CIMÉTIDINE

BLACK JAMES (1924-2010)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 522 mots
  •  • 1 média

Le pharmacologue britannique James Black a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1988 (conjointement à George Hitchings et Gertrude Elion), pour la découverte de deux médicaments importants, le propranolol et la cimétidine. James Whyte Black est né le 14 juin 1924 à Uddingston, en Écosse. Il termine ses études de médecine à l'université de Saint Andrews en 1946. Il enseigne dans différe […] Lire la suite

DÉTOXICATION

  • Écrit par 
  • Jean-Paul LEROUX
  •  • 2 766 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Formes multiples et polymorphisme »  : […] Se trouvant confrontés à des structures chimiques très variables et toujours nouvelles, les enzymes de détoxication peuvent théoriquement faire face à cette situation de deux manières extrêmes : soit une seule enzyme ne reconnaît que le caractère hydrophobe des substrats sans aucune spécificité de structure ; soit au contraire il existe un nombre considérable de formes moléculaires multiples d'une […] Lire la suite

ESTOMAC

  • Écrit par 
  • Miguel LEWIN
  •  • 4 215 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'ulcère gastro-duodénal »  : […] La maladie ulcéreuse se caractérise par la formation d'une lésion, l'ulcère, au niveau de la muqueuse de l'estomac et/ou du duodénum. C'est la plus fréquente des affections digestives. Quelles qu'en soient les causes premières, l'ulcère résulte finalement d'un déséquilibre entre les systèmes de protection et les mécanismes d'agression qui peuvent endommager l'épithélium. Le principal élément de pr […] Lire la suite

HISTAMINE

  • Écrit par 
  • Serge BONFILS, 
  • Bernard HALPERN
  •  • 3 686 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les antagonistes des récepteurs H2 »  : […] Ces substances représentent une nouvelle classe d'agents thérapeutiques, qui, en bloquant la sécrétion gastrique, permettent tout particulièrement le traitement de l' ulcère gastro-duodénal. Les antagonistes H 2 diffèrent fondamentalement dans leur structure chimique des antagonistes H 1 , où le groupement ammonium est essentiel. Les produits initialement décrits, burimamide, métiamide, cimétidi […] Lire la suite