ANGLAIS CINÉMA

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Cinéma

  • Écrit par 
  • N.T. BINH
  •  • 3 484 mots
  •  • 4 médias

Depuis ses origines, le cinéma britannique s'épanouit dans la contradiction – un peu comme l'humour anglais, que l'on caractérise comme conformiste d'un côté, iconoclaste de l'autre. On le déclare périodiquement « fini » pour mieux parler de ses « renaissances » ; les généralisations sont tentantes, souvent réductrices, parfois abusives, car à bien des égards, cette cinématographie reste déroutant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-cinema/#i_86635

ALIEN, LE HUITIÈME PASSAGER, film de Ridley Scott

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 933 mots

Ancien élève du Royal College of Art de Londres, Ridley Scott travailla d'abord pour la B.B.C., comme décorateur de plateau puis, au milieu des années 1960, comme réalisateur. Il poursuivit sa carrière en dirigeant des spots publicitaires, avant de tourner son premier film, Duellistes , en 1977. Nombre des œuvres qu'il signa depuis lors sont devenues des objets de culte. De p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alien-le-huitieme-passager/#i_86635

ANDERSON LINDSAY (1923-1994)

  • Écrit par 
  • N.T. BINH
  •  • 692 mots

Amorcée dans les certitudes militantes du free cinema du début des années 1960 en Angleterre, la parcimonieuse carrière de Lindsay Anderson (six longs-métrages en trente ans) se démarqua ensuite de cette première veine réaliste. Ce faisant, et après le retentissement soixante-huitard de If... , le cinéaste convainquit de moins en moins la critique et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lindsay-anderson/#i_86635

ATTENBOROUGH RICHARD (1923-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 560 mots

L’ acteur, réalisateur et producteur britannique Richard Attenborough a marqué le cinéma par sa présence dynamique à l’écran et son travail tout en finesse derrière la caméra, en particulier pour Gandhi (1982), monumentale biographie filmée, qui remporta cinq B.A.F.T.A. Awards (récompenses décernées par l’Académie britannique des arts de la télévision et du cinéma) et huit o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-attenborough/#i_86635

BE HAPPY (M. Leigh)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 883 mots

Intitulé dans la version originale Happy-go- lucky (« Insouciant/e »), le nouveau film de Mike Leigh aurait pu être sous-titré « La mélancolie du bonheur », plutôt que Be Happy – une injonction qui réduit quelque peu le propos de l'auteur. Après Vera Drake (2004) – un personnage de faiseuse d'anges, qui, à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/be-happy/#i_86635

BOGARDE DIRK (1921-1999)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 872 mots
  •  • 1 média

À l'exception de quelques-uns, dont Hunted ( Rapt ) de Charles Crichton (1951) et Victim ( Victime ) de Basil Dearden (1961), les films auxquels Dirk Bogarde a participé entre 1947 et 1962 sont, au pire, mauvais, au mieux, médiocres. Contraint à interpréter des jeunes premiers romantiques, des délinquants fug […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dirk-bogarde/#i_86635

BOORMAN JOHN (1933- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 366 mots

Réalisateur britannique né le 18 janvier 1933 à Shepperton, près de Londres. John Boorman commence sa carrière à dix-sept ans comme critique de cinéma dans la presse britannique, avant de devenir monteur à la télévision et de réaliser des documentaires. En 1962, il est nommé à la tête du département de documentaires de la B.B.C. Sa série Citizen 63 , portrait réaliste et sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-boorman/#i_86635

BRANAGH KENNETH (1960- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 508 mots

Comédien, réalisateur et scénariste britannique, né le 10 décembre 1960 à Belfast, en Irlande du Nord. À 9 ans, Kenneth Charles Branagh quitte l'Irlande du Nord avec sa famille pour s'installer à Londres. Enfant, il joue dans des pièces montées par son école. En 1981, il sort diplômé de la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, pour faire ses débuts sur les planches quelque six semaines plus t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenneth-branagh/#i_86635

BRAZIL, film de Terry Gilliam

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 961 mots

Terry Gilliam est l'Américain de la troupe anglaise des Monty Python. Il leur apporte son expérience de graphiste, plaçant par exemple dans Monty Python's Flying Circus (1969) ses fameux intermèdes en papier découpé. Il participe ensuite de près à leurs grands succès au cinéma, comme acteur, co-scénariste ou co-réalisateur : Monty Python, Sacré Graal ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brazil/#i_86635

BURTON RICHARD (1925-1984)

  • Écrit par 
  • Jacques SICLIER
  •  • 661 mots
  •  • 2 médias

Richard Jenkins naît le 10 novembre 1925 à Pontrhyden, village minier du pays de Galles. Il est le douzième des treize enfants d'une famille de mineurs. Jamais il ne reniera ses origines. Enfant, il obtient une bourse d'études pour Oxford grâce à un de ses professeurs, Philip Burton. Celui-ci l'encourage à devenir acteur, alors qu'il voulait être boxeur. Richard Jenkins rendit hommage à cet homme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-burton/#i_86635

CAINE MICHAEL (1933- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 726 mots

De son vrai nom Maurice Joseph Micklewhite, Jr., Michael Caine est né le 14 mars 1933 à Londres. Le film The Caine Mutiny ( Ouragan sur le Caine ), sorti en 1954, lui inspire son nom d'artiste. Caine fait ses débuts au cinéma en 1956 en jouant des rôles variés dans des productions britanniques telles A Hill in Korea ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-caine/#i_86635

CARDIFF JACK (1914-2009)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 429 mots

Chef opérateur et cinéaste britannique, Jack Cardiff fut apprécié dans le monde entier pour son travail sur la photographie, sa science des jeux d'ombre et de lumière ainsi que son utilisation somptueuse de la couleur dans des films tels que Black Narcissus (1947, Le Narcisse noir ), couronné par un oscar, et The Red Shoes (1948, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jack-cardiff/#i_86635

CHAPLIN CHARLIE

  • Écrit par 
  • Francis BORDAT
  •  • 3 964 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les films anglais »  : […] Mais l'hostilité à l'égard du réalisateur ne se dissipe pas dans l'Amérique de la Guerre froide. Le 17 septembre 1952, il s'embarque avec toute sa famille sur le Queen Elizabeth pour aller présenter son film au public anglais. Au milieu de la traversée, il apprend par la radio que le ministre de la Justice, James McGranery, a refusé de lui accorder un visa de retour aux État […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charlie-chaplin/#i_86635

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Le cinéma anglais »  : […] Le cinéma britannique a connu une « renaissance » au début des années 1980, à l'époque où la fresque olympique de Hugh Hudson, Les Chariots de feu (1981), remportait l'oscar du meilleur film étranger. Ce succès était ambigu, car il consacrait certaines « qualités » (reconstitution historique, photographie impeccable, beauté et talent des acteurs) qui ont souvent été utilisé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_86635

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'avant-garde

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 11 531 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les cinéastes « structurels » »  : […] Vers le milieu des années 1960, quelques cinéastes (George Landow, Tony Conrad, Michael Snow, Hollis Frampton, Ken Jacobs, Paul Sharits, Ernie Gehr) décident, comme les plasticiens des années 1910, d’interroger leur pratique dans sa matérialité même. P. Adams Sitney parle à ce propos, dans un article très influent et controversé publié dans Film Culture en 1969 de « films st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-avant-garde/#i_86635

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma documentaire

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER, 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 5 452 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les films de circonstance »  : […] Ceux-là ont en commun d'être voulus par leurs auteurs, soit à l'ombre d'une institution quelconque, soit à la faveur d'événements, soit encore en profitant de certains engouements qui amènent les cinéastes à se regrouper et à se soutenir mutuellement, créant un éphémère phénomène de mode . C'est dans cette catégorie qu'on trouve les véritables auteurs, ceux qui ont vraiment choisi de s'exprimer da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-documentaire/#i_86635

CINÉMA (Cinémas parallèles) - Le cinéma d'animation

  • Écrit par 
  • Bernard GÉNIN, 
  • André MARTIN
  •  • 17 832 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La performance anglaise : le studio Aardman »  : […] En 1988, c'est le studio anglais de Richard Williams que choisit Steven Spielberg pour Qui veut la peau de Roger Rabbit  ? , une fantaisie dont il est le producteur et qui mêle la prise de vue directe au dessin animé. Preuve que, même aux yeux d'un géant d'Hollywood, l'animation anglaise reste une des meilleures au monde. Le fait se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-cinemas-paralleles-le-cinema-d-animation/#i_86635

CONNERY SEAN (1930- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 828 mots
  •  • 1 média

Sean Connery, de son vrai nom Thomas Connery, est né le 25 août 1930 à Édimbourg, Écosse. Après trois années dans la marine et une série de petits boulots, Connery pose pour des étudiants en art et des photographies de mode. Il représente l'Écosse au concours de M. Univers en 1953 (terminant troisième dans la catégorie des hommes de grande taille), ce qui l'amène à faire de la figuration dans des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sean-connery/#i_86635

DAVIES TERENCE (1945- )

  • Écrit par 
  • Philippe PILARD
  •  • 952 mots

Le cinéaste Terence Davies, né en 1945, est une « découverte » des années 1980. Originaire de Liverpool, il a consacré ses premiers films, trois courts-métrages et deux longs-métrages, à un travail de reconstitution autobiographique, un peu comme l'avait fait avant lui l'Écossais Bill Douglas. C'est grâce à la politique d'encouragement à des œuvres originales alors menée par le British Film Insti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terence-davies/#i_86635

LE DOMAINE (L. Peries)

  • Écrit par 
  • Hubert NIOGRET
  •  • 935 mots

Avec la guerre d'insurrection opposant les Tigres de Libération de l'Eelam tamoul au pouvoir de Colombo, le Sri Lanka n'a longtemps revêtu aucune autre actualité pour le reste du monde. Pourtant, dans un pays de dimension modeste, aux prises avec de grandes difficultés économiques, et qui n'a jamais pu briser sa dépendance culturelle avec le continent indien qui le domine de sa gigantesque statur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-domaine/#i_86635

DONNER CLIVE (1926-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

Cinéaste britannique, Clive Donner se fit connaître avec The Caretaker (1963, Le Gardien ), adaptation intense de la pièce d'Harold Pinter réalisée en noir et blanc et avec un petit budget. Le film, récompensé par un ours d'argent au festival de Berlin, marqua le début de la carrière de Donner en tant que cinéaste en vue. Il restera fameux pour ses com […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/clive-donner/#i_86635

FANTASTIQUE

  • Écrit par 
  • Roger CAILLOIS, 
  • Éric DUFOUR, 
  • Jean-Claude ROMER
  •  • 21 074 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Terence Fisher et la Hammer Films »  : […] C'est également au cours de l'année 1957 qu'une compagnie modeste, la Hammer Films, présentait en Grande-Bretagne une adaptation nouvelle du roman de Mary Shelley, Frankenstein s'est échappé , réalisée par Terence Fisher, avec Peter Cushing dans le rôle du baron Frankenstein et Christopher Lee dans celui du monstre. Le succès, là aussi, fut tel que Hammer dut entreprendre to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantastique/#i_86635

FREARS STEPHEN (1941- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 161 mots

Le nom du réalisateur britannique Stephen Frears reste attaché au film qui le révéla en 1985, My Beautiful Laundrette , une histoire d'amour entre un émigré pakistanais et un jeune anglais mêlé à une bande de fascistes, dans la Grande-Bretagne en crise de Margaret Thatcher. Tout en affrontant la réalité la plus dure (chômage, racisme, haine de l'homosexualité), Stephen Frear […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-frears/#i_86635

GOTHIQUE LITTÉRATURE & CINÉMA

  • Écrit par 
  • Gilles MENEGALDO
  •  • 6 387 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Terreur et onirisme : le gothique au cinéma »  : […] Hollywood a ignoré les textes fondateurs du gothique en raison de leurs récits contournés, leurs intrigues mélodramatiques, leurs effets désuets et leur idéologie problématique où la polémique religieuse et le sous-texte sexuel occupent une place importante. En revanche, le cinéma s’est très vite emparé des grandes figures mythiques comme Frankenstein et sa créature, Jekyll-Hyde ou Dracula. Le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-et-cinema-gothique/#i_86635

GREENAWAY PETER (1942- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 980 mots

Dans le cinéma britannique contemporain, Peter Greenaway occupe une place à part, non seulement par ses multiples activités (il est aussi peintre, romancier, illustrateur de livres, organisateur d'expositions...) mais par ses qualités spécifiques : une originalité très concertée, un esthétisme à la fois raffiné et provocateur, une excentricité tendant au baroque. Peter Greenaway est né en 1942 à N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-greenaway/#i_86635

GRIERSON JOHN (1898-1972)

  • Écrit par 
  • Guy GAUTHIER
  •  • 625 mots

Né à Deanston (Écosse), John Grierson est reconnu comme le père du documentarisme anglais et l'un des maîtres du documentaire mondial ; alors qu'il n'a signé que peu de films, dont Drifters , qui a suffi, à juste titre, à asseoir son autorité. Il a été surtout un animateur exceptionnel et un théoricien écouté (on le crédite d'avoir lancé le mot « documentaire » – en réalité a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-grierson/#i_86635

GUINNESS ALEC (1914-2000)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 706 mots
  •  • 1 média

Sir Alec Guinness de Cuffe est né le 2 avril 1914 à Londres. Il commence par travailler comme rédacteur dans une agence de publicité, tout en suivant des cours d'art dramatique avec Fay Compton. Il débute comme figurant à la scène et à l'écran en 1934. Bientôt sollicité par John Gielgud et Laurence Olivier, il tient très vite des premiers rôles, dont un Hamlet en costumes modernes à l'Old Vic The […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alec-guinness/#i_86635

HITCHCOCK ALFRED (1899-1980)

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 1 877 mots
  •  • 6 médias

Hitchcock aura donc triomphé sur tous les plans. Non seulement la plupart de ses films ont été des succès : il a peu à peu imposé le respect. Il a su plaire, amuser, émouvoir, et en même temps susciter les travaux les plus savants. Comme si la clarté de ses cinquante-trois films cachait un secret. Le « cinéma selon Hitchcock » – pour reprendre la belle formule de Truffaut – est si simple, si évid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-hitchcock/#i_86635

HOWARD LESLIE (1893-1943)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 383 mots

Acteur, producteur et réalisateur anglais, Leslie Howard montrait dans son jeu un charme britannique plein de flegme et d'humour. Né le 3 avril 1893 à Londres, Leslie Howard Steiner travaille d'abord comme employé de banque. Durant ses années de service au cours de la Première Guerre mondiale, son intérêt précoce pour le théâtre s'affirme. Prenant pour nom de scène Leslie Howard, en même temps qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leslie-howard/#i_86635

HOWARD TREVOR (1916-1998)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 610 mots

En 1945, acclamé dans les festivals, le film de David Lean Brève Rencontre marque l'apogée du style documentariste anglais. Ses deux interprètes, étonnants de justesse et de charme, servent avec rigueur et précision le propos du réalisateur. Il s'agit de Celia Johnson et de Trevor Howard. Celui-ci fut la parfaite incarnation de l'ambiguïté du « jeu dramatique » anglais : él […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trevor-howard/#i_86635

JAMES BOND

  • Écrit par 
  • René MARX
  •  • 994 mots

Dans le chapitre « Mort et résurrection d'un héros »  : […] Avec Skyfall (Sam Mendes, 2012), James Bond connaît une véritable assomption. À l'ouverture du film, sa vitalité est époustouflante. Reprenant son éternelle visite des sites classés par l'U.N.E.S.C.O., il fait une démonstration de son habileté en poursuivant l'ennemi sur les toits du Grand Bazar d'Istanbul, à moto sur des corniches vertigineuses, et en pelleteuse géante sur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-bond/#i_86635

JAMES BOND 007 CONTRE DOCTEUR NO, film de Terence Young

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 184 mots

La période dite « de la guerre froide » a vu une évolution des thèmes des romans policiers et d'espionnage où des agents secrets parcourent le monde et luttent contre le communisme pour la conquête de l'espace et la suprématie atomique. Si ces romans (notamment, en France, ceux de Jean Bruce mettant en scène OSS 117) ont suscité diverses adaptations vite oubliées, aucune n'a rencontré un succès a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-bond-007-contre-docteur-no/#i_86635

JEUX OLYMPIQUES - Le cinéma et les Jeux

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 3 452 mots
  •  • 2 médias

Au-delà de l'événement sportif, les compétitions olympiques sont souvent le cadre d'aventures humaines mêlant rivalité, amitié, honneur, convictions... Il en est ainsi de l'histoire des Britanniques Harold Abrahams et Eric Liddell aux Jeux d'été de Paris en 1924. Né de parents juifs lituaniens, Harold Abrahams doit surmonter les humiliations liées à l'antisémitisme pour trouver son chemin et const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-le-cinema-et-les-jeux/#i_86635

KUBRICK STANLEY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 1 132 mots

26 juillet 1928 Naissance de Stanley Kubrick à Manhattan, New York, d'une famille juive originaire d'Europe centrale. 1934-1940 Études primaires dans le Bronx où son père, médecin, lui donne le goût des échecs. Septembre 1941 Son père lui offre un appareil photo Graflex : Kubrick se prend de passion pour la photogr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kubrick-reperes-chronologiques/#i_86635

KUREISHI HANIF (1954- )

  • Écrit par 
  • Vanessa GUIGNERY
  •  • 1 189 mots

Dans le chapitre « « Anglais de souche, enfin presque » »  : […] Après des études de philosophie au King's College de Londres, Hanif Kureishi commença sa carrière comme dramaturge et scénariste au début des années 1980 en abordant des thèmes tels que la marginalité et la pauvreté, l'immigration et le racisme, les différences sexuelles et les tensions entre la communauté et l'individu. Thèmes qui referont surface dans ses cinq romans et ses trois recueils de nou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanif-kureishi/#i_86635

LAWRENCE D'ARABIE, film de David Lean

  • Écrit par 
  • Michel CHION
  •  • 1 119 mots

Après le succès mondial du Pont de la Rivière Kwaï ( The Bridge on The River Kwai , 1957), issu des efforts d'un producteur américain de « grands spectacles », Sam Spiegel, et du réalisateur anglais David Lean (1908-1991), le tandem remporte un nouveau triomphe et plusieurs oscars en remplaçant la jungle birmane par le désert de Syrie et en s'attaquant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-d-arabie/#i_86635

LEAN DAVID (1908-1991)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  • , Universalis
  •  • 859 mots
  •  • 3 médias

Cinéaste épique ? Cinéaste académique ? On continue de débattre des mérites qui ont fait la renommée des principaux films de David Lean : Le Pont de la rivière Kwaï , Lawrence d'Arabie , Docteur Jivago , La Route des Indes . Magnifiées pour ces trois derniers films par la musique de Maurice Jarre, servies par d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-lean/#i_86635

LEIGH MIKE (1943- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 462 mots

Le premier long-métrage de Mike Leigh, Bleak Moments (1971), fit de lui aux yeux de la critique internationale un des chefs de file du renouveau du cinéma britannique réaliste, aux côtés de ses aînés Ken Loach et Stephen Frears. Mais le second, High Hopes (« les grands espoirs »), ne verra le jour que dix-sept ans plus tard, la noirceur de son univers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mike-leigh/#i_86635

LEIGH VIVIEN (1913-1967)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 752 mots
  •  • 1 média

Vivien Leigh, de son vrai nom Vivian Mary Hartley, est née le 5 décembre 1913 à Darjeeling (Inde). Fille d'un agent de change du Yorkshire, elle reçoit une éducation religieuse en Angleterre et en Europe continentale. Suivant l'exemple de sa camarade de classe Maureen O'Sullivan, elle se lance dans une carrière d'actrice et s'inscrit à la London Royal Academy of Dramatic Arts en 1932. La même anné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vivien-leigh/#i_86635

LOACH KEN (1936- )

  • Écrit par 
  • Joël MAGNY
  •  • 2 562 mots
  •  • 2 médias

Figure du septième art britannique – que l'on a souvent qualifié de « colonisé » par les capitaux américains –, Ken Loach en est aussi un cas particulier, lui qui su maintenir vivante la tradition d’un cinéma social à base documentaire, après John Grierson, Paul Rotha, Basil Wright, Humphrey Jennings... Quoiqu’il ait plus souvent travaillé pour la télévision (une vingtaine de films de court et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ken-loach/#i_86635

LOSEY JOSEPH (1909-1984)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 2 161 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « De l'exil à la gloire »  : […] Mais en 1951, sur l'invitation du coscénariste de The Boy with Green Hair , Ben Barzman, Losey est appelé en Italie par les producteurs d'un film destiné à « relancer » la vedette vieillissante qu'est Paul Muni. En fait, Losey ne pourra apporter aucune modification au script et s'épuisera durant le tournage à lutter à la fois contre la vedette et contre les producteurs. C'es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-losey/#i_86635

MACNEE PATRICK (1922-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 465 mots
  •  • 1 média

L’acteur britannique Patrick Macnee acquit une notoriété internationale en interprétant le personnage de John Steed, l’agent secret typiquement anglais qui combat ses ennemis armé d’un chapeau melon, d’un parapluie et d’une profusion de réparties spirituelles , dans la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir ( The Avengers , 1961-1969) et sa suit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patrick-macnee/#i_86635

MASON JAMES (1909-1984)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 696 mots

Né dans le Yorkshire en 1909, James Mason découvre le théâtre à Cambridge où il fait de solides études. S'écartant très vite du style de théâtre qui faisait fureur dans le West End, il devient pensionnaire de l'Old Vic, et interprète Shakespeare et Pirandello aux côtés de Charles Laughton et d'Elsa Lanchester. Un des producteurs les plus importants de l'époque le remarque et lui propose un contra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-mason/#i_86635

MCQUEEN STEVE (1969- )

  • Écrit par 
  • Alain MASSON
  •  • 1 029 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Épuisement et résistance »  : […] Les trois longs-métrages de Steve McQueen scrutent l’épreuve qu’entraîne la perte de liberté, que ce soit à cause de l’incarcération ( Hunger , 2008), de la frénésie sexuelle ( Shame , 2011) ou de la servitude ( 12 Years a Slave , 2013, oscar 2014 du meilleur film). Pour chacun des protag […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-mcqueen-1969/#i_86635

MEURTRE DANS UN JARDIN ANGLAIS, film de Peter Greenaway

  • Écrit par 
  • Michel MARIE
  •  • 1 046 mots

Né en 1942 à Newport (pays de Galles), Peter Greenaway a été d'abord peintre et illustrateur de livres. Les films qu'il réalise à partir de 1966 ( Train , Tree , 1966 ; Intervals , 1969 ; Erosion , 1971 ; Windows , 1975 ; Dear Phone , 1977) appartiennent au domaine du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/meurtre-dans-un-jardin-anglais/#i_86635

MINGHELLA ANTHONY (1954-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 169 mots

Réalisateur et scénariste britannique. Après avoir travaillé pour la télévision dans les années 1980, Anthony Minghella commence une carrière de réalisateur de cinéma avec Truly, Madly, Deeply (1991), destiné initialement à la télévision mais qui, du fait de l'intérêt qu'il suscita, put être distribué en salle. Après Mr. Wonderful (1990), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthony-minghella/#i_86635

OBERON MERLE (1911-1979)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 588 mots
  •  • 1 média

Dans les années 1930, Hollywood recherchait des beautés de type exotique pouvant évoquer, dans de somptueuses superproductions, les fastes et les mystères des îles ou de l'Extrême-Orient. Il faut savoir gré pourtant au producteur Samuel Goldwyn de ne pas avoir cantonné la jeune Merle Oberon, dont le physique illustrait parfaitement cette conception des studios hollywoodiens, dans ces rôles où t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merle-oberon/#i_86635

OF TIME AND THE CITY (T. Davies)

  • Écrit par 
  • Philippe PILARD
  •  • 979 mots

Un film documentaire ? Un essai ? Un pamphlet ? Un poème ? Une confession ? Une rêverie ? Un testament ? Of Time and the City , que Terence Davies signe en 2008, année où la ville de Liverpool est « capitale européenne de la culture », est tout cela à la fois. De fait l'œuvre du cinéaste est largement autobiographique et Liverpool, sa ville natale, y occupe une place central […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/of-time-and-the-city/#i_86635

OLIVIER LAURENCE (1907-1989)

  • Écrit par 
  • Michèle GRANDIN
  •  • 360 mots
  •  • 3 médias

Interprète de théâtre comme de cinéma, metteur en scène et réalisateur de films, Laurence Olivier est considéré comme le plus illustre des acteurs d'expression anglaise de son temps. Il est le premier membre de cette corporation à être élevé à la dignité de pair à vie. Artiste professionnel dès 1926, il rejoint en 1937 la compagnie de l'Old Vic Theatre de Londres où il assure avec brio divers rô […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/laurence-olivier/#i_86635

O'TOOLE PETER (1932-2013)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 726 mots
  •  • 1 média

Acteur de théâtre et de cinéma, Peter Seamus O’Toole est né le 2 août 1932 à Connemara (Comté de Galway, Irlande). Il grandit à Leeds en Angleterre et suit les cours de la Royal Academy of Dramatic Arts à Londres. Adolescent, il est journaliste au quotidien Evening Post de Yorkshire et débute dans le théâtre amateur au Civic Theatre de Leeds. Après deux années de service mil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-o-toole/#i_86635

POWELL MICHAEL (1905-1990)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 1 368 mots
  •  • 2 médias

Durant quinze ans, de 1942 à 1957, The Archers participèrent au renouveau de la cinématographie britannique en concevant des films d'une grande qualité dramaturgique et plastique. Les « archers » en question, dont l'écusson était une cible piquée de huit flèches et sur laquelle venait se planter en son centre un dernier trait, étaient au nombre de deux : Michael Powell et Emeric Pressburger qui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-powell/#i_86635

REDGRAVE MICHAEL (1908-1985)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 777 mots

À l'instar des grands comédiens britanniques de sa génération ou de ceux qui furent quelque peu plus âgés que lui – Laurence Olivier, Ralph Richardson, John Gielgud –, Michael Redgrave se sera ingénié à exprimer sur les scènes londoniennes l'intériorité de personnages démesurés et à extirper toute la petitesse, l'angoisse et la faiblesse de la destinée humaine. Le théâtre qu'il a défendu (Shakesp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-redgrave/#i_86635

REDGRAVE VANESSA (1937- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 105 mots

Vanessa Redgrave est née le 30 janvier 1937 à Londres. Désignée « plus grande actrice de notre époque » par le dramaturge Tennessee Williams, elle est issue d'une célèbre famille de gens de théâtre. Son père, sir Michael Redgrave, était l'un des acteurs britanniques les plus populaires et les plus respectés de son époque et sa mère, Rachel Kempson, une comédienne de théâtre réputée. Sa sœur Lynn j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vanessa-redgrave/#i_86635

REED CAROL (1906-1976)

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 400 mots
  •  • 2 médias

Ancien acteur, secrétaire et conseiller théâtral de l'infatigable romancier Edgar Wallace, Carol Reed débute au cinéma comme assistant de David Lean, puis dirige de 1942 à 1945 l'Army Film Unit. À la tradition quasi légendaire du documentaire britannique, à la fois objectif et soigné, Reed ajoutera d'évidence la vision des films expressionnistes allemands, mais aussi des bandes scandinaves, franç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-reed/#i_86635

REISZ KAREL (1926-2002)

  • Écrit par 
  • Jacques LOURCELLES
  •  • 293 mots
  •  • 1 média

D'origine tchécoslovaque, Reisz appartient à la génération des Lindsay Anderson et des Tony Richardson qui secouèrent un cinéma anglais quelque peu endormi. Il participa au mouvement dit du Free Cinema. Après We Are the Lambeth Boys (1958), documentaire remarqué pour son souci d'objectivité et d'attention aux jeunes interrogés, il sort en 1960 son premier long-métrage de fic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karel-reisz/#i_86635

RICHARDSON TONY (1928-1991)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 426 mots

En 1956, la pièce de John Osborne, Look Back in Anger ( La Paix du dimanche ), enflamme le public de la Royal Court. Dirigée par Tony Richardson, codirecteur de la salle, cette œuvre va susciter tout un mouvement artistique, qui conteste l' establishment  : les Jeunes Gens en colère seront des « hussards » aux préoccupations social […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tony-richardson/#i_86635

RUSSELL KEN (1927-2011)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 824 mots

Ken Russell est né en 1927 à Southampton. Avant de réaliser son premier long-métrage, il acquiert une réputation de documentariste grâce à ses portraits de compositeurs, tels Prokofiev ou Elgar. Avec ces téléfilms de facture apparemment classique, voire à vocation pédagogique, Ken Russell met en place un style déjà très personnel. Il aborde ensuite le cinéma de fiction avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ken-russell/#i_86635

SCHLESINGER JOHN (1926-2003)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 606 mots

John Schlesinger est né à Londres en 1926. Après des débuts comme acteur, il se tourne vers la mise en scène. À partir des préceptes mis en pratique à la fin des années 1950 par les tenants du Free Cinema (Lindsay Anderson, Karel Reisz, Tony Richardson), le réalisateur tourne en 1961 Terminus , documentaire de moyen-métrage, dans la gare londonienne de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-schlesinger/#i_86635

SCOTT RIDLEY (1937- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 489 mots

Cinéaste britannique, né le 30 novembre 1937 dans le quartier de South Shields, à Durham (auj. Tyne and Wear), en Angleterre, et frère ainé du réalisateur Tony Scott avec qui il a créé la société de production Scott Free Productions. Ridley Scott grandit à Hartlepool, non loin de Newcastle, puis fréquente le West Hartlepool College of Art et le Royal College of Art de Londres. Après avoir travaill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ridley-scott/#i_86635

SECRETS ET MENSONGES (M. Leigh)

  • Écrit par 
  • Jean COLLET
  •  • 1 677 mots

« Vous n'êtes pas forcé, mais vous pouvez sourire... » C'est la formule magique que prononce Maurice, photographe dans la périphérie de Londres, au moment de prendre ses clichés. Dans son studio, parfois à leur domicile à l'occasion d'un mariage, il voit défiler devant son objectif tous les échantillons d'humanité. Jeunes, vieux, enfants, Mike Leigh nous les montre, laids ou beaux, tendus, ridicu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/secrets-et-mensonges/#i_86635

SELLERS PETER (1925-1980)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 755 mots
  •  • 1 média

Né le 8 septembre 1925 à Southsea (Angleterre), de son vrai nom Richard Henry Sellers, l'acteur Peter Sellers accéda à la célébrité internationale grâce à l'incroyable variété de ses personnages, à une époque où les acteurs étaient en général cantonnés à un type de rôle déterminé. Peter Sellers est un descendant du légendaire boxeur professionnel juif Daniel Mendoza et le fils d'artistes de music […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-sellers/#i_86635

SIMMONS JEAN (1929-2010)

  • Écrit par 
  • Alain GAREL
  •  • 752 mots

Dotée d'une silhouette gracieuse et d'un visage d'une rare beauté, aux traits bien dessinés, au sourire éclatant et au regard intense, Jean Simmons possédait en outre un charme indéfini, mélange d'innocence et de maturité, de retenue et de sensualité. Sa présence dans un film suffisait à illuminer l'écran. Mais, alors qu'elle était capable de conférer flou et ambiguïté à des personnages complexes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-simmons/#i_86635

THE MAGDALENE SISTERS (P. Mullan)

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 877 mots

Lion d’or du festival de Venise 2002, violemment attaqué par la presse catholique italienne, The Magdalene Sisters se situe entièrement dans une de ces prisons-blanchisseries dirigées en Irlande par des religieuses (le dernier établissement de ce type fut fermé en 1993). Là se trouvaient détenues des femmes contraintes d’expier le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-magdalene-sisters-p-mullan/#i_86635

THE QUEEN (S. Frears)

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER
  •  • 995 mots

Le samedi 6 septembre 1997, le comte Spencer fait l'éloge funèbre de sa sœur Diana, princesse de Galles : « Je me trouve devant vous, aujourd'hui, le représentant d'une famille meurtrie, d'un pays en deuil, devant une planète en état de choc. » Un million de personnes ont déjà suivi le convoi entre Kensington Palace et Westminster, trente millions de Britanniques sont devant leur télévision et, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-queen/#i_86635

THE SERVANT, film de Joseph Losey

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 903 mots
  •  • 1 média

Joseph Losey (1909-1984) commença sa carrière dans le théâtre américain « progressiste » des années 1930, et apprit le cinéma par le biais des films éducatifs. Son premier court-métrage de fiction, A Gun in His Hand (1945), décrocha une nomination aux Oscars, mais Hollywood se méfiait. La « chasse aux sorcières », dont il fut la proie, ne fit que précipiter ce divorce. Il s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/the-servant/#i_86635

USTINOV PETER (1921-2004)

  • Écrit par 
  • André-Charles COHEN
  •  • 587 mots

Auteur d'une vingtaine de pièces de théâtre, de plusieurs scénarios et d'une dizaine de livres, interprète de plus de 40 films, Peter Ustinov a fait montre au cours de son existence d'un éclectisme éblouissant. Nul autre mieux que Max Ophuls ne sut mettre en valeur les multiples facettes de l'acteur. Dans Lola Montès (1955), le réalisateur lui confia le rôle de Monsieur Loya […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-ustinov/#i_86635

LES VIRTUOSES, film de Mark Herman

  • Écrit par 
  • Kristian FEIGELSON
  •  • 760 mots

Né en 1955, Mark Herman est originaire des paysages miniers du Yorkshire où fut tourné en grande partie le film. Après des études à la National and Television Film School, il tente sans succès sa chance aux États-Unis. Un premier film, Blame it on the Bellboy (1992) se solde par un échec : « J'étais perdu, désespéré. J'ai passé quatre ans à chercher du travail tout en écriva […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-virtuoses/#i_86635

YATES PETER (1929-2011)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  • , Universalis
  •  • 360 mots

Le cinéaste britannique Peter Yates montra toute la diversité de son talent dans plus d'une vingtaine de longs-métrages, allant de Bullitt (1968), thriller interprété par Steve McQueen et devenu célèbre pour sa poursuite en voiture dans les rues de San Francisco, à la comédie de passage à l'âge adulte Breaking Away (1979, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-yates/#i_86635


Affichage 

Alfred Hitchcock

photographie

Le réalisateur britannique Alfred Hitchcock (1899-1980) devant le tableau où figure une partie des dialogues de son film Les Enchaînés (Notorious), en 1946 

Crédits : Hulton Archive/ Getty images

Afficher

Blow-up, M. Antonioni

photographie

Blow-up (1967), de Michelangelo Antonioni Dans le "swinging London", le réel et l'illusion se confondent 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Bons Baisers de Russie, de Terence Young

photographie

Sean Connery et Daniela Banchi dans From Russia with Love (Bons Baisers de Russie, 1963) de Terence Young 

Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

Afficher

Cérémonie secrète, J. Losey

photographie

Le réalisateur américain Joseph Losey (1909-1984) sur la plateau, lors du tournage de son film Cérémonie secrète (Secret Ceremony), en 1968 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Elizabeth Taylor et Richard Burton

photographie

Elizabeth Taylor et Richard Burton, couple qui défraya la chronique, ici à Londres, en 1962 

Crédits : Stanley Sherman/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Hildegarde Knef

photographie

Après l'écroulement du Reich hitlérien, le cinéma allemand avait perdu presque toutes ses têtes d'affiche La belle Hildegarde Knef fut la première vedette féminine nouvelle à surgir dans le vide de l'après-guerre Elle s'imposa rapidement et poursuivit une carrière internationale à Paris,... 

Crédits : AKG

Afficher

Interstellar, de Christopher Nolan

photographie

En s'en démarquant subtilement, Interstellar, de Christopher Nolan (2014) poursuit la route tracée par 2001 : l'Odyssée de l'espace Surtout, en jouant sur les temporalités, il établit un lien indissoluble entre le monde perdu (la Terre) et l'espace intergalactique 

Crédits : Paramount/ Warner Brothers/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Ken Loach

photographie

Le réalisateur britannique Ken Loach dans une salle de cinéma, à Prague, en 1970 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La Maîtresse du lieutenant français, de K. Reisz, 1981

photographie

Meryl Streep et Jeremy Irons dans «La Maîtresse du lieutenant français», de Karel Reisz (1981) 

Crédits : 1981 Juniper Films/ Collection privée

Afficher

La Route des Indes, D. Lean

photographie

La Route des Indes (1984), de David Lean (1908-1991), d'après Forster 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Le Dictateur, de Charlie Chaplin

photographie

Charlie Chaplin et Jack Oakie dans The Great Dictator (Le Dictateur, 1940) 

Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

Afficher

Le Narcisse noir, de M. Powell et E. Pressburger

photographie

Séance d'enregistrement de la musique du film Le Narcisse noir (Black Narcissus, 1947) de Michael Powell et Emeric Pressburger, avec le London Symphony Orchestra dirigé par le compositeur Brian Easdale 

Crédits : Collection Joel Finler/ The Archers/ Carlton International Media

Afficher

Le Troisième Homme

photographie

Carol Reed (1906-1976), à la caméra, dirige Le Troisième Homme à partir d'un scénario original de Graham Greene, en 1948 Le film obtient le grand prix du festival de Cannes en 1949 

Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

Afficher

Les Chariots de feu, H. Hudson

photographie

Avec Les Chariots de feu (1981), Hugh Hudson propose un magnifique hymne à la tolérance et au dépassement de soi Il s'agit du plus réussi des films dont les jeux Olympiques constituent la trame de fond Ici, Nigel Havers, dans le rôle de lord Andrew Lindsey, un personnage imaginaire calqué sur... 

Crédits : Courtesy of Warner Brothers, Inc.

Afficher

Les Chaussons rouges

photographie

La danseuse étoile écossaise Moira Shearer, vedette du film de Michael Powell et Emeric Pressburger Les Chaussons rouges, une évocation éblouissante du monde de la danse (1948), sur une chorégraphie de Massine 

Crédits : Baron/ Getty Images

Afficher

Les Grandes Espérances, de David Lean

photographie

Martita Hunt et John Forrest dans The Great Expectations (Les Grandes Espérances, 1946) de David Lean 

Crédits : Universal International Pictures/ Collection privée

Afficher

Les Oiseaux, d'Alfred Hitchcock

photographie

Tippi Hedren se sauve avec les enfants de l'école dans Les Oiseaux (The Birds, 1963) d'Alfred Hitchcock 

Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

Afficher

Marilyn Monroe et Laurence Olivier

photographie

Marilyn Monroe et Laurence Olivier au Savoy Hotel, à Londres, lors d'une conférence de presse, en 1956, avant le début du tournage du film Le Prince et la danseuse 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Oliver Twist, de David Lean

photographie

Le réalisateur David Lean (1908-1991) et l'acteur Alec Guinness, qui interprète le rôle de Fagin, chef des voleurs, dans Oliver Twist, film réalisé par Lean en 1948, d'après le roman de Dickens 

Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

Afficher

Peter Sellers

photographie

L'acteur britannique Peter Sellers (1925-1980), en 1958 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Rebecca, d'Alfred Hitchcock

photographie

Joan Fontaine et Laurence Olivier dans Rebecca (1940), d'Alfred Hitchcock 

Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

Afficher

Reed and Welles, E. Haas

photographie

Le metteur en scène Carol Reed et l'acteur Orson Welles pendant le tournage du Troisième Homme à Vienne en 1947 Photographie en noir et blanc de Ernst Haas (1921-1986) 

Crédits : Ernst Haas / Hulton Getty

Afficher

Sa Majesté des mouches, film de Peter Brook (1963)

photographie

Prélever un groupe d'écoliers de bonne famille, les précipiter sur une île déserte, puis observer leur développement psychosocial sur cette période post-traumatique, telle est la formule de cette fable délicieusement british imaginée par William Golding dans son roman Lord of the Flies,... 

Crédits : Two Arts/ CD/ The Kobal Collection/ Picture Desk

Afficher

Steve McQueen, vidéaste et metteur en scène

photographie

Qu'il s'agisse de films comme 12 Years a Slave ou de dispositifs plus expérimentaux, le corps souffrant et exposé occupe une place centrale dans son œuvre Steve McQueen à la biennale de Venise 2009  

Crédits : A. Benedetti/ Corbis

Afficher

The Servant, J. Losey

photographie

Dirk Bogarde dans The Servant (1963), de Joseph Losey (1909-1984) 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Christopher Lee

photographie

Dans les années 1950, la société de production Hammer renouvelle le genre du film d'horreur Le metteur en scène Terence Fisher et Christopher Lee jouent un rôle capital dans cette réinvention Ici, Le Cauchemar de Dracula (1958)  

Crédits : EB/ 1958 Hammer Film Productions

Afficher

Ken Loach

photographie

Le réalisateur britannique Ken Loach sur le tournage de son film Le vent se lève, qui remporta la palme d'or au festival de Cannes 2006 

Crédits : 16 Films/ Ronald Grant Archive/ The Ronald Grant Archive/ Photononstop

Afficher

Le studio Aardman au musée Art ludique, Paris

photographie

Wallace et Gromit, le coq Roxy (de Chicken Run), Shaun le Mouton : autant de personnages qui ont mis en évidence la formidable créativité du Studio Aardman L'exposition du musée Art ludique met en lumière toutes les étapes d'un processus de création minutieux 

Crédits : Exposition Aardman/ Art ludique-Le Musée

Afficher

Alfred Hitchcock
Crédits : Hulton Archive/ Getty images

photographie

Blow-up, M. Antonioni
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Bons Baisers de Russie, de Terence Young
Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

photographie

Cérémonie secrète, J. Losey
Crédits : Hulton Getty

photographie

Elizabeth Taylor et Richard Burton
Crédits : Stanley Sherman/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Hildegarde Knef
Crédits : AKG

photographie

Interstellar, de Christopher Nolan
Crédits : Paramount/ Warner Brothers/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

Ken Loach
Crédits : Hulton Getty

photographie

La Maîtresse du lieutenant français, de K. Reisz, 1981
Crédits : 1981 Juniper Films/ Collection privée

photographie

La Route des Indes, D. Lean
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Le Dictateur, de Charlie Chaplin
Crédits : United Artists Corporation/ Collection privée

photographie

Le Narcisse noir, de M. Powell et E. Pressburger
Crédits : Collection Joel Finler/ The Archers/ Carlton International Media

photographie

Le Troisième Homme
Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

photographie

Les Chariots de feu, H. Hudson
Crédits : Courtesy of Warner Brothers, Inc.

photographie

Les Chaussons rouges
Crédits : Baron/ Getty Images

photographie

Les Grandes Espérances, de David Lean
Crédits : Universal International Pictures/ Collection privée

photographie

Les Oiseaux, d'Alfred Hitchcock
Crédits : Universal Pictures Company, Inc./ Collection privée

photographie

Marilyn Monroe et Laurence Olivier
Crédits : Hulton Getty

photographie

Oliver Twist, de David Lean
Crédits : Bert Hardy/ Picture Post/ Getty Images

photographie

Peter Sellers
Crédits : Hulton Getty

photographie

Rebecca, d'Alfred Hitchcock
Crédits : Twentieth Century-Fox Film Corporation/ Collection privée

photographie

Reed and Welles, E. Haas
Crédits : Ernst Haas / Hulton Getty

photographie

Sa Majesté des mouches, film de Peter Brook (1963)
Crédits : Two Arts/ CD/ The Kobal Collection/ Picture Desk

photographie

Steve McQueen, vidéaste et metteur en scène
Crédits : A. Benedetti/ Corbis

photographie

The Servant, J. Losey
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Christopher Lee
Crédits : EB/ 1958 Hammer Film Productions

photographie

Ken Loach
Crédits : 16 Films/ Ronald Grant Archive/ The Ronald Grant Archive/ Photononstop

photographie

Le studio Aardman au musée Art ludique, Paris
Crédits : Exposition Aardman/ Art ludique-Le Musée

photographie