CLAIR DE TERRE, André BretonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après Mont de piété (1919), Clair de terre est le deuxième recueil poétique d'André Breton (1896-1966). Paru en 1923 dans la collection Littérature associée à la revue homonyme dirigée par Breton, il contient des textes écrits pour la plupart cette même année, qui voit aussi la publication d'un recueil d'essais, Les Pas perdus. En 1966, l'année de la mort de l'auteur, une anthologie intitulée à son tour Clair de terre rassemblera un choix des poèmes du recueil de 1923, accompagnés de ceux de Mont de piété, Le Revolver à cheveux blancs (1932), L'Air de l'eau (1934), et Au bateau-lavoir (1936). Autrement dit l'essentiel de la production proprement poétique de l'auteur entre 1919 et 1936, à l'exception des Champs magnétiques, écrit en collaboration avec Philippe Soupault (1920), et de Poisson soluble, qui concluait le premier Manifeste du surréalisme (1924).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Guy BELZANE, « CLAIR DE TERRE, André Breton - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/clair-de-terre/