POLONAIS CINÉMA

BOROWCZYK WALERIAN (1923-2006)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 952 mots

Cinéaste inclassable, Walerian Borowczyk, né le 2 septembre 1923 à Kwilcz, à l'ouest de Poznán, fut d'abord, en Pologne puis en France, l'initiateur majeur d'un nouveau cinéma d'animation mêlant, en des fables grinçantes, réminiscences surréalistes et quête de l'absurde, grâce à des techniques de découpage et de collage ingénieuses, faisant intervenir des photos, des peintures, des dessins. Jan S […] […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 694 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « Le jeune cinéma des années 1960 »  : […] La première génération du cinéma était née en même temps que le cinéma : un peu avant 1900. Il fallut attendre les années 1960 pour qu'elle cède le pas à la seconde génération, née, elle, en même temps que le cinéma parlant. Ce qui surprend, c'est que ce renouvellement s'est produit dans tous les pays à la fois. Et souvent avec plus d'efficacité dans les pays où l'industrie cinématographique étai […] […] Lire la suite

CINÉMA (Cinémas parallèles) Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 445 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Francs-tireurs et passeurs »  : […] L’arrivée du cinéma parlant marque un arrêt dans l’évolution des avant-gardes historiques essentiellement françaises et allemandes. Désormais, faire un film coûte cher, et les œuvres d’avant-garde, constituées en majorité de courts-métrages produits par des mécènes, comme Marie-Laure et Charles de Noailles, ne peuvent trouver de financements. De plus, la parole rapproche davantage encore le film d […] […] Lire la suite

COLD WAR (P. Pawlikowski)

  • Écrit par 
  • Pierre EISENREICH
  •  • 986 mots
  •  • 1 média

La quête du désir féminin mise en œuvre par Pawel Pawlikowski dans des films tels que Transit Palace ( Last Resort , 2000), La   Femme du   V èm e (2011), Ida (2013), et particulièrement au sein du couple dans My Summer of Love (2004), trouve une nouvelle expression avec Cold War ( Zimna wojna , prix de la mise en scène au festival de Cannes 2018). Après son premier long-métrage de fiction […] […] Lire la suite

J'ACCUSE (R. Polanski)

  • Écrit par 
  • Pierre EISENREICH
  •  • 934 mots

Est-ce un signe que la plus grande affaire d’État française ait eu lieu en 1894, à l’orée de la naissance du cinéma ? Est-ce un signe que Roman Polanski s’empare de l’affaire Dreyfus pour réaliser un film majeur sur son instruction, convoquant une multitude d’interprètes masculins qui représentent la fine fleur de l’actorat français ? Réalisateur issu d’une famille d’origine juive, survivant du gh […] […] Lire la suite

KAWALEROWICZ JERZY (1922-2007)

  • Écrit par 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 929 mots

L' un des plus grands cinéastes polonais, Jerzy Kawalerowicz est né le 19 janvier 1922, en Galicie (aujourd'hui en Ukraine) d'un père arménien et d'une mère d'origine française. Il a appartenu à « l'école polonaise » qui compte Andrzej Wajda, Andrzej Munk, Kazimierz Kutz ou Wojciech J. Has. Il a connu la notoriété internationale pour son film Train de nuit , au festival de Venise en 1959, et obten […] […] Lire la suite

KIESLOWSKI KRZYSZTOF (1941-1996)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 305 mots

Krzysztof Kieslowski est né le 27 juin 1941 à Varsovie. Il a connu, avec sa mère et sa sœur, une jeunesse errante, suivant de ville en ville les cures d'un père tuberculeux. Il commence une carrière de documentariste dès la réalisation de ses films de fin d'étude à la célèbre école de Lodz, en 1966-1967. Pour lui, le documentaire n'est pas un passage obligé vers le film de fiction, mais un choix […] […] Lire la suite

KONWICKI TADEUSZ (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 474 mots

Écrivain, scénariste et réalisateur polonais, né le 22 juin 1926 à Nowa Wilejka, en Pologne (auj. Naujoji Vilnia, près de Vilnius, en Lituanie). Adolescent quand éclate la Seconde Guerre mondiale, Tadeusz Konwicki rejoint la résistance polonaise qui combattra d'abord les nazis, puis les Soviétiques. Alors que sa terre natale est offerte à la Lituanie à l'issue de la guerre, il est « rapatrié » en […] […] Lire la suite

LE DÉCALOGUE, film de Krzysztof Kieslowski

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 1 084 mots

Krzysztof Kieslowski (1941-1996), diplômé de l'école de cinéma de Lódz, entame une carrière de cinéaste en Pologne vers la fin des années 1970. Il réalise une vingtaine de courts-métrages, essentiellement des documentaires pour la télévision : Le Tramway ( Tramwaj , 1966), L'Usine ( Z miasta Lodzi , 1968), La Fabrique ( Fabryka , 1971), Curriculum Vitae ( Zyciorys , 1975), La Gare ( Dworzec , […] […] Lire la suite

LE PIANISTE (R. Polanski)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 1 036 mots

En mai 2002, lors de sa présentation au festival de Cannes, deux jours avant que le jury ne lui décerne la palme d'or, Le Pianiste , seizième long-métrage de Roman Polanski, avait été accueilli plutôt fraîchement par les critiques français. Quatre mois plus tard, les regards avaient changé, à quelques exceptions près. Plusieurs chroniqueurs s'accordaient pour voir dans le film le couronnement, ou […] […] Lire la suite

L'HOMME DE FER, film de Andrzej Wajda

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 818 mots
  •  • 1 média

Né en 1926, Andrzej Wajda termine l'école de cinéma de Lodz après la Seconde Guerre mondiale. Son deuxième long-métrage Kanal (1957), prix spécial du jury, le révèle déjà à Cannes. Puis avec Cendres et diamants ( Popiól i diament , 1958), il s'affirme comme le cinéaste de la mémoire polonaise . L'Homme de fer ( Czlowiek z zelaza ) , palme d'or en 1981 à Cannes, s'inscrit dans la continuité de L […] […] Lire la suite

MUNK ANDRZEJ (1921-1961)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 380 mots

L'un des trois cinéastes les plus importants de l'école polonaise d'après-guerre avec Wajda et Kawalerowicz. La guerre ayant contrarié sa vocation d'ingénieur, Andrzej Munk devient militant socialiste dans la clandestinité. Peu après la fin des hostilités, il entre à l'École de cinéma de Lodz, en section « prise de vue » et « mise en scène ». En 1949, il y réalise son film de fin d'études, L'Art […] […] Lire la suite

POLANSKI ROMAN (1933- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY, 
  • Universalis
  •  • 1 925 mots

Roman Polanski est le premier des cinéastes issus de ce qu'on appelait alors « le bloc de l'Est » à avoir réalisé un film à Hollywood ( Rosemary's Baby , 1968). Auparavant, après un seul long-métrage en Pologne ( Le Couteau dans l'eau , 1962), il avait acquis le statut de cinéaste international avec Répulsion (1965) et Cul-de-sac (1966), deux productions britanniques. Si Roman Polanski a souven […] […] Lire la suite

ROSEMARY'S BABY, film de Roman Polanski

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 864 mots
  •  • 1 média

Roman Polanski avait déjà exploré dans Répulsion (1965) le thème de la jeune femme en lutte avec des démons intérieurs – avec Rosemary's Baby les forces qui contreviennent à l'épanouissement de l'héroïne s'incarnent cette fois dans les membres de son entourage. Polanski reviendra sur la dimension paranoïaque de ce canevas avec Le Locataire (1976), qui raconte comme Rosemary's Baby la manipulat […] […] Lire la suite

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 602 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le cinéma polonais »  : […] Le cinéma polonais est le premier à donner le ton. Andrzej Munk, avec Un homme sur la voie ( Czlowiek na torze , 1955), Andrzej Wajda, avec Générations ( Pokolenie , 1954) et Kanal (1956), dépassent les conventions du fameux « réalisme socialiste  : Munk en mettant l'accent sur une aventure simplement humaine où s'est trouvé impliqué un cheminot, Wajda en inaugurant ce style flamboyant, ce retou […] […] Lire la suite

WAJDA ANDRZEJ (1926-2016)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 848 mots
  •  • 1 média

Andrzej Wajda est né le 6 mars 1926 à Suwałski, dans le nord-est de la Pologne . Issu d'une famille bourgeoise, fils d'un officier de carrière tué à Katyń au début de la Seconde Guerre mondiale, il s'engage à seize ans dans la Résistance contre les Allemands. À la Libération, il s'intéresse d'abord à la peinture (Académie des beaux-arts de Cracovie) avant de choisir une carrière de cinéaste (école […] […] Lire la suite

ZANUSSI KRZYSZTOF (1939- )

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 673 mots

Krzysztof Zanussi est né à Varsovie. Avec Andrzej Wajda et Krzysztof Kieslowski, il est un des plus célèbres cinéaste polonais. Par opposition toutefois à l'auteur de L'Homme de fer , il s'intéresse moins à l'histoire nationale de son pays qu'à une réflexion aiguë sur la nature et le destin de l'homme. Une triple formation de scientifique (études supérieures de physique à l'université de Varsovie […] […] Lire la suite

ZULAWSKI ANDRZEJ (1940-2016)

  • Écrit par 
  • Jacques KERMABON
  •  • 763 mots
  •  • 1 média

Andrzej Zuławski est né en 1940 à Lwów, orthographiée Lviv à partir de la Seconde Guerre mondiale, quand cette ville polonaise fut annexée à la République socialiste soviétique d’Ukraine . Il est le fils de l’écrivain Miroslaw Zuławski, diplomate en poste à Paris à deux reprises entre 1945 et 1965. Andrzej Zuławski a ainsi passé une bonne partie de son enfance et la fin de son adolescence en Fran […] […] Lire la suite


Affichage 

Rosemary's Baby, R. Polanski

photographie :  Rosemary's Baby, R. Polanski

Ruth Gordon, John Cassavetes, Sidney Blackmer et Mia Farrow dans Rosemary's Baby, film réalisé par Roman Polanski en 1968.  

Crédits : Hulton Getty

Afficher

 Rosemary's Baby, R. Polanski

Rosemary's Baby, R. Polanski
Crédits : Hulton Getty

photographie