au principe de l'évolution, conçue comme lutte pour la vie et sélection des m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_20366


Affichage 

La musique pour un meilleur rendement !

photographie

Un gramophone a été installé pour stimuler le travail de ces jeunes femmes, dans une usine de la société Westinghouse, à Newark (New Jersey), en 1925 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La musique pour un meilleur rendement !
Crédits : Hulton Getty

photographie