CITÉ ANTIQUE

ACROPOLE

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 500 mots

Dans le monde grec, l'acropole ( akropolis , « ville haute »), groupement de bâtiments installés sur une éminence, n'apparaît pratiquement qu'à l'époque mycénienne — la Crète ne semble pas avoir systématiquement isolé ses villes sur des hauteurs. On associe généralement l'apparition des acropoles à un climat historique devenu plus incertain : les invasions, les razzias formen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acropole/#i_3247

AGORA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

À la fois « forme et esprit », l'agora, généralement située à un carrefour important du réseau urbain, matérialise remarquablement la notion de cité grecque. Elle incarne de façon si évidente cette notion que, dans sa Périégèse (X, iv , 1), Pausanias hésite à donner le nom de cité à Panopeus de Phocide car « cette ville ne possède ni bureaux d'admin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agora/#i_3247

ALBANIE, archéologie

  • Écrit par 
  • Olivier PICARD
  •  • 2 299 mots

L'archéologie n'était pas une discipline neutre dans les anciens pays communistes de l'Est : aussi bien la volonté d'écrire une histoire officielle, à la fois nationale et dans le vent de la philosophie du régime, que celle de remodeler le paysage en éliminant les monuments jugés obscurantistes au profit de ceux qui célébraient l'avènement de la société nouvelle se sont exprimées dans le domaine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albanie-archeologie/#i_3247

ANTIQUITÉ - Naissance de la philosophie

  • Écrit par 
  • Pierre AUBENQUE
  •  • 11 115 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Conditions sociologiques »  : […] Les cités grecques ont ceci de particulier que, si elles ont connu en des temps reculés la concentration des pouvoirs entre les mains d'un seul homme (de ce type était la royauté mycénienne), elles ont été généralement gouvernées à partir des invasions doriennes par des aristocraties non pas héréditaires, mais électives. Ce pouvoir plural, soumis au contrôle périodique de l'élection, dépouillé de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-naissance-de-la-philosophie/#i_3247

APOGÉE DE PERGAME

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 241 mots
  •  • 1 média

Simple fortin perché sur un piton rocheux jusqu'à la fin du iv e  siècle, Pergame est encore une petite ville d'Asie Mineure au iii e  siècle. Elle ne devient une ville d'art qu'avec les grandes offrandes sculptées dédiées par son premier roi, Attale I er (— 241-— 197), a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apogee-de-pergame/#i_3247

AQUEDUCS, Antiquité

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 4 674 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le rôle des aqueducs »  : […] Réfléchir sur les raisons de la construction des aqueducs conduit à s'interroger sur la rationalité socio-économique de la cité antique. Établir un lien décisif entre le développement urbain et l'alimentation en eau serait une attitude « moderniste » : on transposerait sur les villes antiques une réalité moderne. En fait, dans l'Antiquité, l'eau fixe rarement l'habitat : elle ne détermine que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aqueducs-antiquite/#i_3247

ARCHITECTURE MILITAIRE (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 207 mots

Les ouvrages de défense – remparts, fortins, tours de guet –, dont les vestiges imposants scandent aujourd'hui la solitude des paysages grecs, sont l'autre face, longtemps occultée, d'une architecture dont on n’a longtemps voulu voir que les édifices sacrés. Ces constructions militaires, importantes et nombreuses à toutes les phases de la civilisation grecque, sont au contraire le témoin éloquent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-militaire/#i_3247

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  Athènes, cité antique »  : […] Une petite plaine de 22 kilomètres sur 10, limitée par l'Aigaléos, le Parnès, le Pentélique et l'Hymette et drainée par le Céphise grossi de l'Ilissos ; en son centre, une acropole de 85 mètres de hauteur, facile à défendre, assez proche de la mer pour que les communications soient aisées avec le monde de l'Égée, assez lointaine toutefois pour que la sécurité soit assurée contre les entreprises de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes/#i_3247

LA CITÉ ANTIQUE, Numa Denis Fustel de Coulanges - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 083 mots

Dans le chapitre « La religion comme fondement de la famille et de la propriété »  : […] Divisée en cinq livres, l'« Étude sur le culte, le droit, les institutions de la Grèce et de Rome » qu'est La Cité antique s'ouvre sur une introduction qui met l'accent sur la nécessité d'examiner les croyances primitives des Anciens pour connaître leurs institutions. Le livre premier expose précisément les antiques croyances concernant l'âme et la mort, notamment. Fustel mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cite-antique/#i_3247

CITÉ ANTIQUE CONCEPTIONS POLITIQUES DE LA

  • Écrit par 
  • François BURDEAU
  •  • 1 063 mots

Philosophes, historiens, orateurs de la Grèce classique ont défini, analysé, discuté ce type d'organisation originale qu'est la cité, favorable à l'éclosion d'une réflexion politique qui fut plus idéaliste que positive et toujours dominée par des préoccupations morales. C'est à leurs yeux un don des dieux, la société politique par excellence. La Grèce paya de son indépendance de n'avoir pas dépass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conceptions-politiques-de-la-cite-antique/#i_3247

CITÉ-ÉTAT

  • Écrit par 
  • François HARTOG
  •  • 1 345 mots

La cité-État désigne une forme politique spécifique qui a eu cours, d'abord dans l'Antiquité classique, puis en Italie et en Europe du Nord à la fin du Moyen Âge. D'une période à l'autre, les différences l'emportent sur les ressemblances. La cité antique était inséparable de son arrière-pays campagnard et comptait les paysans propriétaires au nombre de ces citoyens, alors que la cité médiévale en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cite-etat/#i_3247

CIVILISATION ROMAINE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 275 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le gouvernement de l’Empire »  : […] L’empereur gouverne depuis sa résidence de Rome, située sur la colline du Palatin, dont est tiré le mot français « palais ». Il est aidé par sa chancellerie et son conseil formé de grands sénateurs, du chef de sa garde (le préfet du prétoire), de membres de sa famille. L’empereur, magistrat et juge suprême, dit le droit. À partir du ii e  siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-romaine/#i_3247

COMICES CENTURIATES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MARTIN
  •  • 387 mots

Assemblée créée au ~ vi e siècle à Rome pour les besoins de la nouvelle armée hoplitique et reposant sur des bases censitaires. À l'époque royale, elle ne groupe que ceux qui peuvent être mobilisés. À l'époque républicaine, elle représente l'ensemble du peuple en armes et, à cause de son caractère militaire, ne peut se réunir qu'en dehors de l'en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comices-centuriates/#i_3247

DÉCURIONS & CURIALES

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC
  •  • 1 120 mots

Le centurion ne commande pas à cent hommes ; de même, le décurion n'est en aucune manière le supérieur de dix soldats. Dans les institutions romaines, ce titre, en fait, est employé dans deux contextes très différents. Dans la cavalerie auxiliaire, il désigne le sous-officier qui se trouve à la tête d'une turme, seizième partie d'une aile (unité d'environ 500 combattants). Mais on parle surtout de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decurions-et-curiales/#i_3247

DÈMES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 357 mots

À l'époque classique, circonscription territoriale de l'Attique. La création des dèmes est attribuée à Clisthène (~ vi e s.). Au lendemain de la chute des tyrans, une lutte pour le pouvoir s'engage entre Clisthène, chef du génos des Alcméonides, et Isagoras. Ce dernier, avec l'appui des Spartiates qui avaient aidé au renversement des tyrans, souh […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demes/#i_3247

ENCEINTES

  • Écrit par 
  • Philippe LEVEAU
  •  • 5 791 mots
  •  • 5 médias

Le mot enceinte apparaît au xiii e siècle pour désigner une construction entourant un espace habité dont elle défend l'accès à la manière d'une clôture. Est donc essentielle pour la définition du terme l'idée de protection d'une collectivité humaine contre un ennemi. L'enceinte est donc un rempart , terme spécifiquement employé à partir du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enceintes/#i_3247

ESCHYLE (env. 525-456 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline de ROMILLY
  •  • 4 654 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les cités et les hommes »  : […] Le théâtre d'Eschyle traite, en général, des événements humains les plus graves : dans les familles, le meurtre ; dans les cités, la guerre. Un des premiers traits originaux de ce théâtre est, en effet, de ne point se situer au niveau des individus. Et tout commence avec la guerre et le destin de la cité. En vérité, la grande expérience de la vie d'Eschyle avait bien été la guerre deux fois victor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eschyle/#i_3247

ESCLAVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE, 
  • Maurice LENGELLÉ, 
  • Claude NICOLET
  •  • 8 798 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origine et développement »  : […] D'abord se pose une question de vocabulaire. Contrairement à ce que les textes élaborés par les juristes romains du ii e ou du iii e  siècle peuvent laisser croire, la conception de l'esclave-chose n'a jamais été la seule en vigueur, à aucun moment de l'histoire grecque ou romaine. C'est là plut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esclavage/#i_3247

ÉTRUSQUES

  • Écrit par 
  • Françoise-Hélène MASSA-PAIRAULT
  •  • 13 416 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les siècles d’or des aristocraties tyrrhéniennes »  : […] La colonisation villanovienne des territoires les plus fertiles et riches en métaux n'advint pas de façon pacifique. L'affirmation politique d'un nombre restreint d'individus fit progressivement éclater des structures initialement égalitaires et provoqua l'assujettissement de certaines communautés : d'où l'origine vraisemblable des «  pénestes » étrusques qui travaillent la terre pour leurs maître […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etrusques/#i_3247

ÉTRUSQUES, en bref

  • Écrit par 
  • Jean-Paul THUILLIER
  •  • 1 203 mots

Dans le chapitre « L’Italie des Étrusques »  : […] Sur le plan géographique, c’est une grande partie de l’Italie actuelle qui est placée sous la domination ou l’influence des Étrusques. Si le cœur de l’Étrurie correspond au territoire limité par l’Arno, le Tibre et la mer Tyrrhénienne (aujourd’hui la Toscane, le Latium septentrional et l’Ombrie occidentale), les Étrusques tiennent aussi une grande partie de la plaine du Pô autour de Bologne (l’ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etrusques-en-bref/#i_3247

ÉVERGÉSIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 221 mots

Pratique originale dans le monde grec, qui s'est particulièrement répandue à l'époque hellénistique. L'évergète est généralement un riche homme étranger qui, dans des circonstances diverses, témoigne d'une particulière bienveillance à l'égard d'une cité et, de ce fait, reçoit le titre de bienfaiteur de cette cité. À l'époque classique, ce titre peut être attribué par décret au souverain d'un pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evergesie/#i_3247

FORUM

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 538 mots
  •  • 2 médias

Place publique de Rome et des villes romaines. Comme la ville grecque, et à la différence des villes orientales, la ville italique possède en son centre une place où les citoyens se réunissent pour traiter d'affaires politiques ou économiques. À Rome, cette place s'établit dès le ~ vii e siècle dans la dépression qui s'étend au nord du Palatin. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forum/#i_3247

GRÈCE ANTIQUE (Histoire) - La Grèce antique jusqu'à Constantin

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ, 
  • Nicolas SVORONOS
  •  • 11 753 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les Doriens »  : […] On est surpris de voir subitement disparaître la civilisation mycénienne vers la fin du xii e  siècle. Et l'on est tenté de considérer cette disparition, qui semble avoir été brutale, comme liée à l'arrivée de nouveaux envahisseurs grecs qu'on a coutume de désigner sous le nom de Doriens. Là encore, on se heurte dans l'interprétation des faits eux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-histoire-la-grece-antique-jusqu-a-constantin/#i_3247

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La cité grecque

  • Écrit par 
  • François CHÂTELET, 
  • Pierre VIDAL-NAQUET
  •  • 7 726 mots
  •  • 3 médias

« La cité grecque ( polis ) est une communauté de citoyens entièrement indépendante, souveraine sur les citoyens qui la composent, cimentée par des cultes et régie par des nomoi [lois] » (André Aymard). Cette définition vaut pour l'époque classique ( v e - iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-cite-grecque/#i_3247

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Religion et contradiction sociale »  : […] La société issue des migrations doriennes fait moins de place à la femme. Il en est de même du panthéon, comme on le voit bien avec Homère où il prend la forme d'une société patriarcale. Dans plusieurs sanctuaires, les déesses sont dépossédées par les dieux : non seulement, à Délos et à Delphes, au profit d'Apollon, mais aussi, à Dodone et à Olympie, en faveur de Zeus, l'un des grands triomphateur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_3247

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Images et cités »  : […] La dimension religieuse est omniprésente dans la culture antique ; toutefois, certains usages de l'image sont moins exclusivement liés aux pratiques religieuses que ceux que l'on vient d'évoquer. Ainsi en est-il de la glyptique – les pierres gravées, souvent montées en bagues, portent un sujet de dimensions réduites et fonctionnent comme des sceaux destinés à imprimer la marque de leur propriétai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_3247

HIPPODAMOS DE MILET (Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN, 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 848 mots

Philosophe, théoricien politique, architecte, urbaniste, Hippodamos de Milet représente, au début du ~ v e  siècle, le type achevé des descendants de l'école philosophique de Milet, dont Thalès, au ~ vi e  siècle, apparaît comme l'inspirateur. Nourri de cette tradition, ayant exercé sa réflexion s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippodamos-de-milet/#i_3247

JUSTICE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 7 951 mots

Dans le chapitre « La justice dans la cité antique »  : […] En rappelant, dans Les Deux Sources de la morale et de la religion , que « la justice a toujours évoqué les idées d'égalité, de proportion, de compensation », Bergson se soutenait d'une tradition qui prend sa source dans l'Antiquité. La justice dans la cité est, en effet, la préoccupation majeure de Platon. Pour l'auteur de la République […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-sociale/#i_3247

ÉLOQUENCE, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Dominique RICHARD
  •  • 1 197 mots

L'éloquence comme genre littéraire apparaît en Grèce tardivement (fin ~ v e et surtout ~ iv e  s.). Les plus grands orateurs sont contemporains de Philippe de Macédoine. Avant cela, les hommes politiques ne publient pas leurs discours. Le premier traité sur l'art de la parole est un manuel à l'us […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eloquence-grece-antique/#i_3247

LITURGIES HELLÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 260 mots

Institution typique des cités grecques à l'époque classique, les liturgies helléniques sont révélatrices de la nature de l'État grec ancien. Les plus riches parmi les membres de la communauté civique pourvoient en effet à certaines dépenses publiques (en particulier aux dépenses occasionnées par le déroulement des fêtes religieuses : organisation des chœurs, banquets, sacrifices) ainsi que, à Athè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liturgies-helleniques/#i_3247

MÉTÈQUES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 1 726 mots

Le terme « métèque » ( metoikos ) désigne, à Athènes, à l'époque classique, une catégorie particulière d' étrangers qui, moyennant un certain nombre d'obligations, obtiennent le droit de résider sur le territoire de la cité, de s'y livrer à leurs activités professionnelles, et sont assurés d'une protection juridique qui les garantit contre toute atteinte. On ne sait exactem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meteques/#i_3247

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Une civilisation de la parole politique

  • Écrit par 
  • Pierre VIDAL-NAQUET
  •  • 10 172 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Urbanisme et philosophie »  : […] Aucun art n'apparaît, au premier abord, mieux exprimer la civilisation de la polis que celui qui s'attache à composer l'espace urbain. Si l'on veut trouver une expression quasi pure de l'urbanisme civique, il faut remonter très haut dans le temps, et de préférence hors de la vieille Grèce, dans le monde colonial. Ainsi, à Mégara Hyblaia, en Sicile, les fondateurs du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-une-civilisation-de-la-parole-politique/#i_3247

MORALE

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 15 730 mots

Dans le chapitre « La morale cosmique »  : […] Aucune morale concrète n'apparaît comme particulière aussi longtemps qu'elle est simplement vécue et n'a pas besoin d'être défendue contre d'autres morales qui existent à côté d'elle et mettent, par leur existence même, en doute sa validité. Le problème naît, dans les situations caractérisées plus haut, là où aucun système ne réussit à s'isoler ou à éliminer tous les autres au moyen de la lutte vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morale/#i_3247

MUNICIPES

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 369 mots

Ayant changé de sens au cours de l'évolution du régime républicain puis impérial, le terme de municipe est particulièrement difficile à définir dans l'ancienne Rome. D'une manière générale, avant le ~ i er  siècle, le statut de certaines villes italiennes est calqué sur celui de Rome : leurs habitants sont des citoyens romains avec tous les droits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/municipes/#i_3247

ORATEURS ET HISTORIENS, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • François HARTOG
  •  • 2 587 mots

« Parce que nous [les humains] avons reçu le pouvoir de nous convaincre mutuellement et de faire apparaître clairement à nous-mêmes l'objet de nos décisions, non seulement nous nous sommes débarrassés de la vie sauvage, mais nous nous sommes réunis pour fonder des cités ; nous avons établi des lois ; nous avons découvert des arts [ technai ] » ( Nicoclès […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orateurs-et-historiens-antiquite-greco-romaine/#i_3247

PALATIN, Rome, archéologie

  • Écrit par 
  • Manuel ROYO
  •  • 3 889 mots

Dominant le Forum au nord et le Circus Maximus au sud, la colline du Palatin culmine à cinquante mètres environ au-dessus du Tibre et s'incline en direction du Forum Boarium par une pente, le Germal, autrefois considéré comme l'un de ses sommets. Voisin du fleuve et situé au centre du dispositif des collines sur lequel se développera Rome, le Palatin e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palatin-rome-archeologie/#i_3247

PALÉOCHRÉTIEN ART

  • Écrit par 
  • François BARATTE, 
  • Françoise MONFRIN, 
  • Jean-Pierre SODINI
  •  • 13 547 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Archéologie et urbanisme »  : […] Beaucoup d'historiens ont, par le passé, considéré que la crise du iii e  siècle après J.-C. mettait fin au système de la ville antique, souvent perçue comme un modèle abstrait. Sans doute, dans le cadre de l'Antiquité tardive ( iii e - vii e   […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-paleochretien/#i_3247

MAÎTRES DE SAGESSE (Grèce antique)

  • Écrit par 
  • Luc BRISSON
  •  • 2 336 mots

Dans le chapitre « Civilisation et sagesse »  : […] Dans un domaine plus restreint, celui de l'activité politique et militaire de la cité, des historiens comme Hérodote et Thucydide prétendent être en mesure de fixer et de transmettre un mémorable susceptible d'inspirer le futur. Ainsi conçue, sophía devient synonyme de « civilisation », de « culture » comme en témoigne Aristote dans le Perì philosophías , dont il ne subsiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maitres-de-sagesse/#i_3247

PÉNATES & LARES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 332 mots

Nom dérivé de penus , le « garde-manger », dont les pénates sont en quelque sorte les protecteurs. Ces divinités, toujours invoquées collectivement, garantissent au groupe familial sa subsistance, et donc sa survie. Ils apparaissent comme les dieux du foyer domestique, veillant sur le feu qui sert à faire la cuisine. Ils sont attachés en propre au groupe familial et se déplac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penates-et-lares/#i_3247

PERGAME

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • Roland MARTIN
  •  • 2 886 mots
  •  • 1 média

Pergame, la capitale des Attalides, donne l'image la plus brillante et la mieux conservée du cadre urbain et architectural dans lequel se sont épanouies, après la mort d'Alexandre, les royautés hellénistiques. Puisant dans le répertoire architectural de la Grèce classique, les rois en adaptèrent les structures et les formes à leur volonté d'exprimer par la ville et par ses monuments les caractère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame/#i_3247

PERGAME - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 164 mots

vii e  siècle avant J.-C. Plus anciennes traces d'occupation sur la colline de l'acropole. — 330-— 320 Fondation du sanctuaire d'Athéna sur l'acropole. — 300-— 250 Remparts sans tours délimitant « la ville de Philétairos » (21 hectares), au sud de l'acropole. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame-reperes-chronologiques/#i_3247

PHALÉAS DE CHALCÉDOINE (IVe-IIIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 592 mots

Contemporain de Platon, connu par le livre XI de la Politique d'Aristote, où le Stagirite étudie et compare les différentes constitutions en vigueur ou proposées. De Phaléas on sait seulement qu'il fut le premier à insister sur une plus juste répartition des richesses. On ne peut isoler son projet de réforme du contexte historique. La Grèce du iv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phaleas-de-chalcedoine/#i_3247

PHRATRIE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 322 mots

Terme qui désigne à l'origine des groupes de parenté ( phrater  : frère) rassemblant plusieurs familles (au sens large) dans le culte d'un ancêtre commun. Dans Homère, la phratrie apparaît comme une subdivision de la tribu ( phylè ) et les héros combattent groupés par tribu et par phratrie. En fait, on est assez mal renseigné sur l'évolution de cette ins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phratrie/#i_3247

POLÉMARQUE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 248 mots

Magistrat dont on constate l'existence dans de nombreuses cités ou ligues fédérales grecques. Dans la plupart des cas (il y a doute pour Sparte), le polémarque est élu ou tiré au sort pour une durée limitée (un an en règle générale) selon des conditions diverses d'âge et de cens. La fonction peut être remplie par un seul titulaire (à Athènes) ou par un collège plus ou moins nombreux. Conformément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polemarque/#i_3247

POLYTHÉISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 4 132 mots

Dans le chapitre « La pratique des dieux : autour du politico-religieux »  : […] Système de classification de puissances et de pouvoirs, les polythéismes mettent en place des modèles d'action qui sont étroitement articulés au fonctionnement de la société et aux formes d'organisation politique. Sans être jamais le reflet des structures sociales dominantes, les sociétés divines varient profondément d'un continent à un autre, des sociétés anciennes aux civilisations archaïques. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polytheisme/#i_3247

POMERIUM

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRISSON
  •  • 359 mots

D'après Tite-Live (I, 44), le mot pomerium désignait une bande de terrain, immédiatement contiguë à l'enceinte fortifiée de Rome, sur laquelle « il n'était mystiquement fondé ni d'habiter ni de labourer ». Cette définition fait clairement apparaître le pomerium comme une ligne de démarcation entre deux espaces dont la distinction est bien attestée dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pomerium/#i_3247

PRYTANÉE

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 146 mots

Édifice constituant à proprement parler le foyer de la cité. À son caractère religieux s'ajoute un caractère politique : c'est là, en effet, que se réunissent les prytanes, c'est-à-dire les cinquante bouleutes d'une même tribu, qui, pendant un dixième de l'année, constituent le bureau permanent du Conseil. Il n'est pas étonnant dès lors qu'à Athènes le prytanée, un édifice rond appelé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prytanee/#i_3247

TRAGÉDIE

  • Écrit par 
  • Bernard DORT, 
  • Jacques MOREL, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  •  • 5 382 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Concours et genre tragiques »  : […] En instaurant chaque année, pour les fêtes de Dionysos, une épreuve où s'affrontent trois poètes tragiques, sélectionnés par les plus hauts magistrats, et dont le règlement obéit aux mêmes normes institutionnelles que les assemblées et tribunaux populaires, puisque le concours est organisé, joué et même jugé par les représentants qualifiés des diverses tribus, la cité grecque se fait théâtre. Ell […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tragedie/#i_3247

PYTHAGORE (580 av. J.-C.?-? 500 av. J.-C.) ET PYTHAGORISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE, 
  • Daniel SAINTILLAN
  •  • 3 175 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La crise de la cité »  : […] Ces ambiguïtés du pythagorisme se nouent dans le contraste qui oppose les deux figures les plus importantes du mouvement : Pythagore de Samos et Milon de Crotone, son gendre. En effet, ce mage extatique, cet homme extraordinaire qui s'impose aux Crotoniates comme un autre Apollon Hyperboréen, devient, par le mariage de sa fille, l'allié d'un des personnages les plus importants de la cité dans laq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pythagore-et-pythagorisme/#i_3247

RAISON

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 13 167 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les Grecs et le développement de l'esprit rationnel »  : […] Si toute philosophie prend son origine en Grèce, c'est parce que les Grecs très tôt admettent, sans s'en scandaliser, que des discours, des croyances, des conceptions du monde, des morales concrètes diffèrent : il s'agit toujours d'hommes. On se met tout naturellement à la recherche d'un discours (d'une pensée) valable pour tous les hommes, du moins pour tous ceux qui veulent penser et découvrir d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raison/#i_3247

RÉVOLUTION

  • Écrit par 
  • François CHÂTELET
  •  • 4 247 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une rupture radicale »  : […] Cette autre métabolê ne saurait être efficace que si elle est radicale. Platon n'est pas réformiste. Significatives sont, à cet égard, les précautions que prend Socrate, dans La République , pour présenter à ses jeunes interlocuteurs les ruptures qu'il exige pour que soit conjuré le malheur des hommes. Il s'agit que soient abattu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution/#i_3247

RHÉTORIQUE

  • Écrit par 
  • Françoise DOUAY-SOUBLIN
  •  • 6 015 mots

Dans le chapitre « Racines antiques : rhètôr, l'orateur »  : […] En grec, la rhétorique –  rhétorikè , sous-entendu technè  – est l'art de celui qui parle ( rhètôr ) . La tradition veut que la rhétorique soit née en Sicile, alors colonie grecque, au début du v e  siècle avant J.-C., lorsque la chute des tyrans d'Agrigente e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhetorique/#i_3247

ROME SEPT COLLINES DE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 397 mots

Nombre de villes se sont établies dans des sites géographiques élevés ou particuliers, qui non seulement leur assurent une manière de protection naturelle, mais encore les placent sous l'autorité bienveillante et rassurante des divinités. Les collines à l'abri desquelles Rome s'est développée forment une sorte d'amphithéâtre à l'est dont le Tibre à l'ouest occuperait la scène ; elles sont au nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sept-collines-de-rome/#i_3247

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Les origines

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 5 635 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vie de Rome sous les Tarquins »  : […] Que faut-il penser du tableau cohérent et souvent dramatique que les auteurs anciens tracent de la vie dans la Rome des Tarquins ? Une fois encore l'histoire et l'archéologie permettent de retrouver, derrière un récit mi-légendaire, mi-exact, le déroulement réel des faits. L'influence étrusque s'était déjà fait sentir dans la Rome du vii e siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-les-origines/#i_3247

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La révolte de l'Italie (91-88 av. J.-C.) et le gouvernement de Sylla »  : […] Au milieu de ces désordres, le mécontentement des Italiens s'accroît et provoque une grave explosion. La politique de classe, égoïste, des nobles romains avait tendu, au ii e siècle avant J.-C., à réduire au rang de sujets tous ceux qui ne possédaient pas le droit de cité romaine, c'est-à-dire les détenteurs du droit latin et les pérégrins des v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_3247

ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire

  • Écrit par 
  • Yann LE BOHEC, 
  • Paul PETIT
  •  • 35 194 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'administration territoriale »  : […] La justice est donc largement rendue au niveau local : c'est le goût des Romains et la médiocrité des moyens de communication qui imposent une décentralisation qui se retrouve évidemment dans le domaine de l'administration territoriale. La ville de Rome, « capitale » du monde, a conservé ses institutions traditionnelles. On ne peut certes pas dire, pour les raisons déjà exposées, que les comices […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-le-haut-empire/#i_3247

SÉLEUCIDES

  • Écrit par 
  • André LARONDE
  •  • 2 786 mots

Dans le chapitre « Une politique d'envergure : la fondation de cités »  : […] Séleucos I er donna l'exemple en fondant près de soixante-dix cités, dont seize Antioche (du nom de son père). Après le règne d'Antiochos I er , les fondations se raréfient pour reprendre sous Antiochos IV Épiphane. Il ne s'agit pas toujours de créations ex nihilo , mais souvent de synoecismes de villages, ou même simplement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seleucides/#i_3247

SPARTE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 4 683 mots
  •  • 1 média

Thucydide prédisait déjà à la fin du v e  siècle qu'il ne resterait rien de Sparte : « Supposons que Sparte soit dévastée et qu'il subsiste seulement les temples avec les fondations des édifices : après un long espace de temps, sa puissance soulèverait, je crois, par rapport à son renom, des doutes sérieux chez les générations futures [...]. Comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sparte/#i_3247

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Vertu éducative du sport ou professionnalisme ? »  : […] Le sport, qui contribuait ainsi au rayonnement des cités, de concert avec les activités de l'esprit, leur était associé également, dès l'enfance, dans le programme d'éducation du citoyen. À côté du « grammatiste » et du « cithariste », qui enseignaient les lettres et la musique, le « pédotribe » (l'entraîneur des enfants) formait dans la « palestre » (lieu de la lutte), et en musique, les corps d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-histoire/#i_3247

THÈBES DE BÉOTIE

  • Écrit par 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 2 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La cité archaïque »  : […] Les grandes migrations de la fin du II e  millénaire ébranlent profondément la Béotie. Des Grecs appartenant aux peuples du nord-ouest, proches des Doriens, s'y installent, mais ils se mêlent aux populations éoliennes antérieures, auxquelles ils empruntent leur dialecte. Il ne se constitue donc pas deux classes antagonistes, vainqueurs et vaincus, comme c'est le cas à Spar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thebes-de-beotie/#i_3247

TRIBU ROMAINE

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 210 mots

Une des unités de la division administrative du territoire de Rome. À l'origine, au nombre de trois (Ramnes, Tities et Luceres) où seuls figuraient les citoyens romains, patriciens et propriétaires terriens, les tribus se multiplient au fur et à mesure de l'extension de Rome ; elles sont trente-cinq à la fin de la conquête romaine (31 tribus rustiques et 4 tribus urbaines). Les tribus se réunissen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribu-romaine/#i_3247

TYRANNICIDE

  • Écrit par 
  • Jean-François JUILLIARD
  •  • 1 372 mots

Désignant le meurtre d'un tyran accompli en dehors de toute procédure régulière par une personne privée, le terme « tyrannicide » s'applique aussi parfois au meurtrier du tyran. Dans l'Antiquité grecque, le tyrannicide apparaît comme l'aboutissement ultime de la forme politique que constitue la cité, cette dernière étant caractérisée par la participation de tous les citoyens au pouvoir (isonomie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannicide/#i_3247

TYRANNIE, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Pierre CARLIER
  •  • 6 005 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Les tyrannies archaïques »  : […] L'évolution intérieure des cités grecques à l'époque archaïque est assez mal connue. La tendance générale à long terme est cependant claire, du moins si l'on admet que l' Iliade et l' Odyssée présentent des institutions et des pratiques politiques proches de celles du haut archaïsme (fin ix e - […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrannie-grece-antique/#i_3247

URBANISATION DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 8 274 mots
  •  • 3 médias

La civilisation gréco-romaine est partout présente aux yeux du voyageur qui parcourt aujourd'hui les rives de la Méditerranée et le Proche-Orient, grâce aux ruines majestueuses des villes antiques. Leur décor monumental manifeste une unité étonnante – le théâtre qui ressemble le plus à celui d'Orange (Vaucluse) se trouve à Bosra (Syrie) – et remonte largement à ce qu'on appelait naguère l'« âge d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisation-dans-le-monde-greco-romain/#i_3247

VILLE - Le fait urbain dans le monde

  • Écrit par 
  • Jacques BONNET
  •  • 6 595 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La ville ancienne, représentation d'un idéal politique et culturel »  : […] La révolution urbaine a commencé au Moyen-Orient. Les régions où sont apparues les premières villes et les premières agricultures se superposent dans les espaces correspondant actuellement à l'Iran, l'Irak, le Kurdistan, la Syrie, la Palestine. À l'origine de cette concentration exceptionnelle des hommes se trouve un abaissement des coûts des transports pour les denrées alimentaires, une maîtrise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ville-le-fait-urbain-dans-le-monde/#i_3247


Affichage 

Acropole, Athènes

photographie

L'Acropole d'Athènes, Grèce 

Crédits : George Grigoriou/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Athènes : la ville antique

carte

Situation et constructions de la ville antique d'Athènes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Muraille punique

dessin

Muraille punique et porte au bord de la mer Première urbanisation, Ve-IIIesiècle avant J-C Essai de restitution, d'après les fouilles internationales, équipe allemande 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Palmyre : plan

dessin

Plan de Palmyre (d'après J Stracky, "Palmyre", Paris, 1952) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ravenne: plan montrant l'évolution de la ville

dessin

Plan schématique de Ravenne montrant l'évolution de la ville (d'après Testi Rasponi) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ravenne: topographie

dessin

Topographie ancienne de Ravenne (d'après L Gambi, in «Studi sul portus Augusti di Ravenna», Faenza) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Sabratha, Libye

photographie

Vue du site de Sabratha, Libye 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Sélinonte, Sicile

photographie

Vue aérienne des temples de Sélinonte VIe-Ve siècle avant J-C Sicile 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Solunte, Sicile

photographie

Vue de l'antique cité aux éléments puniques, hellénistiques et romains de Solunte, Sicile IVe-IIe siècle avant J-C 

Crédits : L. Romano/ De Agostini

Afficher

Volubilis

photographie

La ville romaine de Volubilis, près de Meknès, au Maroc 

Crédits : Peter Timmermans/ Photodisc/ Getty Images

Afficher

Acropole, Athènes
Crédits : George Grigoriou/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Athènes : la ville antique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Muraille punique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Palmyre : plan
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ravenne: plan montrant l'évolution de la ville
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ravenne: topographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Sabratha, Libye
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Sélinonte, Sicile
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Solunte, Sicile
Crédits : L. Romano/ De Agostini

photographie

Volubilis
Crédits : Peter Timmermans/ Photodisc/ Getty Images

photographie