CINÉMA D'AVANT-GARDE

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 531 mots
  •  • 2 médias

Le cinéma d’avant-garde n’est pas une école. On hésite à écrire que c’est un genre cinématographique, quoiqu’adopter ce terme comme hypothèse de travail permette de le circonscrire plus facilement. Le cinéma d’avant-garde s’est d’abord défini « contre » : contre le cinéma traditionnel, littéraire, industriel, d’où la difficulté de le considérer comme un genre à part entière – ce ne sera plus le ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-avant-garde/#i_13068

AKERMAN CHANTAL (1950-2015)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 453 mots
  •  • 1 média

Cinéaste belge et figure majeure de la modernité cinématographique, Chantal Akerman élabore, à partir de 1968, une œuvre quasi unique dans la cinématographie et les arts visuels mondiaux . Aucun domaine artistique ne lui est étranger. Elle pratique aussi bien la fiction, l’essai, le documentaire que le cinéma expérimental ou l’installation. Ses films sont tour à tour burlesques et dramatiques, aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chantal-akerman/#i_13068

ANGER KENNETH (1927- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 164 mots

Kenneth Anger est, avec Andy Warhol, la personnalité la plus connue de l'underground cinématographique américain. Mais contrairement à Warhol, l'auteur de Scorpio Rising ne doit sa notoriété qu'à ses films et à la manière dont il a su articuler des formes de culture populaire (pop music, bande dessinée, fétichisme du cuir...) avec les grandes questions suscitées et débattues […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-anger/#i_13068

AVANT-GARDE

  • Écrit par 
  • Marie-Laure BERNADAC, 
  • Nicole BRENEZ, 
  • Antoine GARRIGUES, 
  • Jacinto LAGEIRA, 
  • Olivier NEVEUX
  •  • 10 101 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Cinéma »  : […] Le principe d'une avant-garde éclairée, combattant sur le terrain des idées à la manière de guerriers mieux formés et plus décidés que le reste de la troupe, n'a cessé d'être réactivé au xx e  siècle : les valeurs révolutionnaires mais aussi les modèles insurrectionnels élaborés par Blanqui, Bakounine, Marx, Engels, Lénine, Mao ont inspiré la prat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/avant-garde/#i_13068

BRAKHAGE STANLEY dit STAN (1933-2003)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 003 mots

Stan Brakhage est, historiquement, la deuxième personnalité la plus importante du cinéma expérimental américain d'après-guerre. Si Maya Deren, par sa pugnacité militante et ses propres travaux, dota dès la fin des années 1940 d'une identité spécifique les réalisateurs d'avant-garde, qui n'étaient plus alors plasticiens ou protagonistes de grands mouvements culturels (tels le dadaïsme ou le surréal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brakhage-stanley-dit-stan/#i_13068

CINÉMA (Aspects généraux) - Les théories du cinéma

  • Écrit par 
  • Youssef ISHAGHPOUR
  •  • 5 373 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Photogénie, drame visuel et pensée (l'avant-garde française) »  : […] La première question, pour ceux qui se sentent encore obligés de défendre le cinéma, c'est de montrer que c'est un art avec des buts spécifiques. Ils ne manqueront pas de prétendre que cet art dépasse tous les autres ! Le cinéma, pour eux, sera la religion de l'avenir, la nouvelle cathédrale de l'humanité sortie de l'individualisme, et le « temps de l'image », celui de la réalisation de tous les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-les-theories-du-cinema/#i_13068

CINÉMA (Réalisation d'un film) - Montage

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 3 663 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'avant-garde française : voir et sentir »  : […] En France, La Roue , d' Abel Gance (1922-1923), pousse à l'extrême le montage rapide révélé par Naissance d'une nation pour en faire un « montage accéléré ». Le montage est principalement conçu par l'avant-garde impressionniste comme « cadence » (Louis Delluc), par analogie avec la musique. Le « montage rythmique » peut jouer sur l'accélération, mais au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-realisation-d-un-film-montage/#i_13068

COURANT GÉRARD (1951- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 236 mots

Gérard Courant est probablement le représentant le plus radical d'un cinéma conceptuel en France. Une partie importante de sa filmographie se décline en séries qui travaillent sur l'altérité (des gens, des lieux) à travers un système et des options esthétiques identiques d'un sujet à l'autre. Courant est l'un des descendants les plus purs des frères Lumière : dates, endroits et titres des films ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gerard-courant/#i_13068

DELLUC LOUIS (1890-1924)

  • Écrit par 
  • Claude BEYLIE
  •  • 381 mots

Essayiste, romancier, dramaturge, cinéaste, Louis Delluc fut l'un des pionniers de la première avant-garde cinématographique française des années vingt. On opposait alors communément — et non sans quelque goût de polémique — cinéma d'avant-garde, cinéma pour l'élite, à cinéma « populaire », de consommation courante. Face à la seconde tendance, représentée par Louis Feuillade et Henri Fescourt, Del […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-delluc/#i_13068

DEREN MAYA (1917-1961)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 086 mots

Meshes of the Afternoon, le court métrage d'un quart d'heure que Maya Deren coréalise en 1943 avec son mari Alexander Hammid (Alexander Hackenschmied), est considéré comme le premier film du cinéma expérimental américain moderne, annonciateur du futur courant underground. Le fait que cette bande soit conçue par des gens qui sont uniquement cinéastes (et non plus plasticiens) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maya-deren/#i_13068

DULAC GERMAINE (1882-1942)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 422 mots

Dans le chapitre « Un cinéma impressionniste »  : […] Fille d'officier, Charlotte Élisabeth-Germaine Saisset-Schneider naît à Amiens dans une famille aisée. Confiée à sa grand-mère, l'adolescente s'établit à Paris où elle se forme à la photographie, à la musique et à la danse. Elle épouse, en 1905, le romancier Albert Dulac dont elle divorce en 1920. De 1909 à 1913, Germaine Dulac collabore au journal féministe La Française . Là […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germaine-dulac/#i_13068

FISCHINGER OSKAR (1900-1967)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 008 mots

Oskar Fischinger est né à Gelnhausen (Allemagne). Il est le seul des trois plasticiens-cinéastes de l'avant-garde allemande des années 1920 à avoir axé toute sa carrière (1922-1961) sur et autour de l'abstraction filmique. Walter Ruttmann mit, par la suite avec Berlin, symphonie d'une grande ville (1927), son sens du rythme au service du documentaire tandis que Hans Richter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oskar-fischinger/#i_13068

FRANCE (Arts et culture) - Le cinéma

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS, 
  • René PRÉDAL
  •  • 11 154 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Naissance d'un cinéma d'auteur »  : […] On a longtemps mis en avant un cinéma de lettrés, né d'une réflexion dominée par l'œuvre écrite de Louis Delluc. Ce cinéma, quelques dizaines de films réalisés par Delluc lui-même ( Fièvres en 1921, La Femme de nulle part en 1922), par Germaine Dulac ( La Fête espagnole en 1919, d'après un scénario de Delluc), par Jean Epstein ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-arts-et-culture-le-cinema/#i_13068

FUTURISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI, 
  • Claude FRONTISI, 
  • Claude KASTLER
  •  • 5 047 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le cinéma, un art futuriste ? »  : […] Comme souvent chez les futuristes italiens, les premières réalisations cinématographiques concrètes précèdent et déterminent théories et manifestes. La première initiative est à porter au crédit du groupe florentin de l' Italia futurista (le plus expérimenté en matière de cinéma, puisque dès 1910-1912, les deux frères Arnaldo Ginna et Bruno Corra, qui avaient publié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/futurisme/#i_13068

GANCE ABEL (1889-1981)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre JEANCOLAS
  •  • 1 560 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cinéma, musique visuelle »  : […] Abel Gance est né le 25 octobre 1889 dans un quartier populaire de Paris. Fils naturel d'un médecin qui subviendra à ses études secondaires, il est reconnu en 1892 par le compagnon de sa mère, Adolphe Gance, chauffeur mécanicien. Sa petite enfance se passe chez ses grands-parents à Commentry, alors cité minière de l'Allier. Revenu à Paris, on l'inscrit dans un collège catholique puis au lycée Chap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abel-gance/#i_13068

GODARD JEAN-LUC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis LEUTRAT, 
  • Suzanne LIANDRAT-GUIGUES
  •  • 3 152 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les années « Mao » »  : […] Dès 1967, avec La Chinoise , Jean-Luc Godard noue étroitement contexte politique et création cinématographique : « Cinquante ans après la révolution d'Octobre, le cinéma américain règne sur le cinéma mondial. Il n'y a pas grand-chose à ajouter à cet état de fait. Sauf qu'à notre échelon modeste nous devons nous aussi créer deux ou trois Vietnams au sein de l'immense empire H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/godard-jean-luc/#i_13068

L'HOMME À LA CAMÉRA, film de Dziga Vertov

  • Écrit par 
  • Jacques AUMONT
  •  • 934 mots

Dans le chapitre « Un manifeste avant-gardiste »  : […] Vers la fin de sa vie, alors que l'académisme l'avait emporté sur les écrans soviétiques, Vertov expliqua que L'Homme à la caméra – souvent critiqué en U.R.S.S. pour son supposé formalisme – avait été une expérience, destinée à éprouver les pouvoirs les plus élevés du cinéma, et non à constituer un modèle de film idéal. Déclaration prudente, mais qui dit une vérité de ce fil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-homme-a-la-camera/#i_13068

ISOU ISIDORE GOLDSTEIN dit ISIDORE (1925-2007)

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 1 027 mots

Jean Isidore Isou Goldstein, dit Isidore Isou, est né à Botosani (Roumanie) en janvier 1925. Dans Agrégation d'un Nom et d'un Messie (1947), il retrace son initiation spirituelle à travers les livres et l'évocation de différents maîtres. Ces années d'apprentissage le conduiront, écrit-il, à découvrir la poésie lettriste en 1943. Après avoir traversé le « rideau de fer », il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isou-isidore-goldstein-dit-isidore/#i_13068

IVENS JORIS (1898-1989)

  • Écrit par 
  • Claude BEYLIE
  •  • 1 336 mots

Joris Ivens fut, avec Jean Painlevé, le documentariste le plus fécond issu du mouvement avant-gardiste de la fin du « muet ». Né à Nimègue (Pays-Bas) à la fin du xix e  siècle, Ivens avait la passion du cinéma chevillée au corps, comme l'atteste un premier film tourné à l'âge de... treize ans : Flèche ardente , une parodie de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joris-ivens/#i_13068

LEMAÎTRE MAURICE (1926-2018)

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 805 mots

Moïse Maurice Bismuth, dit Maurice Lemaître, naît le 23 avril 1926 à Paris. Après des études aux Arts et métiers, il fréquente le milieu anarchiste. En 1949, alors qu'il écrit pour Le Libertaire , il rencontre Isidore Isou. Lemaître est séduit par les idées politiques et la fougue créatrice du jeune Roumain. Il va aussitôt l'aider financièrement à publier ses écrits, tout en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-lemaitre/#i_13068

LETTRISME

  • Écrit par 
  • Frédérique DEVAUX
  •  • 1 626 mots

Dans le chapitre « Naissance du mouvement »  : […] En août 1945, Jean Isidore Isou Goldstein, né à Botosani (Roumanie), arrive à Paris. Le lettrisme y est présenté à la salle des Sociétés savantes, en janvier 1946. Pour introduire à cette versification inédite – « Coumquel cozossoro BINIMINIVA / BINIMINIVA / Coumquel quergl coumquelcanne ! / MAGAVAMBAVA ! » ( Lances rompues pour la dame gothique , 1946) – l'invitation stipule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettrisme/#i_13068

L'HERBIER MARCEL (1890-1979)

  • Écrit par 
  • Gilbert SALACHAS
  •  • 855 mots
  •  • 1 média

Né à Paris dans une famille de la bourgeoisie aisée, Marcel L'Herbier, dont le père était architecte, fut élevé selon la plus classique tradition humaniste. Il fit de bonnes études supérieures, s'intéressant surtout à la littérature (singulièrement à la poésie) et aux beaux-arts (singulièrement à la musique). Deux facteurs sont à l'origine de sa vocation de cinéaste : l'émotion qu'il éprouve en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-l-herbier/#i_13068

MARKOPOULOS GREGORY-J. (1928-1992)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 440 mots

Figure singulière et charismatique de l'avant-garde cinématographique américaine d'après-guerre, Gregory Markopoulos représente un continent artistique à lui seul. Parti sur des bases identiques à celles de Maya Deren avec sa trilogie Du sang, de la volupté et de la mort (1947-1948), c'est-à-dire en s'infiltrant dans la mouvance de Cocteau et du mouvement post-surréaliste, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gregory-j-markopoulos/#i_13068

MEKAS JONAS (1922-2019)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 126 mots

De par ses activités protéiformes (cinéaste, critique, distributeur de films, organisateur de structures de diffusion indépendantes), Jonas Mekas est à la fois la conscience, le fédérateur et le chroniqueur du cinéma expérimental américain. Il parachève le travail de Maya Deren en fondant en 1962 la Film-Makers' Cooperative, qui jouera un rôle capital dans la constitution du mouvement underground […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jonas-mekas/#i_13068

MOHOLY-NAGY LÁSZLÓ (1895-1946)

  • Écrit par 
  • Marcella LISTA
  •  • 2 380 mots

Dans le chapitre « Le détournement des nouveaux médias »  : […] De nouvelles formes artistiques utilisant la lumière comme médium – la photographie et le cinéma – sont amenées à prendre le relais de la peinture. L'intérêt que Moholy-Nagy porte alors à la technique du « photogramme » (photographie sans négatif) revêt un sens nouveau par rapport à l'usage qu'en ont fait avant lui Man Ray (avec les Rayogrammes ) et Christian Schad (avec les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-moholy-nagy/#i_13068

MORDER JOSEPH (1949- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 212 mots

Principal adepte du Journal filmé en France, Joseph Morder se tient à la frontière des genres, entre documentaire, film expérimental et fiction. Son aventure débute à la fin des années 1960. Elle se poursuit encore, avec quelque huit cents films de tout métrage à son actif, la plupart tournés en super-8, son format favori. Il avoue être peu marqué par Jonas Mekas dont il découvre les films tardive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-morder/#i_13068

NOUVELLE VAGUE, cinéma

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 975 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une certaine idée du cinéma »  : […] En effet, et même si la situation économique globale du cinéma français est saine, malgré la baisse des entrées qui affecte l’ensemble des cinématographies européennes, beaucoup s’inquiètent de l’absence de renouvellement des sujets, des méthodes et des hommes. En 1956, une prime à la qualité pour les longs-métrages est attribuée à des œuvres « de nature à ouvrir des perspectives nouvelles à l’art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-vague-cinema/#i_13068

PEINTRES FILMS DE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 462 mots

Si nombre de pionniers de la photographie furent aussi des peintres — Nadar, par exemple, ou Delacroix lorsqu'il leur est arrivé de collaborer avec Eugène Durieu —, quantité de peintres se sont sans doute aussi posé la question à un moment de leur recherche : « Que peut-on faire avec une caméra ? » Les films qui résultent de cette recherche sont difficiles à classer. Tantôt le peintre s'éprend ass […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/films-de-peintres/#i_13068

RICHTER HANS (1888-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 801 mots
  •  • 1 média

Sa vie durant, Hans Richter est resté fidèle à un petit nombre de principes, au premier rang desquels une croyance quasi naïve à l'intérêt des découvertes technologiques. Sa position au sein du dadaïsme est à cet égard l'inverse de celle de Duchamp ou de Picabia, chez lesquels la fascination du machinisme s'acheva en dérision ou en lyrisme ludique. Le jeune peintre berlinois avait rencontré Marine […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hans-richter/#i_13068

ROCHA GLAÚBER (1939-1981)

  • Écrit par 
  • Pascal BONITZER
  •  • 1 160 mots

Né le 14 mars 1939 à Vitória da Conquista, au Brésil, dans l'État de Bahia (le Nordeste), Glaúber Rocha découvre à vingt ans le cinéma européen, au moment de l'émergence de la nouvelle vague, et devient assistant stagiaire sur le film Rio Zona Norte du plus grand cinéaste brésilien, Nélson Pereira dos Santos, influencé par le néo-réalisme. Avec le succès mondial des films de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/glauber-rocha/#i_13068

RUSSE CINÉMA

  • Écrit par 
  • Bernard EISENSCHITZ
  •  • 10 169 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les avant-gardes »  : […] Il n'en reste pas moins que le cinéma soviétique a été créé par des enfants terribles : de jeunes artistes d'avant-garde, soutiens enthousiastes de la révolution, souvent inspirés par le mouvement futuriste, ralliés autour de Meyerhold, de Maïakovski et du groupe « formaliste » LeL  (front gauche de l'art), sous la protection du ministre de l'Éducation Anatoli Lounatcharski, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-russe/#i_13068

RUTTMANN WALTER (1887-1941)

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 042 mots
  •  • 1 média

Fils d'un commerçant aisé, Walter Ruttmann est né le 28 décembre 1887 à Francfort-sur-Le-Main. Violoncelliste accompli, il étudie l'architecture à Zurich à partir de 1907, puis la peinture à Munich. Blessé durant la Première Guerre mondiale, il est démobilisé en 1917, se remet à peindre des œuvres abstraites, s'intéresse à la théorie cinématographique et crée, en 1919, sa propre société. La peint […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-ruttmann/#i_13068

SCHROETER WERNER (1945-2010)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 1 031 mots

Né en Thuringe, à Georgenthal, en 1945, Werner Schroeter est un des rares exemples de cinéaste ayant débuté dans le cinéma expérimental et underground, qui, après avoir bénéficié du soutien de la télévision, put accéder en quelques années au monde du cinéma professionnel, et ce alors que plusieurs de ses amis, dont R. W. Fassbinder et Daniel Schmid, occupaient le devant de la scène du cinéma d'aut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/werner-schroeter/#i_13068

SNOW MICHAEL (1929- )

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 1 004 mots

D'origine canadienne, Michael Snow a été, comme l'Autrichien Peter Kubelka, un hôte de marque pour les cinéastes et théoriciens de l'avant-garde new-yorkaise rassemblés autour de Jonas Mekas, avec qui il a travaillé, faisant évoluer le film expérimental américain vers un minimalisme qui marque la fin de son processus évolutif. Devenu une des figures de proue de ce que le théoricien P. Adams Sitne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-snow/#i_13068

VIGO JEAN (1905-1934)

  • Écrit par 
  • Barthélémy AMENGUAL
  •  • 1 119 mots

Dans le chapitre « Un cinéma surréaliste »  : […] Vigo tourne sans producteur son premier film, À propos de Nice (1930), dans le sillage de la « deuxième avant-garde » que caractérisent ses préoccupations sociales et ses liens avec le surréalisme. S'inspirant des théories du ciné-œil défendues par Dziga Vertov, Vigo propose un documentaire social propre à « nous dessiller les yeux ». Le réel saisi à l'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-vigo/#i_13068

WARHOL ANDY (1928-1987)

  • Écrit par 
  • Bernard MARCADÉ
  •  • 1 923 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vie comme œuvre  »  : […] « J'ai commencé comme artiste commercial, et je veux finir comme artiste d'affaires », remarque abruptement Warhol. Après avoir fait ce qu'on appelle « de l'art » (ou ce qu'on veut), je me suis mis à l'art des affaires ». L'artiste s'oppose ainsi radicalement aux conceptions de « l'art pour l'art » comme au credo moderniste du caractère auto-référentiel de l'œuvre. Il existe pour Warhol une certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andy-warhol/#i_13068


Affichage 

Le Sang d'un poète, J. Cocteau

photographie

L'actrice française Pauline Carton dans le premier film de Jean Cocteau, Le Sang d'un poète (1930) 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Walter Ruttmann

photographie

Le réalisateur Walter Ruttmann (1887-1941) a inventé une poésie de l'image en mouvement, capable de répondre à la nouvelle réalité des grandes villes 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Le Sang d'un poète, J. Cocteau
Crédits : Hulton Getty

photographie

Walter Ruttmann
Crédits : Hulton Getty

photographie