CHRISTOPHE DANIEL BEVILACQUA dit (1945-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Avec ses lunettes teintées, sa fine moustache, ses bottes, son blouson… le chanteur, auteur et compositeur Christophe avait su créer sa légende. Papillon de nuit échappé des « sunlights », accro au poker, aux belles voitures et à la pétanque, il a vécu dans un clair-obscur parfois involontaire, construisant un parcours semé de chansons incandescentes. Ce dandy doté d’une voix étrangement fluette a dû imposer ses métamorphoses. D’abord, il y eut le frêle blondinet d’« Aline » (1965), l’une des plus belles chansons d’amour nées à l’époque yéyé sans être la reprise d’un succès américain. Puis, il y eut en 1996 l’homme aux cheveux blancs et longs, ébauchant une seconde vie artistique, avec collages de sons électroniques réalisés dans le monde clos des machines et des rêves.

Une idole yéyé

De son vrai nom Daniel Bevilacqua, Christophe est né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge (Essonne). Il appartient aux artistes de la génération des baby-boomers révélés par le magazine Salut les copains et la radio Europe no 1. Issu d’une famille italienne originaire de la région du Frioul, ce fils d’un chauffagiste et d’une couturière fréquente au début des années 1960 le club parisien du Golf Drouot, tout comme Johnny Hallyday ou Jacques Dutronc. Ils rêvent tous d’Amérique et de rock’n’roll.

Christophe commence tôt sa carrière. « À quinze ans, je chantais en Yop [autrement dit « en yaourt »] », dira-t-il plus tard. Il fonde le groupe Danny Baby et les Hooligans puis, à seize ans, sa mère l’emmène chez Eddie Barclay, nabab de la production musicale. Il n’a pas vingt ans quand sort « Reviens Sophie », son premier 45-tours produit par Lucien Morisse, directeur d’Europe no 1 et de la maison de disques Disc’AZ. L’année suivante, il vend plus d’un million d’exemplaires d’« Aline » à travers le monde. La nouvelle idole des jeunes confirme avec « Les Marionnettes » (1965), son deuxième numéro un, et multiplie les tubes en France, en Italie aussi avec « Estate senza te », sorti en 1967. Pourtant, en 1970, il tourne le dos à l’univers très formaté des yéyés et claque la porte de chez Disc'AZ. « J’étais en apprentissage du show bizz », expliquait-il. « En fait, j’étais voyeur. Je suis un sauvage et en liberté. Jamais attrapé. »

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

16 décembre 2020 France. Verdict du procès des attentats islamistes de janvier 2015.

Christophe Raumel, qui comparaissait libre, est condamné à quatre ans de prison pour « association de malfaiteurs ». Enfin, trois accusés étaient jugés en leur absence. Mohamed Belhoucine, présumé mort en Syrie, est condamné à la perpétuité pour « complicité » des crimes terroristes, Hayat Boumeddiene, ancienne épouse d’Amedy Coulibaly, en fuite, à […] Lire la suite

1er-29 novembre 2020 France. Allègement des contraintes sanitaires liées à la Covid-19.

Christophe Cossé, qui défend la thèse selon laquelle la crise sanitaire est le résultat d’un complot des élites mondiales. Sa très large audience illustre l’influence grandissante des thèses complotistes à la faveur de la pandémie. Le 12, le nombre de personnes hospitalisées pour cause de Covid-19 dépasse le pic atteint en avril. Le nombre de personnes […] Lire la suite

12-23 octobre 2020 France. Nouvelle accusation de conflit d'intérêts visant le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti.

Christophe Haget, défendu par Éric Dupond-Moretti. En juin, ce dernier a déposé une plainte pour violation du secret de l’instruction à l’encontre d’Édouard Levrault après que celui-ci a évoqué l’affaire dans une émission télévisée. Le magistrat avait refusé de répondre à la demande d’explication formulée à ce sujet par le ministère. Éric Dupond-Moretti […] Lire la suite

10-21 septembre 2020 France. Élection de Christophe Castaner à la présidence du groupe LRM à l'Assemblée nationale.

Christophe Castaner, qui succède à Gilles Le Gendre. Le groupe LRM ne compte plus que deux cent soixante-treize membres après une dernière défection, le 7, de trois élus ayant rejoint le groupe MoDem. Le 20, le député Pierre Person annonce sa démission de son poste de délégué général adjoint de LRM – numéro deux du parti –, dénonçant « une organisation […] Lire la suite

23 juillet - 17 août 2020 France. Mise en cause de l'adjoint à la Culture à la Mairie de Paris.

Christophe Girard renonce à son poste d’adjoint à la Culture à la Mairie de Paris. Sa démission était réclamée par des élues écologistes parisiennes, ainsi que par des associations féministes, qui organisaient le même jour une manifestation devant l’Hôtel de Ville. Christophe Girard est mis en cause pour ses relations avec l’écrivain Gabriel Matzneff […] Lire la suite

Pour citer l’article

Véronique MORTAIGNE, « CHRISTOPHE DANIEL BEVILACQUA dit (1945-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/christophe/