CHROMOPROTÉINES

CROISSANCE, biologie

  • Écrit par 
  • André MAYRAT, 
  • Raphaël RAPPAPORT, 
  • Paul ROLLIN
  • , Universalis
  •  • 14 744 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rythmes »  : […] Une certaine rythmicité est imposée par les conditions externes : la croissance est plus importante au printemps et en été que pendant les saisons froides. Cette alternance dans les taux de croissance se retrouve dans la structure des tissus des végétaux ligneux ; le bois « de printemps » a des vaisseaux ligneux larges, alors que ces mêmes vaisseaux sont très étroits dans le bois formé à l'autom […] Lire la suite

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les cytochromes »  : […] Les cytochromes (cf. tableau, formule 3) sont des chromoprotéines, dont le groupement prosthétique est un hème (comme dans l' hémoglobine, c'est-à-dire une porphyrine ayant du fer en son centre). Colorés, de l'orange au brun, ils sont décelables en microscopie optique ; ce furent les premiers pigments respiratoires connus (Warburg, 1920 ; Keilin, 1925). Le fer peut osciller de l'état divalent à […] Lire la suite

PHYTOCHROME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BOULY, 
  • René HELLER, 
  • Émile MIGINIAC
  •  • 3 155 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Propriétés du phytochrome »  : […] Le fait que les processus induits par le phytochrome soient de sens opposés selon la longueur d'onde utilisée suggère que le pigment existe sous deux formes, l'une nommée Pr (r : red en anglais), sensible au rouge clair, l'autre Pfr ( far red ), sensible au rouge lointain. La réversion de l'effet du rouge par le rouge lointain prouve que Pr se transforme en Pfr sous l'action du rouge et que Pfr r […] Lire la suite

PIGMENTS

  • Écrit par 
  • Michel BARBIER
  •  • 5 360 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Structures et classification »  : […] Le terme caroténoïde s'appliquait à l'origine au pigment de la carotte (Wackenroder, 1830). On désigne à présent sous ce nom une famille de pigments poly- isopréniques dont la coloration varie du jaune au rouge  ; leur chromophore contient de nombreuses liaisons éthyléniques conjuguées. Généralement, les unités isoprènes sont disposées de telle façon que deux méthyles sont en position 1,6 dans la […] Lire la suite