CIRCUIT MAGNÉTIQUE

AIMANTS

  • Écrit par 
  • Roger FONTAINE
  •  • 6 368 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Grandeurs caractéristiques des aimants permanents »  : […] D'une façon générale, un aimant permanent est utilisé pour produire un champ magnétique H e de valeur déterminée, dans un entrefer de longueur l e et de section S e données. La figure représente schématiquement un circuit magnétique classique avec un aimant de longueur moyenne l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aimants/#i_14943

ÉLECTRO-AIMANTS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHABRERIE, 
  • Alain MAILFERT
  •  • 3 345 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Principe physique »  : […] Le principe fondamental de l'électro-aimant repose sur la propriété, découverte en 1820 par Hans Christian Œrsted puis par François Arago, que possède tout système de courants électriques de créer un champ magnétique qui lui est associé, en vertu de la loi d'Ampère. Un exemple simple d'électro-aimant est représenté sur la figure  : sur un tore à section circulaire, dont la longueur de la ligne mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electro-aimants/#i_14943

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les aciers doux »  : […] Les aciers doux sont utilisés en électrotechnique dans les circuits magnétiques de transformateurs et de moteurs, pour canaliser un flux d'induction généralement élevé et variant à basse fréquence (50-60 Hz, parfois 400 Hz) ; les qualités requises sont une hystérésis aussi faible que possible, une perméabilité très élevée et une forte induction. C'est ainsi que l'on a pu, dans le passé, utiliser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_14943

TRANSFORMATEURS D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

  • Écrit par 
  • Jack ROBERT
  •  • 2 481 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Transformateur parfait »  : […] L'approximation la plus grossière est l'approximation dite du transformateur parfait. Un transformateur parfait satisfait aux conditions suivantes : – les fuites magnétiques sont nulles, c'est-à-dire que le même flux parcourt les deux enroulements B 1 et B 2  ; on a donc Φ 1  = Φ 2  = Φ ; – les résistances R 1 et R 2 des enroulements sont négligeables ; on a donc R 1  = R 2  = 0 ; – la perméabi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transformateurs-d-energie-electrique/#i_14943