POVEDA CHRISTIAN (1955-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Reporter-photographe et réalisateur français de films documentaires. Fils de républicains espagnols réfugiés en France, Christian Gregorio Poveda Ruiz tient de ses origines de fortes convictions progressistes, qu'il va mettre au service du photojournalisme. Dès 1979, il réalise un reportage sur la lutte du Front Polisario, dans le Sahara occidental. Par la suite, il couvrira les guerres d'Iran, d'Irak et du Liban et publiera des reportages sur le Chili sous la dictature de Pinochet et sur le Nicaragua dans de nombreux magasines et journaux, tels que El País, Le Monde, The New York Times, Newsweek, Paris Match ou Stern. Il se rend pour la première fois au Salvador pour y couvrir la guerre civile (1980-1992) comme photographe pour Newsweek et comme correspondant de presse pour des médias français. Il y tourne également le moyen-métrage Revolución o Muerte (1981). Dans les années 1990, il délaisse le photojournalisme pour se consacrer exclusivement au documentaire. Il réalise ainsi des reportages sur des sujets aussi divers que le sida en France (1996), les mécanismes de l'extrême droite en Europe (1998) ou les victimes de la double peine (2000). Ses documentaires sont diffusés par plusieurs télévisions dans le monde et présentés lors de nombreux festivals de cinéma. À partir de 2004, sa passion pour l'Amérique latine l'amène de nouveau à filmer, seize mois durant, le quotidien de jeunes Salvadoriens issus d'un gang. Un projet qui aboutit au long-métrage La Vida Loca (2008). Le documentaire traite des maras (et plus spécifiquement de la Mara 18), ces gangs de jeunes tatoués de la tête aux pieds qui se livrent au trafic de drogue et aux extorsions de fonds dans un climat d'une extrême violence. La Vida Loca se veut également un témoignage critique sur les méthodes utilisées par la police contre cette forme de délinquance qui se montre capable d'instaurer une structuration de la vie sociale en créant des liens de solidarité. Poveda cherche à faire voir dans quelle mesure les difficiles conditions socio-économiques conduisent ces jeunes Salvadoriens à la délinquance et au crime. Dans ce climat de tension, Christian Poveda est retrouvé assassiné près de San Salvador alors qu'il effectuait un reportage sur la Mara 18.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  POVEDA CHRISTIAN (1955-2009)  » est également traité dans :

LA VIDA LOCA (C. Poveda)

  • Écrit par 
  • David GARIBAY
  •  • 1 111 mots

Reporter-photographe franco-espagnol qui a couvert de nombreux conflits armés, Christian Poveda a été assassiné le 2 septembre 2009 au Salvador, quelques jours après avoir terminé son film documentaire La Vida Loca (production La Femme endormie). Son travail apporte un regard original sur les maras ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-vida-loca/#i_52124

Pour citer l’article

« POVEDA CHRISTIAN - (1955-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/christian-poveda/