CHOIX COLLECTIF ET BIEN-ÊTRE SOCIAL, Amartya Kumar SenFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Développer la théorie du choix social

Sen part du théorème d'Arrow qui énonce que, sous certaines hypothèses, il est impossible de trouver une procédure de choix collective et rationnelle qui agrège les préférences individuelles. Parmi ces hypothèses, trois sont particulièrement importantes : l'ordinalité (on ne fait que classer des préférences sans mesurer leur intensité) ; l'universalité des préférences (toutes les préférences sont possibles) ; le refus des comparaisons interpersonnelles d'utilité (on ne peut donc pas compenser une baisse d'utilité d'un individu par la hausse d'utilité d'un autre).

En premier lieu, Sen étudie les conditions qui permettraient de transformer ce résultat négatif en un résultat positif. La première stratégie consiste à n'étudier que des classements « impurs » (c'est-à-dire partiels, incomplets) d'états sociaux. En ne raisonnant que sur certains types de préférences (c'est-à-dire en levant l'hypothèse d'universalité des préférences), il est possible de construire des règles de décisions collectives qui échappent au théorème d'Arrow. La deuxième stratégie consiste à accepter les comparaisons d'utilité entre les individus. Passer d'un état social à un autre peut être légitime, tant que les pertes des uns sont compensées par les gains des autres. La troisième stratégie en est le complément : dès lors qu'on accepte les comparaisons, il faut savoir quoi comparer. Elle consiste donc à modifier la « base informationnelle », c'est-à-dire l'ensemble des informations considérées comme pertinentes pour effectuer le choix social. Alors que, pour Arrow, seul comptait le classement des préférences (ordinalité), Sen considère qu'il est possible de s'intéresser à l'intensité des préférences (cardinalité) pour construire la fonction de décision sociale. Le théorème d'impossibilité n'est plus qu'un cas particulier qui associe ordinalité et incomparabilité. Trois autres cas sont à étudier : ordinalité et comparabilité, cardinalité avec et sans comparabilité.

En second lieu, Sen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : enseignant-chercheur à l'université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne

Classification

Autres références

«  CHOIX COLLECTIF ET BIEN-ÊTRE SOCIAL, Amartya Kumar Sen  » est également traité dans :

SEN AMARTYA KUMAR (1933- )

  • Écrit par 
  • Samuel FEREY, 
  • Françoise PICHON-MAMÈRE
  •  • 2 402 mots

Dans le chapitre « Choix collectif et bien-être social »  : […] Kenneth Arrow, à l'occasion de la remise du prix Nobel d'économie à Amartya Sen, soulignait la « très grande cohérence de sa pensée ». Cette cohérence est d'autant plus remarquable que ses champs d'analyses sont pourtant nombreux. À cet égard, Collective Choice and Social Welfare , qui attendait toujours sa traduction en français trente années après sa première publication, est exemplaire. Cet o […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Samuel FEREY, « CHOIX COLLECTIF ET BIEN-ÊTRE SOCIAL, Amartya Kumar Sen - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/choix-collectif-et-bien-etre-social/