CHÔMAGEPolitiques de l'emploi

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un objet aux contours flous

Les problèmes de définition des politiques de l'emploi

Dans une perspective large, les politiques de l'emploi comprennent un ensemble d'interventions publiques très variées : politiques macroéconomiques visant à lutter contre le chômage conjoncturel, mesures de réglementation du marché du travail (salaire minimum, règles de licenciement, temps de travail), interventions sur le coût du travail, incitations fiscales à l'activité, indemnisation du chômage, préretraites, mesures ciblées sur les chômeurs (formation, aide à la recherche d'emploi ; stages ou emplois publics temporaires), etc.

Cependant, la définition conventionnelle la plus couramment retenue, notamment par les organismes internationaux, comme l'O.C.D.E., est plus restrictive : elle exclut l'ensemble des interventions générales, d'ordre macroéconomique ou juridique, et les mesures de baisse du coût du travail bénéficiant à l'ensemble des salariés en fonction d'un seuil de salaire (baisses de charges en France, par exemple). Cette approche ne retient donc que les dispositifs profitant à des catégories particulières, telles que les chômeurs ou les jeunes en insertion professionnelle... En ce sens, les politiques de l'emploi doivent être comprises comme des interventions de nature plutôt structurelle, et ciblées. Dans cet article, on s'appuiera sur cette définition, utile notamment pour les comparaisons internationales, sans exclure toutefois certaines mesures dites générales, mais bien identifiables et clairement assignées à un objectif d'accroissement du niveau de l'emploi, telles que les baisses de charges et la réduction du temps de travail.

Classification des mesures selon l'O.C.D.E.

Parmi les mesures ciblées, on distingue entre mesures actives et mesures passives. Les mesures actives ont pour objectif d'aider au retour à l'emploi des chômeurs et d'augmenter le niveau d'emploi dans l'économie, soit de manière directe (création d'emplois publics temporaires, subventions à l'embauche), soit de manière indirecte (formation). Les mesures passives comprennent l'indemnisation du chômag [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages

Médias de l’article

Structure des dépenses pour l’emploi dans quelques pays de l’O.C.D.E.

Structure des dépenses pour l’emploi dans quelques pays de l’O.C.D.E.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Dépenses pour l'emploi et part des dépenses actives dans quelques pays de l'O.C.D.E.

Dépenses pour l'emploi et part des dépenses actives dans quelques pays de l'O.C.D.E.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Paris-I, chercheur au Centre d'études de lemploi (C.E.E.)

Classification

Autres références

«  CHÔMAGE  » est également traité dans :

CHÔMAGE - Vue d'ensemble

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 616 mots
  •  • 1 média

Chômer, c'est ne pas travailler. Mais, alors qu'on s'en réjouit dans le cas d'un « jour chômé », qui désigne habituellement un jour férié, on s'en afflige dans le cas du chômage, puisque cela signifie recherche active, mais infructueuse, d'un emploi. Cette recherche active d'un emploi est, en effet, la condition nécessaire pour être considéré comme chômeur par le Bureau international du travail (B […] Lire la suite

CHÔMAGE - Définition et mesure

  • Écrit par 
  • Jean-Étienne MESTRE
  •  • 7 484 mots
  •  • 1 média

Bien que le statut de chômeur ne date que des années 1930, l'appréhension du phénomène paraît évidente : il suffit de compter ceux qui « ne travaillent pas » alors qu'ils « veulent travailler ». Les difficultés commencent quand on veut préciser les situations entre guillemets de manière à pouvoir isoler les individus correspondants et mesurer la grandeur ainsi définie. Il faut notamment distinguer […] Lire la suite

CHÔMAGE - Le chômeur dans la société

  • Écrit par 
  • Dominique SCHNAPPER
  •  • 3 581 mots

L'accroissement du nombre des chômeurs depuis le milieu des années 1970 ne traduit pas seulement des modifications quantitatives. Un chômage élevé devient moins sélectif, les catégories sociales qu'il touche sont plus nombreuses et plus variées : on n'ignore plus le chômage des cadres ou des jeunes diplômés, même si la masse des chômeurs continue à être formée d'anciens ouvriers et employés, dont […] Lire la suite

CHÔMAGE - Sociologie du chômage

  • Écrit par 
  • Didier DEMAZIÈRE
  •  • 2 468 mots

À partir de la fin des années 1970, le chômage s'est durablement installé dans la société française. Ce phénomène a directement contribué au développement d'enquêtes sociologiques destinées à comprendre les chômeurs : parcours biographiques, conditions de vie, activités quotidiennes, adaptations à la privation d'emploi, reconversions identitaires, relations […] Lire la suite

CHÔMAGE (NOTION DE)

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 690 mots

Chômer, c'est ne pas travailler. Mais, alors qu'on s'en réjouit dans le cas d'un « jour chômé », qui désigne habituellement un jour férié, on s'en afflige dans le cas du chômage, puisque cela signifie recherche active, mais infructueuse, d'un emploi. Cette recherche active d'un emploi est, en effet, la condition nécessaire pour être considéré comme chômeur par le Bureau international du travail (B […] Lire la suite

ABSTENTIONNISME

  • Écrit par 
  • Daniel GAXIE
  •  • 6 285 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le renforcement de la désaffection politique »  : […] Les segments de la population les plus prédisposés à l'abstention sont ceux qui cumulent les handicaps sociaux les plus divers. Le chômage, la pauvreté, la précarité, la stagnation du pouvoir d'achat des salariés modestes, la violence physique ou symbolique dans les rapports sociaux, l'absence de perspective, la fatalité de l'échec scolaire, le durcissement des conditions de travail des titulaire […] Lire la suite

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Des inquiétudes pour le futur »  : […] Trois facteurs viennent pourtant pondérer ces résultats positifs. D'une part, l'investissement productif reste à un niveau insuffisant pour stimuler la croissance. La formation brute de capital fixe a augmenté pour atteindre 19 p. 100 en 2010 mais elle reste en deçà des taux supérieurs à 24 p. 100 qui caractérisent les pays émergents asiatiques notamment. L'attraction d'investissements importants […] Lire la suite

ALBANIE

  • Écrit par 
  • Anne-Marie AUTISSIER, 
  • Odile DANIEL, 
  • Christian GUT
  •  • 22 079 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « L'Albanie face aux réalités économiques du marché mondial »  : […] Après trois années de croissance ralentie, 1979 était considérée comme la « meilleure année » du sixième plan, marqué par la rupture de l'aide chinoise. L'Albanie occupait alors le troisième rang mondial pour la production de chrome et le deuxième pour l'exportation de ce dernier. La construction de l'usine du Mat permettait l'exportation d'un nouveau produit, le ferrochrome. Une usine de fonte é […] Lire la suite

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La question sociale en Algérie »  : […] Au début de son second mandat, le président Bouteflika déclare qu'il veut s'atteler aux nombreux problèmes sociaux pour ne pas décevoir ses compatriotes. Avec l'augmentation très importante, à partir de 2004, du prix du baril de pétrole, le pays dispose de réserves de change qui ont atteint, à la fin de février 2006, 61 milliards de dollars, selon le quotidien El Watan du 3 avril 2006. Mais cette […] Lire la suite

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « La « remise en ordre » de l'économie »  : […] Celle-ci a été profondément marquée par le régime national-socialiste, et son organisation est un des traits les plus originaux du III e  Reich. Aussi bien s'agissait-il de redresser une situation très grave qui, depuis 1930, n'avait cessé de se détériorer. On y parvint en deux étapes : en 1933 la « remise en ordre », en 1936 le plan de quatre ans. Première urgence : réduire le nombre des chômeurs […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Union européenne. P.E.S.C. et pacte pour l'emploi au sommet de Cologne. 3-4 juin 1999

un pacte pour l'emploi d'inspiration sociale-libérale, sur l'initiative du Premier ministre britannique, Tony Blair. Le document réaffirme la priorité de la lutte contre le chômage et met en place un « dialogue macroéconomique » entre les États, la Commission et les partenaires sociaux. Ne retenant pas les propositions françaises en faveur de mesures volontaristes, le pacte pour l'emploi insiste sur la nécessité d'adopter des politiques favorables aux entreprises. […] Lire la suite

France. Maintien de la politique de rigueur salariale face aux mouvements de grève. 1er-16 janvier 1987

de la République aux « jusqu'au-boutistes ». Le 2, Jacques Chirac préside une réunion interministérielle. C'est l'occasion pour le gouvernement de dénoncer les motifs « politiques » du mouvement des cheminots. La C.G.T., de son côté, annonce des initiatives pour tenter d'étendre les grèves à l'ensemble […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christine ERHEL, «  CHÔMAGE - Politiques de l'emploi  », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/chomage-politiques-de-l-emploi/