CINÉPHILIE

CINÉMA (Aspects généraux) - La cinéphilie

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO
  •  • 4 017 mots

S'il fleure bon le grec, comme le cinématographe, le terme « cinéphile » est – lui aussi – une création bien française qui supplante rapidement son malheureux rival « cinémane », et s'implante peu à peu dans le monde entier, comme l'atteste son adoption par les Anglais. Le mot recèle un pouvoir d'expansion qui ne se limite aucunement à « l'amour du cinéma », si l'on entend par là le goût indiffére […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Fin du cinéma ? »  : […] Avec le recul d'un quart de siècle, on s'aperçoit que les années 1980 ont formé une période charnière, et à bien des égards fondamentale, dans l'histoire du cinéma. Les décennies précédentes avaient marqué le recul inexorable d'une pratique sociale peu à peu remplacée par la télévision. Entre 1946 et 1963, trois fois moins de spectateurs allaient voir un film en salle pour les seuls États-Unis – e […] Lire la suite

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Mise en scène

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 4 765 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La mise en scène et le monde »  : […] Les interrogations sur la mise en scène et le cinéma en général se résument à une seule : qu'est-ce que le cinéma ? (André Bazin). Qu'est-ce que la mise en scène ? (Alexandre Astruc). « La mise en scène, c'est écrire avec la pâte du monde », répondait superbement ce dernier en 1959. Toute la question se situe en effet entre l'idée d'écriture et celle d'un monde réel ou d'une réalité à construire. […] Lire la suite

FRANCE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS, 
  • René PRÉDAL
  •  • 11 154 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La reconstruction du cinéma français »  : […] La libération progressive du pays entre juin 1944 et mai 1945 révèle une situation critique. L'activité cinématographique est pratiquement suspendue pendant un an. Coupures d'électricité, usines, salles et studios détruits ou fermés : le cinéma est sinistré. La question de sa reconstruction se pose à l'intérieur d'une alternative simple : le fragile cinéma de la France libérée, menacé d'étouffemen […] Lire la suite