HASKIL CLARA (1895-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le difficile cheminement d'une carrière

Clara Haskil naît à Bucarest le 7 janvier 1895 et révèle très tôt des dons stupéfiants pour la musique. Dès 1901, elle entre au Conservatoire de sa ville natale. Elle s'installe à Vienne l'année suivante, sous la tutelle protectrice mais écrasante de son oncle Avram Moscuna, qui renonce à sa carrière de médecin pour veiller sur sa formation musicale et remplacera – jusqu'à sa mort en 1934 – un père trop tôt disparu. Cette même année – elle a sept ans ! –, elle donne son premier concert public. Pendant trois ans elle travaille – le piano mais aussi le violon – avec le grand pédagogue Richard Robert, qui accueille à la même époque deux autres enfants prodiges, le pianiste Rudolf Serkin et le futur chef d'orchestre George Szell.

En 1905, elle décide de partir pour Paris, dont le Conservatoire jouit alors d'une immense réputation. Elle y rencontre son directeur, Gabriel Fauré, qui lui témoigne aussitôt une grande affection et la confie à un de ses élèves, Joseph Morpain. Pendant deux ans, elle se perfectionne auprès de celui qui sera son véritable maître dans une classe préparatoire au Conservatoire. Elle y est admise, en 1907, dans la classe d'Alfred Cortot. Mais l'illustre pianiste, qui vient d'être nommé professeur, ne s'intéresse guère à une élève dont le style de jeu, les conceptions musicales et le tempérament lui sont par trop étrangers. En réalité, Clara Haskil travaillera surtout avec Lazare-Lévy, grand pédagogue, qui aura également pour élèves Solomon, Monique Haas et Géza Anda. En 1909, elle n'obtient que le deuxième prix de piano, derrière Aline van Barentzen et son amie Youra Guller, mais remporte, au concours de l'Union française de la jeunesse que préside Jacques Thibaud, un premier prix... de violon ! Malh [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Schumann, Variations Abegg

Schumann, Variations Abegg
Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

musique

Schumann, Concerto pour piano

Schumann, Concerto pour piano
Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

musique

Mozart, Concerto pour piano no9 «Jeunehomme»

Mozart, Concerto pour piano no9 «Jeunehomme»
Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

musique

Mozart, Concerto pour piano no23

Mozart, Concerto pour piano no23
Crédits : CEFIDOM / Encyclopædia Universalis France

musique





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « HASKIL CLARA - (1895-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clara-haskil/