IRANIEN CINÉMA

IRAN Cinéma

  • Écrit par 
  • Charles TESSON
  •  • 2 849 mots

La découverte récente du cinéma iranien a pour origine l'issue du conflit Iran-Irak en 1988. Soucieux de normaliser ses relations avec l'étranger, le pays ouvre ses frontières et accepte que certains films soient montrés. En 1989, Où est la maison de mon ami ? d'Abbas Kiarostami reçoit le léopard d'or au festival de Locarno. Quel […] […] Lire la suite

CINÉMA (Aspects généraux) Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 694 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Vers une cinéphilie globalisée »  : […] La situation italienne se révèle être le meilleur point de vue pour observer et comprendre la profonde modification du marché mondial du cinéma. Elle montre par l'exemple qu'une partie du monde qui se « contente » de la télévision laisse la part trop belle aux pays « affamés » de cinéma. Et si les cinéphiles adoubent les pays « émergents » dans les festivals, il va de soi que l'offre cinématograph […] […] Lire la suite

FARHADI ASGHAR (1972- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 126 mots

Cinéaste iranien, Asghar Farhadi est né à Khomein Shahr près d'Ispahan (Iran) en 1972. Intéressé par le cinéma et le théâtre, il réalise son premier court-métrage à l'âge de douze ans, s'inscrit à l'université de Téhéran, et obtient une maîtrise de mise en scène en 1998. Avant son premier long-métrage, Danse avec la poussière ( Raghss Dar Ghobar , 2003), il élabore six courts-métrages et deux sér […] […] Lire la suite

IRAN Société et cultures

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 8 921 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une ouverture vers la société mondiale »  : […] Mais les aspirations à une plus large ouverture et à de nouveaux modes de vie ne se cantonnent plus aujourd'hui à la seule sphère privée. Elles s'expriment aussi à travers les passions sportives, les revendications féministes, la floraison des journaux, le cinéma qui témoignent d'une société vive, curieuse de nouvelles expériences, volontiers frondeuse, n'ayant cesse d'élargir les marges de libert […] […] Lire la suite

KIAROSTAMI ABBAS (1940-2016)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 521 mots
  •  • 2 médias

Découvert en France en 1988, Abbas Kiarostami est le plus important des représentants du nouveau cinéma iranien des années 1980. Des œuvres telles que Close-up , Le Goût de la cerise ou Le vent nous emportera font de lui une figure majeure du cinéma contemporain. On a pu, en effet, rapprocher sa quête de la réalité et son interrogation sur les pouvoirs de l'image de celles qui parcourent l'œuvr […] […] Lire la suite

LE GOÛT DE LA CERISE, film de Abbas Kiarostami

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 959 mots

Palme d'or à Cannes en 1997, Le Goût de la cerise ( Tam-e ghilas ) est le premier film à recevoir le prix Federico Fellini de l'U.N.E.S.C.O. C'est la consécration, pour un cinéaste présent dans les salles européennes depuis une dizaine d'années, mais qui filmait depuis 1970. Avec Où est la maison de mon ami ? ( Khane-ye doust kojast ? , 1987), tourné dans le Gilān, cette région durement éprouvée […] […] Lire la suite

TEN (A. Kiarostami)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 955 mots
  •  • 1 média

Réalisateur iranien tournant depuis 1970 ( Le Pain et la rue ), révélé aux cinéphiles français par la sortie en 1990 de Où est la maison de mon ami ? , Abbas Kiarostami obtient la palme d'or au Festival de Cannes 1998 avec Le Goût de la cerise , puis le grand prix du jury de la Mostra de Venise 1999 pour Le Vent nous emportera (film par ailleurs inscrit au programme du baccalauréat 2003). Par ra […] […] Lire la suite


Affichage 

Abbas Kiarostami

photographie :  Abbas Kiarostami

L'œuvre d'Abbas Kiarostami a marqué un tournant dans la reconnaissance du cinéma iranien.  

Crédits : Jean Baptiste Lacroix/ WireImage/ Getty Images

Afficher

 Abbas Kiarostami

Abbas Kiarostami
Crédits : Jean Baptiste Lacroix/ WireImage/ Getty Images

photographie