CHRISTOPHE DANIEL BEVILACQUA dit (1945-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec ses lunettes teintées, sa fine moustache, ses bottes, son blouson… le chanteur, auteur et compositeur Christophe avait su créer sa légende. Papillon de nuit échappé des « sunlights », accro au poker, aux belles voitures et à la pétanque, il a vécu dans un clair-obscur parfois involontaire, construisant un parcours semé de chansons incandescentes. Ce dandy doté d’une voix étrangement fluette a dû imposer ses métamorphoses. D’abord, il y eut le frêle blondinet d’« Aline » (1965), l’une des plus belles chansons d’amour nées à l’époque yéyé sans être la reprise d’un succès américain. Puis, il y eut en 1996 l’homme aux cheveux blancs et longs, ébauchant une seconde vie artistique, avec collages de sons électroniques réalisés dans le monde clos des machines et des rêves.

Une idole yéyé

De son vrai nom Daniel Bevilacqua, Christophe est né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge (Essonne). Il appartient aux artistes de la génération des baby-boomers révélés par le magazine Salut les copains et la radio Europe no 1. Issu d’une famille italienne originaire de la région du Frioul, ce fils d’un chauffagiste et d’une couturière fréquente au début des années 1960 le club parisien du Golf Drouot, tout comme Johnny Hallyday ou Jacques Dutronc. Ils rêvent tous d’Amérique et de rock’n’roll.

Christophe commence tôt sa carrière. « À quinze ans, je chantais en Yop [autrement dit « en yaourt »] », dira-t-il plus tard. Il fonde le groupe Danny Baby et les Hooligans puis, à seize ans, sa mère l’emmène chez Eddie Barclay, nabab de la production musicale. Il n’a pas vingt ans quand sort « Reviens Sophie », son premier 45-tours produit par Lucien Morisse, directeur d’Europe no 1 et de la maison de disques Disc’AZ. L’année suivante, il vend plus d’un million d’exemplaires d’« Aline » à travers le monde. La nouvelle idole des jeunes confirme avec « Les Marionnettes » (1965), son deuxième numéro un, et multiplie les tubes en France, en Italie aussi avec [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

France. Manifestations contre le racisme et les violences policières. 2-14 juin 2020

vingt-trois mille personnes, selon le ministère de l’Intérieur, participent dans les grandes villes à des rassemblements contre le racisme et les violences policières. Le 8, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dément, lors d’une conférence de presse, que la police soit une « institution […] Lire la suite

États-Unis. Développement du mouvement de contestation du racisme et des violences policières. 1er-16 juin 2020

également de réformer les techniques de maintien de l’ordre. Le 10, des statues de Christophe Colomb sont dégradées à Boston (Massachusetts) et à Richmond (Virginie), en lien avec les revendications du mouvement Black Lives Matter. Les déboulonnages de statues de personnalités esclavagistes […] Lire la suite

France. Annonce du plan de déconfinement. 2-30 avril 2020

de décès des suites du Covid-19 en milieu hospitalier dans le pays depuis le début de l’épidémie, avec six cent cinq morts. Ce chiffre diminuera ensuite lentement au cours du mois. Le 8, le Conseil des ministres limoge le directeur de l’Agence régionale de santé du Grand-Est, Christophe Lannelongue […] Lire la suite

France. Lutte contre l’épidémie de Covid-19. 1er-31 mars 2020

que « nous sommes en guerre » et ordonne le confinement de la population à partir du lendemain, pour « quinze jours au moins ». Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner précisera que les déplacements indispensables doivent être justifiés par une attestation sur l’honneur, toute infraction à cette règle étant […] Lire la suite

France. Menaces de mort contre une adolescente insultant l’islam sur Instagram. 18-30 janvier 2020

 ». Ces propos sont dénoncés comme mettant en cause le droit au blasphème – la ministre admettra une expression « maladroite ». Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, interrogé au Sénat, rectifie : « Il n’existera jamais sous l’autorité de ce gouvernement de délit de blasphème. La liberté […] Lire la suite

Pour citer l’article

Véronique MORTAIGNE, « CHRISTOPHE DANIEL BEVILACQUA dit (1945-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/christophe/