CHINE, histoire : l'Empire, des Qin aux Yuan (1280)

AN LUSHAN [NGAN LOU-CHAN] RÉBELLION D' (755-763)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 674 mots

An Lushan (705-757) n'est en fait que le principal héros d'un épisode central dans l'histoire de la Chine impériale. Né dans le Nord-Est d'un officier sogdien et d'une mère turque, polyglotte, propulsé au sommet de la hiérarchie militaire par ses prouesses et par un talent exceptionnel pour l'intrigue, c'est un pur produit de cette frontière sino-b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/an-lushan-ngan-lou-chan-rebellion-d/#i_4527

BOUSSOLE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 210 mots

L'utilisation du magnétisme, qui permet d'orienter une aiguille aimantée, suit une évolution progressive imparfaitement connue : première mention d'une aiguille aimantée au ii e  siècle avant notre ère, utilisation attestée du magnétisme vers le vi e  siècle (géomancie ?), connaissance probable – entre le i er et le vi e  siècle – du transfert des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boussole/#i_4527

CAO CAO [TS'AO TS'AO] (155-220)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 613 mots

« En temps normal vous seriez un malfaiteur, en temps de crise, un héros. » C'est en ces termes que le jeune Cao Cao s'entendit prédire son avenir de la bouche d'un célèbre caractérologue. Petit-fils par adoption d'un eunuque de la cour, il entra tôt dans la carrière, mais l'ascension de Dong Zhuo marqua pour lui le début d'une fulgurante aventure. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cao-cao-ts-ao-ts-ao/#i_4527

CAO PI [TS'AO P'I] ou CAO PEI [TS'AO P'EI] (187-226) empereur sous le nom de WENDI [WEN-TI] (220-226)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 401 mots

À la mort de Cao Cao (220), le vainqueur de la guerre civile où sombra la dynastie des Han, Cao Pi (ou Cao Pei), son fils aîné, lui succéda comme roi de Wei et Premier ministre du dernier empereur des Han. Quelques mois plus tard, celui-ci renonçait à son trône en faveur de Cao Pi, qui fonda la dynastie des Wei. C'était la première fois dans l'hist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cao-pi-ts-ao-p-i-ou-cao-pei-ts-ao-p-ei-187-226-empereur-sous-le-nom-de-wendi-wen-ti-220-226/#i_4527

CHAMPA ou CAMPĀ

  • Écrit par 
  • Albert LE BONHEUR
  •  • 4 656 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les antécédents du Champa »  : […] De nombreux sites ont été reconnus tout au long de la côte orientale de l'Indochine. On y a trouvé, comme dans la plupart des gisements de l'Asie du Sud-Est, un matériel (outils de pierre, céramique, objets de métal, éléments de parure) caractérisant un état de civilisation qui devait subsister jusqu'aux premiers siècles de notre ère. Pour la régio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/champa-campa/#i_4527

CHANG'AN [TCH'ANG-NGAN]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 990 mots

Actuelle Xi'an, capitale de la province chinoise du Shaanxi. La première Chang'an (Paix éternelle) est établie comme capitale de l'empire par les Han (~ 202), sur la rive droite de la Wei et à une quinzaine de kilomètres au sud de Xianyang, la capitale des Qin qu'ils viennent de renverser. La ville met environ un siècle à acquérir son étendue défin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chang-an-tch-ang-ngan/#i_4527

CHINE - Hommes et dynamiques territoriales

  • Écrit par 
  • Thierry SANJUAN
  •  • 9 791 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le territoire, un produit de l'histoire »  : […] Le territoire de la Chine se donne, dans l'histoire officielle, comme l'extension d'un monde chinois qui trouve son foyer originel dans le bassin moyen du fleuve Jaune dès le II e  millénaire avant J.-C. Plus largement, la Chine se veut le foyer de civilisation de l'Asie orientale dans la mesure où elle était elle-même l'ensemble du monde, « tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-hommes-et-dynamiques-territoriales/#i_4527

CHINE - Histoire jusqu'en 1949

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX, 
  • Jacques GERNET
  •  • 44 672 mots
  •  • 50 médias

Dans le chapitre « Les Qin (221-206 av. J.-C.) »  : […] Le prince qui était venu au pouvoir dans le royaume de Qin en 238 devait faire la conquête de tous les pays chinois et fonder le premier Empire. Après une dizaine d'années de campagnes au cours desquelles il détruit et annexe successivement les royaumes de Han (230), de Zhao (228), de Wei (225) et enfin de Qi, adversaire encore redoutable (221), l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chine-histoire-jusqu-en-1949/#i_4527

CHINOIS SYSTÈMES MONÉTAIRES

  • Écrit par 
  • Michel CARTIER
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

L'histoire monétaire chinoise apparaît comme une succession de systèmes très différents. Dans la mesure où son économie n'était pas rattachée étroitement aux grands courants du commerce international, la Chine avait la possibilité de se livrer à des expériences originales. La plus ancienne monnaie chinoise connue est constituée par des cauris. Dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-monetaires-chinois/#i_4527

CHINOISE (CIVILISATION) - Bureaucratie, gouvernement, économie

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 11 003 mots

« Céleste » ou « hydraulique », peu importe : l'idée communément répandue suivant laquelle la Chine vit depuis des temps fort anciens sous un régime bureaucratique est essentiellement correcte. Sans vouloir ici décrire à nouveau l'évolution, esquissée dans les pages précédentes, des institutions gouvernementales au fil des dynasties, on rappellera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-bureaucratie-gouvernement-economie/#i_4527

CHINOISE (CIVILISATION) - La littérature

  • Écrit par 
  • Paul DEMIÉVILLE, 
  • Jean-Pierre DIÉNY, 
  • Yves HERVOUET, 
  • François JULLIEN, 
  • Angel PINO, 
  • Isabelle RABUT
  •  • 45 737 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'Empire des Han (206 av. J.-C.-220 apr. J.-C.) »  : […] L'« impérialisation » de la Chine sous les Qin (221-206 av. J.-C.) et les Han (206 av. J.-C.-220 apr. J.-C.), son unification non seulement politique, mais aussi culturelle, sous un régime d'autorité, mirent fin, comme on l'a vu plus haut, à une liberté intellectuelle à la faveur de laquelle avait fleuri à la fin des Zhou une exceptionnelle profus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-la-litterature/#i_4527

CHINOISES EXPÉDITIONS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Catherine MEUWESE
  •  • 610 mots
  •  • 1 média

La Chine a été la plus grande puissance maritime du xi e au xv e siècle. L'apogée est atteint, au xv e siècle, avec de grandes expéditions rendues possibles grâce au perfectionnement des techniques mises au point depuis le xi e siècle  : invention de la boussole, apparition de la jonque de haute mer avec gréement et voilures permettant de navig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expeditions-maritimes-chinoises/#i_4527

CHINOISES GRANDES ÉDITIONS

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 980 mots

L'un des traits remarquables de l'édition chinoise, pratiquement depuis ses débuts et jusqu'à ce jour, est la publication de vastes collections dont la visée n'est pas commerciale, mais idéologique ou politique : manifestation de piété (religieuse ou culturelle selon les cas), recherche du prestige, volonté de conserver un patrimoine ou de fixer un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-editions-chinoises/#i_4527

CINQ DYNASTIES LES & DIX ROYAUMES LES (907-979)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 662 mots
  •  • 2 médias

Cette appellation ( wudai shiguo ) couvre la période allant de la chute des Tang (907) à la réunification de la Chine par les Song (979). Les Cinq Dynasties, qui tentent depuis Kaifeng ou Luoyang de contrôler une Chine du Nord où fleurissent les satrapies militaires plus ou moins autonomes, sont celles des Liang postérieurs (907-923), des Tang post […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinq-dynasties-et-dix-royaumes/#i_4527

CONTRÔLE DE LA CHINE PAR LES YUAN

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 205 mots
  •  • 1 média

Petit-fils de Gengis khan, Kubilai hérite de la tâche de poursuivre la conquête mongole de la Chine. À son avènement comme grand khan, en 1260, il contrôle le nord de la Chine, tandis que le sud reste aux mains des empereurs Song. En 1271, Kubilai prend un nom dynastique chinois, Yuan, qui marque sa volonté d'implanter durablement le pouvoir mongol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/controle-de-la-chine-par-les-yuan/#i_4527

CORÉE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jin-Mieung LI, 
  • Ogg LI, 
  • Madeleine PAUL-DAVID
  • , Universalis
  •  • 6 267 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Les temps lointains »  : […] Des fouilles récentes attestent l'existence d'habitants à l'époque paléolithique, aussi bien dans le nord que dans le sud de la péninsule. Les premières vagues d'immigration de grande importance semblent avoir atteint le nord de la Corée entre le vii e et le vi e siècle avant J.-C. avec la civilisation du bronze ; celle du fer n'y sera connue que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coree-histoire/#i_4527

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 091 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Développement et colonisation »  : […] Quelle est, jusqu'à la révolution industrielle, la situation des divers continents du point de vue du développement économique ? L'Europe connaît une civilisation ouverte sur l'extérieur, avec un éventail de techniques mises au point à la fin du Moyen Âge comme la métallurgie, les armes à feu ou l'imprimerie, la verrerie ou la navigation. Elle poss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-histoire/#i_4527

DYNASTIE SONG

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 238 mots

Après la chute des Tang en 907, l'Empire chinois connaît un demi-siècle de morcellement politique (période dite des Cinq Dynasties en Chine du Nord et des Dix Royaumes en Chine du Sud). Alors que, dans la plaine du fleuve Jaune, des dynasties affaiblies (Han postérieurs, de 947 à 951, et Zhou postérieurs, de 951 à 960) tentent d'imposer des souvera […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-song/#i_4527

DYNASTIE SONG - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 271 mots

960 Fondation de la dynastie des Song. La capitale est installée à Kaifeng. 976 Mort du fondateur de la dynastie, Zhao Kuangyin, qui régna sous le nom de Taizu, et avènement de son jeune frère, Taizong, qui est en fait le véritable organisateur de l’Empire Song. 979 Soumission du royaume des Han du Nord. Seul le Liao des Kitan reste hors de l’Em […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-song-reperes-chronologiques/#i_4527

DYNASTIE TANG

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 214 mots
  •  • 1 média

C'est dans un contexte de vacance du pouvoir que la dynastie des Tang émerge en Chine au début du vii e  siècle. Li Yuan (566-635), haut fonctionnaire de la dynastie des Sui, lié par mariage tant à la famille royale des Sui qu'à celle des Zhou du Nord, est chargé de la défense du Nord contre les Turcs. Il profite de la fuite du souverain Sui en 617 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-tang/#i_4527

DYNASTIE TANG - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 262 mots

615 L'empereur Sui Yangdi est encerclé dans le Shanxi par les Turcs orientaux. 618 Li Yuan, un chef militaire, qui recevra le titre posthume de Gaozu, proclame l'avènement de la nouvelle dynastie des Tang. 626 Le général Li Shimin, deuxième fils de l'empereur Li Yuan, élimine ses frères et force son père à abdiquer. Il reçoit le surnom de Taizon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynastie-tang-reperes-chronologiques/#i_4527

DYNASTIE YUAN - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Vincent GOURDON
  •  • 241 mots

1260 Kubilai, petit-fils de Gengis khan, devient grand khan mongol. 1271 Kubilai prend le titre dynastique chinois de Yuan. 1274 Première tentative infructueuse d'invasion du Japon. 1275 Les frères Polo et le jeune Marco, porteurs d'une lettre du pape Grégoire X, arrivent à la cour de Kubilai. 1277 Première expédition mongole en Birmanie. 1279 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yuan-reperes-chronologiques/#i_4527

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des fusées aux lanceurs

  • Écrit par 
  • Frederick I. ORDWAY III, 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 11 343 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les fusées chinoises »  : […] L'invention de la fusée est intimement liée à celle de la poudre noire. La plupart des historiens des sciences attribuent aux Chinois la découverte de cette dernière. Leur conviction repose sur l'étude de textes chinois et d'écrits relatant l'histoire et la civilisation de la Chine produits par les premiers Européens qui s'y établirent ou y firent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espace-conquete-de-l-des-fusees-aux-lanceurs/#i_4527

GRAND CANAL, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 984 mots

Les grands fleuves qui traversent le sous-continent chinois coulent d'ouest en est. Si l'idée de creuser des canaux faisant communiquer les différents drainages du nord au sud remonte à l'Antiquité, l'aménagement d'un boulevard fluvial continu date de la réunification de l'empire par les Sui : il répondait au besoin d'approvisionner la métropole et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grand-canal-chine/#i_4527

GRANDE MURAILLE, Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  • , Universalis
  •  • 1 620 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une histoire qui s'étend sur plusieurs siècles »  : […] Chronologiquement, on distinguera une préhistoire et trois périodes. La préhistoire, ce sont des murailles qu'édifient les principautés de la période des Printemps et des Automnes (le Qi au Shandong, dès vers — 450) et de celle des Royaumes combattants (le Wei, le Qin et le Chu dans l'intérieur, le Zhao, le Zhongshan et le Yan à la frontière nord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-chine/#i_4527

GRANDE MURAILLE DE CHINE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 498 mots

Vers — 500 Dès l'époque des Printemps et des Automnes (770-481 avant notre ère), et surtout à partir de — 300, les principautés du nord de la Chine, Qin, Zhao et Yan, se dotèrent de murs défensifs, souvent le long des rivières, en des zones menacées par leurs voisins nomades ou semi-nomades. Elles se protégeaient de populations qu'elles avaient en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grande-muraille-de-chine-reperes-chronologiques/#i_4527

GUANZI, en bref

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 259 mots

Ministre talentueux de l'État de Qi, mort en — 645, Guan Zhong (Kouan Tchong), est considéré comme l'un des plus célèbres sages chinois. Un ouvrage éponyme, le Guanzi , composé de 86 livres (dont 76 nous sont parvenus), est censé présenter les réflexions de cet administrateur modèle qui annonce déjà le dépassement de la féodalité. Ces textes ont en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guanzi-en-bref/#i_4527

HAN ANTÉRIEURS (~206-8) & HAN POSTÉRIEURS (25-220), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 741 mots
  •  • 2 médias

La durée de la dynastie des Han , deuxième dynastie impériale chinoise, couvre l'essentiel de ce qu'on peut appeler le « premier empire », et c'est l'une des seules dans l'histoire de Chine dont le fondateur (Liu Bang, empereur de ~ 206 à ~ 195) soit d'origine paysanne. Les deux empereurs les plus marquants des premiers Han sont Wendi (~ 180-~ 157) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/han-anterieurs-et-han-posterieurs/#i_4527

HANGZHOU [HANG-TCHEOU]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 026 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la province chinoise du Zhejiang, la ville (6,6 millions d'habitants en 2006) est située au fond de l'estuaire du Qiantangjiang sur une bande alluviale qui s'est édifiée à l'entrée d'une ancienne baie, peut-être aux environs du début de notre ère. Elle est encadrée par le célèbre lac de l'Ouest et, au sud-est, par le fleuve Qiantang (ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hangzhou-hang-tcheou/#i_4527

HUANG CHAO [HOUANG TCH'AO] (mort en 884)

  • Écrit par 
  • Jacques GERNET
  •  • 573 mots

Riche contrebandier du sel, originaire du Shandong occidental, Huang Chao, à la tête d'une bande de paysans passés au brigandage et d'anciens contrebandiers, désola de nombreuses régions de la Chine de 874 à 884. La rébellion, menée tout d'abord par un nommé Wang Xianzhi, se situe dans le contexte général de déclin de la grande dynastie des Tang, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/huang-chao-houang-tch-ao/#i_4527

IMPRIMERIE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI, 
  • Jean-Pierre DRÈGE, 
  • Henri-Jean MARTIN
  • , Universalis
  •  • 14 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les formes du livre »  : […] En Occident, le passage du volumen au codex , qui s'opère à partir du début de notre ère, n'a guère eu d'incidence sur l'invention ou la diffusion de l'imprimerie ; le codex était adopté depuis trop longtemps. En Chine, en revanche, le processus complexe d'évolution du rouleau sur le livre aux feuilles pliées favorise sans aucun doute le développ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imprimerie/#i_4527

INDIEN HISTOIRE DE L'OCÉAN

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 14 247 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les expéditions militaires chinoises (Ier-XVe s.) »  : […] Les Chinois, eux aussi, s'intéressaient à l'océan Indien. Les voyages des jonques chinoises sur la côte de Coromandel à partir du i er  siècle de l'ère chrétienne répondaient, quoique avec moins de fréquence, aux visites des Indiens en Chine. Les pèlerins bouddhiques chinois qui pénétrèrent l'Inde en force venaient par mer. Un moment hostiles aux r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ocean-indien/#i_4527

INTRODUCTION DU PAPIER-MONNAIE

  • Écrit par 
  • François REBUFFAT
  •  • 198 mots

Encore moins que pour la monnaie métallique, il ne saurait être question de dater cet événement de façon précise et définitive. L'introduction du papier-monnaie a toujours été le symptôme d'une crise des échanges liée à une raréfaction momentanée des espèces métalliques. L'usage du billet était à chaque fois annoncé à titre d'essai et pour une duré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/introduction-du-papier-monnaie/#i_4527

INVENTION DU PAPIER EN CHINE

  • Écrit par 
  • Olivier LAVOISY
  •  • 230 mots

Il est acquis que le papier est né en Chine, mais la date de cette invention a fait l'objet de nombreux débats. L'histoire du papier débute vraisemblablement au ii e  siècle avant notre ère, comme l'attestent les récentes découvertes archéologiques de fragments de papier mis au jour depuis les années 1980. En 105, Cai Lun, haut fonctionnaire attach […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/invention-du-papier-en-chine/#i_4527

JAPON (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Paul AKAMATSU, 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Valérie NIQUET, 
  • Céline PAJON
  •  • 41 058 mots
  •  • 47 médias

Dans le chapitre « Le siècle de Nara (VIIIe s.) »  : […] Ainsi s'ouvrait une ère que vint consacrer l'aménagement d'une nouvelle capitale, Nara. Tant qu'avait duré l'époque dite du Yamato ( Yamato jidai ), le siège du gouvernement comme la résidence de l'empereur étaient demeurés mobiles. Chaque empereur, Ōjin ou Nintoku par exemple, avait une ou plusieurs capitales. On sait seulement de façon certaine q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_4527

JIN [CHIN], dynastie chinoise (265-419)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 834 mots

La dynastie chinoise des Jin comprend deux phases distinctes : les Jin occidentaux ou Xi Jin (265-316) et les Jin orientaux ou Dong Jin (317-419). En 265, Sima Yan (234 ou 236-290), prince de la famille Sima, dépose le dernier empereur Cao et fonde la dynastie des Jin occidentaux. Ce monarque dynamique et aux innombrables concubines est connu sous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jin-chin-dynastie-chinoise/#i_4527

JURCHEN ou JÜRČEN

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 559 mots
  •  • 2 médias

Ancien peuple de chasseurs forestiers semi-nomades tungus (ou protomandchous), originaire de la Mandchourie orientale. Connu depuis le vii e  siècle, les Jürčen sont assujettis à un peuple protomongol, les Kitan, depuis la fondation de la dynastie Liao dans le nord de la Chine et en Mandchourie . Dans le premier quart du xii e  siècle, les Jürčen ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jurchen-jurcen/#i_4527

KAIFENG [K'AI-FONG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 015 mots

Située dans la province chinoise du Henan, au cœur de la grande plaine du Nord et sur la rive sud du fleuve Jaune, Kaifeng (alors appelée Daliang) connaît sa première période de gloire à l'époque des Royaumes combattants : le roi Hui de Wei (qui règne de ~ 370 à ~ 335) y attire les penseurs les plus renommés, tel Mencius, et en fait pour un temps l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kaifeng-k-ai-fong/#i_4527

KITAN ou KHITAN

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 620 mots
  •  • 1 média

Ancien peuple de pasteurs nomades protomongols, connu depuis le iv e  siècle, qu'on trouve installé à la fin du viii e  siècle sur le territoire des actuelles Mongolie-Intérieure et république populaire de Mongolie. En 926, son chef Abaoji (872-926, du clan Yelü), qui s'était proclamé empereur une vingtaine d'années auparavant (907) et avait depuis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kitan-ou-khitan/#i_4527

LÉGISTES ÉCOLE DES

  • Écrit par 
  • Léon VANDERMEERSCH
  •  • 2 245 mots

Dans le chapitre « Sens de la substitution de la loi aux rites »  : […] La doctrine légiste, que fera sienne Qin Shihuang, fondateur en 221 avant J.-C. de l'Empire chinois, apparaît dans le courant de l'évolution politique, économique et sociale, qui, depuis le viii e  siècle, rend les institutions traditionnelles de la monarchie féodale de moins en moins propres à assurer l'ordre et la paix. L'autorité royale devenait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecole-des-legistes/#i_4527

LI SI [LI SSEU] (~280-~208)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 376 mots

Politicien de la Chine ancienne, Li Si contribua d'une façon décisive, en tant que Premier ministre de l'Empire des Qin (~ 221-~ 206), à la grande entreprise de l'unification de la Chine sous l'hégémonie de son maître Qin Shi Huangdi. Il fut, auprès de Lü Buwei, le condisciple de Han Feizi, dont, pendant toute sa carrière, il devait appliquer les i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/li-si-li-sseu/#i_4527

LIU BANG [LIEOU PANG] ou HAN GAOZU [HAN KAO-TSOU] empereur de Chine (~206-~195)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 346 mots

Fondateur et premier empereur de la dynastie des Han (~ 206-220). Issu d'une famille paysanne, Liu Bang commença sa carrière comme officier de police sous la dynastie Qin (~ 221-~ 206). Après la mort de l'empereur Qin Shi Huangdi, qui avait été le premier à réaliser l'unité de la Chine, Liu Bang prit le parti de rebelles regroupés en bandes armées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liu-han/#i_4527

LOTUS BLANC, chin. BAILIANJIAO [PAI-LIEN-KIAO]

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 1 153 mots

La plus importante ou, en tout cas, la plus célèbre des sociétés secrètes chinoises (il faudrait plutôt l'appeler secte proscrite), le Lotus blanc (Bailianjiao, ou Bailian hui) est un vaste mouvement syncrétiste sotériologique et mystique qui remonte au moins au xii e  siècle ; à plusieurs reprises, il rassembla les masses paysannes en de vastes so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lotus-blanc-bailianjiao/#i_4527

LU JI [LOU KI] (261-303)

  • Écrit par 
  • Donald HOLZMAN
  •  • 373 mots

Poète et général chinois, Lu Ji descend d'une longue lignée d'aristocrates sudistes, de la région de Suzhou, royaume indépendant lors de sa naissance mais qui fut conquis par les Jin en 280. Quelques années plus tard, Lu Ji et son frère Lu Yun se rendent dans la nouvelle capitale, Luoyang, où ils sont reçus avec un mélange de mépris (pour leurs ori […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lu-ji-lou-ki/#i_4527

LUOYANG [LO-YANG]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

Deuxième ville de la province chinoise du Henan (1 059 000 hab. selon les estimations de 2002), Luoyang est située sur la rive nord de la Luo à environ 60 kilomètres de son confluent avec le fleuve Jaune. C'est au ~ xi e siècle, juste après avoir imposé leur domination sur la grande plaine du Nord, que les Zhou choisissent le site pour y établir l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luoyang-lo-yang/#i_4527

MANDCHOURIE

  • Écrit par 
  • Jean CHESNEAUX
  •  • 1 979 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rapports avec la Chine »  : […] Dès le début de notre ère, à l'époque de la dynastie chinoise des Han, les garnisons et les paysans chinois s'installent en Mandchourie du Sud, tandis que le reste du pays est occupé par les tribus toungouses et mongoles. Une série de formations monarchiques plus ou moins stables et plus ou moins vigoureuses s'établissent en Mandchourie : le royau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandchourie/#i_4527

MANICHÉISME

  • Écrit par 
  • Henri-Charles PUECH
  •  • 15 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « En Iran et à l'Est »  : […] À l'Est, la religion manichéenne a connu une fortune tout aussi dramatique, mais différente. Elle s'était, du vivant de l'Apôtre, répandue dans les provinces orientales de l'Empire iranien. Au dire d'al-Nadīm, dont le témoignage n'est pas exempt d'anachronismes, la persécution qui a provoqué et suivi la mort de Mani aurait même amené un certain nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manicheisme/#i_4527

MONGOLIE, histoire

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Vadime ELISSEEFF
  •  • 17 559 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le Conquérant du monde »  : […] Les premières années qui suivirent le quriltai de 1206 marquent une nouvelle étape dans la formation du monde gengiskhanide, par l'adhésion spontanée au jeune État mongol des grands peuples turco-mongols sédentarisés qui, intermédiaires entre les nomades et la Chine, vont jouer le rôle d'initiateurs à la civilisation et de guides pour la préparatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-histoire/#i_4527

NANKIN, chin. NANJING [NAN-KING]

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 155 mots
  •  • 2 médias

Capitale de la province chinoise du Jiangsu, Nankin est située sur la rive droite du Yangzi, à 250 kilomètres de son embouchure. Le site est protégé par le fleuve (au nord et à l'ouest) et par la montagne Pourpre (à l'est), qu'on a comparés à « un dragon lové et un tigre tapi ». Le royaume de Chu, qui conquiert la région à la fin du ~ iv e siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nankin-nanjing/#i_4527

NANTCHAO ou NANZHAO

  • Écrit par 
  • Gilles DELOUCHE
  •  • 801 mots
  •  • 1 média

Le royaume de Nantchao était situé dans le Yunnan actuel. Son histoire nous est connue à travers des textes chinois, ce qui explique que les noms de ses rois ne nous soient parvenus qu'à travers leur transcription en chinois, et de manière plus ponctuelle dans les annales et les stèles tant birmanes que khmères. Créé en 654 par un prince du nom de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nantchao-nanzhao/#i_4527

ÖGÖDEÏ (1185-1241) grand-khan des Mongols (1229-1241)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 425 mots

Grand-khan des Mongols (1229-1241), né en 1185 en Mongolie, mort en 1241 à Karakorum (Mongolie). Troisième fils de Gengis khan, qui a considérablement étendu l'Empire mongol, Ögödei succède en 1229 à son père, deux ans après la mort de celui-ci. Il est le premier souverain mongol à prendre le titre de khagan (« grand-khan »), son père s'étant cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ogodei/#i_4527

OUYANG XIU [NGEOU-YANG SIEOU] (1007-1072)

  • Écrit par 
  • Donald HOLZMAN
  •  • 1 203 mots

Le xi e  siècle représente le début d'une ère nouvelle en Chine l'aube de ce qu'on appelle l'Âge moderne. Animé, dans tous les domaines, d'une énergie débordante et créatrice, il abonde en grandes figures : aucune n'est plus grande, plus féconde ou plus attachante, aucune n'a contribué davantage au patrimoine chinois que Ouyang Xiu, haut fonctionna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouyang-xiu-ngeou-yang-sieou/#i_4527

PAPIER

  • Écrit par 
  • Gérard COSTE
  •  • 4 545 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines à la mécanisation »  : […] Depuis son apparition en Chine sans doute à la fin du iii e  siècle avant J.-C. (l'archéologie a prouvé qu'au siècle suivant sa fabrication était bien maîtrisée), le papier a toujours accompagné l'activité et le développement humains comme vecteur essentiel de la culture et de la technologie. Il faut cependant attendre quelques siècles pour que les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/papier/#i_4527

PROSCRIPTION DU BOUDDHISME (Chine)

  • Écrit par 
  • Catherine DESPEUX
  •  • 264 mots

La grande proscription des cultes étrangers en Chine qui débute en 842 frappe surtout le bouddhisme, qui a atteint son apogée sous la dynastie Tang. Appelée aussi « persécution de Huichang », du nom de la période de règne de l'empereur Wuzong (841-846), elle touche aussi le manichéisme, la religion des Ouïghours qui menaçaient la Chine. Les documen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proscription-du-bouddhisme/#i_4527

QARA-KITAI ou KARA KITAY

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 271 mots
  •  • 1 média

Dit aussi Xi Liao (Liao occidental), l'empire Qara-Kitai (ou Kitan noir) fut fondé au Turkestan par un groupe de Kitan qui, sous la conduite du prince Yelü Dashi, avaient échappé en 1125 à la destruction par les Jürčen de son royaume, le Liao, situé en Chine du Nord. La capitale en était Balasagun, dans la vallée du Ču, à l'ouest du lac Issyk-kul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qara-kitai-kara-kitay/#i_4527

RECRUTEMENT SUR CONCOURS (Chine)

  • Écrit par 
  • Marianne BUJARD
  •  • 212 mots

Pendant la dynastie des Han (— 206-220) fut créé, en 136 avant notre ère, un corps de « lettrés au vaste savoir spécialistes des Cinq Classiques » confucéens ( Wujing Boshi ). Il s'agissait de l'institutionnalisation d'une pratique déjà très ancienne consistant à faire appel à des sages et à des savants pour conseiller le souverain. Ces lettrés per […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recrutement-sur-concours/#i_4527

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 826 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pourquoi la primauté de l'Europe ? »  : […] La Chine des Song (960-1279) est indéniablement plus riche que l'Europe de son temps. Une agriculture évoluée, le développement des transports notamment par canaux, un large usage du papier-monnaie contribuent à l'essor des échanges à longue distance. Depuis les navires à aube ou à hélice jusqu'à la construction de machines à filer ou de hauts-four […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_4527

ROUTES DE LA SOIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 545 mots

— 1200 Le char est introduit en Chine depuis l'Asie centrale selon des voies de transmission encore inconnues. Une fois adopté, il est imité et perfectionné par les Shang, puis par les Zhou. Cette introduction atteste l'existence d'échanges entre l'Orient et l'Occident bien avant le commencement de relations commerciales. — 300 Datation approxima […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/routes-de-la-soie-reperes-chronologiques/#i_4527

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La machine à recenser chinoise »  : […] L'expression de « machine à recenser » est empruntée à J. Hecht (1977), dont l'exposé s'appuie entre autres sur les travaux de M. Cartier et P. E. Will (1972) et de S. Sterboul (1974). Populationniste comme tous les régimes de la haute Antiquité et singulièrement Israël, l'Empire du Milieu a eu, en outre, très tôt conscience de la nécessité et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_4527

SEL

  • Écrit par 
  • Jean Claude HOCQUET
  •  • 11 192 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La monnaie de sel »  : […] Le salarium impliquait remise d'un produit adapté à l'échange, c'était un paiement effectué à l'aide d'une marchandise grâce à laquelle les soldats acquéraient d'autres marchandises. Le sel du salaire avait donc les caractères d'une monnaie, commode et divisible en unités plus petites. Il assumait les formes et les fonctions de la monnaie. Ce n'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sel/#i_4527

SHI HUANGDI ou QIN SHI HUANGDI [TS'IN CHE HOUANG-TI] (~259-~210) empereur de Chine (~221-~210)

  • Écrit par 
  • Kristofer SCHIPPER
  •  • 943 mots
  •  • 2 médias

Unificateur des États féodaux de la Chine des Zhou et fondateur de la première dynastie impériale, celle des Qin : la conquête définitive des États rivaux, en ~ 221, mit un terme à une longue lutte pendant laquelle la supériorité du royaume de Qin s'affirma, d'une part grâce à sa situation stratégique « à l'intérieur des passes », en une région dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/shi-huangdi-qin-shi-huangdi/#i_4527

SIBÉRIE

  • Écrit par 
  • Vadime ELISSEEFF, 
  • Pascal MARCHAND, 
  • Guy MENNESSIER
  •  • 14 138 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Avènement des Toungouses »  : […] Au x e  siècle, les Kitan battirent les Khirghiz et régnèrent sur leur territoire. Le même sort atteignit les Mohe qui, voisins des Xianbei, avaient, sous l'influence chinoise, fondé le royaume de Bohai dont la puissance engagea la dynastie des Tang à lui donner un statut d'allié. En 719, leur souverain prit même le nom d'empereur avec des noms d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siberie/#i_4527

SIMA GUANG [SSEU-MA KOUANG] (1019-1086)

  • Écrit par 
  • Maxime KALTENMARK
  •  • 188 mots

Un des grands lettrés de l'époque Song, historien et homme politique, contemporain de Wang Anshi, dont il fut un des ardents adversaires. Sima Guang a déjà une longue carrière administrative derrière lui quand son opposition à la politique de Wang l'écarte du gouvernement (1070). À la mort de l'empereur Shenzong, il supprime la plupart des réformes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sima-guang-sseu-ma-kouang/#i_4527

SOCIÉTÉS SECRÈTES EN CHINE

  • Écrit par 
  • Daniel HÉMERY
  •  • 1 570 mots
  •  • 1 média

Associations ou fraternités clandestines, connues dans l'Empire chinois dès les premiers siècles de notre ère et qui se sont perpétuées jusqu'au milieu du xx e  siècle. À la fois groupes d'insoumission collective, centres de lutte politique contre le pouvoir impérial et foyers de dissidence idéologique, elles constituaient un phénomène récurrent da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-secretes-en-chine/#i_4527

SONG DU NORD (960-1126) & SONG DU SUD (1127-1279), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 745 mots
  •  • 3 médias

On distingue les Song du Nord (960-1126), dont la capitale est à Kaifeng et qui contrôlent toute la Chine mis à part ses marches septentrionales (empires des Liao et des Xixia) et le Sud-Ouest (royaume de Dali) ; et les Song du Sud (1127-1279), qui depuis leur capitale Hangzhou ne règnent plus que sur la Chine au sud de la Huai et sur le Sichuan. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/song-du-nord-et-song-du-sud/#i_4527

SUI LES (581-618) & TANG LES (618-907), dynasties chinoises

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 714 mots
  •  • 3 médias

Les dynasties des Sui et des Tang forment un ensemble historiquement cohérent. La véritable césure de la période est la rébellion d'An Lushan au milieu du viii e siècle, qui précipite un certain nombre d'évolutions profondes dans la société, l'économie et les institutions. Le fondateur des Sui , Yang Jian (empereur Wendi, règne : 581-604), est iss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sui-et-tang/#i_4527

TABGATCH, chin. TUOBA [T'O-PA]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 102 mots

Ancienne peuplade d'Asie centrale, également connue sous son nom chinois de Tuoba. Issue d'une branche des Xianbei, elle est reconnue maintenant, d'après sa langue (quelques mots conservés dans les sources chinoises), comme appartenant à l'ethnie mongole. Elle fonde, à la fin du iv e  siècle, la dynastie des Wei septentrionaux (386-534), qui unifie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabgatch-tuoba/#i_4527

TALAS (BATAILLE DU), en bref

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 210 mots

En 751, les armées musulmanes auraient, selon les chroniques arabes, écrasé les troupes chinoises du général Kao Sien-tche dans la plaine du Talas, près de la localité éponyme, dans le sud de l'actuelle république du Kazakhstan. Profitant des divisions entre Tibétains et Chinois pour le contrôle des plaines d'Asie centrale, axe commercial stratégiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/talas-bataille-du-en-bref/#i_4527

TALAS (BATAILLE DU)

  • Écrit par 
  • Véronique SCHILTZ
  •  • 888 mots
  •  • 1 média

La bataille du Talas vit s'affronter en 751 au cœur de l'Asie centrale les Chinois et les Arabes qui en furent les vainqueurs . Trop souvent méconnue des chronologies occidentales, elle est pourtant d'une importance considérable, tant par ses conséquences sur le devenir politique du continent que pour son histoire culturelle. C'est là une étape cru […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-du-talas/#i_4527

TANGUT

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 608 mots
  •  • 1 média

Ancien peuple d'origine tibétaine, également dénommé Mi-ñag, les Tangut fondent, vers la fin du x e  siècle, dans le nord-ouest de la Chine (actuelles provinces du Shǎnxi et du Gansu, et régions de l'Ordos et du Qinghai ou Kökö-nōr), sous la direction de la dynastie Toba (nom chinois : Li), un empire connu sous son nom chinois de Xi-Xia (« Xia occi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tangut/#i_4527

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La monarchie »  : […] On ne connaît presque rien de la préhistoire du Tibet ; l'archéologie en est encore à ses débuts, et les quelques trouvailles de l'Amdo et de Nyalam aux confins népalais sont trop minces pour qu'on puisse en tirer des conclusions. En ce qui concerne les légendes tibétaines des origines, les études critiques de ces dernières années permettent de tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibet-xiziang/#i_4527

TROIS ROYAUMES LES & DYNASTIES DU NORD ET DU SUD LES (220-589), Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 992 mots
  •  • 2 médias

Les appellations de Trois Royaumes et de Dynasties du Nord et du Sud (respectivement sanguo et nanbeichao ) s'appliquent à la période de fragmentation de la Chine allant de 220 à 589. Héritage de la désagrégation des Han, la division tripartite du début oppose le Wei (220-265) en Chine du Nord (famille Cao, capitale Luoyang), le Shu, ou Shu Han ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trois-royaumes-et-dynasties-du-nord-et-du-sud/#i_4527

TUJUE [T'OU-KIUE]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 564 mots
  •  • 1 média

Confédération de tribus nomades d'origine prototurque qui, venant de l'Altaï, a succédé en Asie centrale , à partir du milieu du vi e  siècle, à l'empire Ruanruan. Elle est désignée communément, dans les travaux occidentaux, par son nom chinois de Tujue, plutôt que par son nom autochtone de Türk, afin d'éviter la confusion avec le terme ethnique gé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tujue-t-ou-kiue/#i_4527

TURCS

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 2 052 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Des origines obscures »  : […] Le nom de Turc ( türk ) s'est appliqué à l'origine à un certain nombre de peuples nomades de Haute-Asie dont l'histoire n'est véritablement attestée qu'à partir du vi e  siècle après J.-C., lorsque fut fondé un grand empire turc qui s'étendait sur la quasi-totalité de la Sibérie. Plus anciennement, des groupes nomades étaient connus en haute Asie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turcs/#i_4527

UNIFICATION DE LA CHINE

  • Écrit par 
  • Alain THOTE
  •  • 177 mots

La conquête de l'ensemble des territoires chinois par le royaume de Qin devait commencer en direction du sud, par le Sichuan. En —  221, quand les différents royaumes eurent été annexés, l'empire fut instauré par Qin Shihuangdi et le territoire, découpé en trente-six, puis en quarante-huit commanderies. Plusieurs mesures devaient suivre : unificati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/unification-de-la-chine/#i_4527

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 527 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « La domination chinoise »  : […] La domination chinoise va durer plus de mille ans. Elle a marqué le peuple viet d'une empreinte indélébile. Les Han, au début, respectèrent les institutions locales, ne demandant à la féodalité viet que de reconnaître la suzeraineté de l'empereur chinois, représenté par un gouverneur. Mais l'afflux continu d'immigrants chinois (colons, déportés, ré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_4527

VOYAGEURS CHINOIS

  • Écrit par 
  • Brigitte de BEER
  •  • 1 012 mots

Le plus ancien voyageur chinois connu est Zhang Qian dont les pérégrinations ont duré douze ans. Envoyé en ~ 138 par l'empereur Han Wudi pour contracter alliance avec les Yuezhi du nord de l'Oxus, contre les Xiongnu, il visita le Ferghana et la Sogdiane. Il rapporta de son voyage la connaissance d'un « Occident » peuplé et riche, et indiqua les rou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyageurs-chinois/#i_4527

WANG ANSHI [WANG NGAN-CHE] (1021-1086)

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 1 165 mots

En 1058, alors qu'il n'est encore qu'un fonctionnaire provincial réputé pour son intégrité et son efficacité, Wang Anshi adresse au trône son Mémoire de dix mille mots ( Wanyanshu ), où il suggère une série de mesures pour sortir l'empire des Song d'une situation devenue fort délicate : crise sociale et fiscale, finances lourdement déficitaires, g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wang-anshi-wang-ngan-che/#i_4527

WU ZETIAN [WOU TSÖ-T'IEN] (624?-705) impératrice de Chine

  • Écrit par 
  • Pierre-Étienne WILL
  •  • 747 mots

Originaire du Shandong, fille d'un commandant de garnison et réputée pour sa beauté, Wu Zhao (Zetian est l'appellation conférée après son abdication) entre à quatorze ans dans le harem de l'empereur Taizong des Tang (Li Shimin) en qualité de « personne de talent » ( cairen ). À la mort de Taizong (649), elle se fait tonsurer et devient nonne, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wu-zetian-wou-tso-t-ien-imperatrice-de-chine/#i_4527

WUDI [WOU-TI] empereur de Chine (~140-~87)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre DIÉNY
  •  • 405 mots

La dynastie des Han a posé les bases de l'Empire chinois, et Wudi en fut le souverain le plus glorieux. Sous son long règne, la Chine, enrichie et prospère, semble exploser de vitalité. Contre les Xiongnu, ce peuple nomade que n'avait pu contenir la politique d'accommodement de ses prédécesseurs, Wudi passe à l'offensive. Il lance au nord-ouest ses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wudi-wou-ti-empereur-de-chine/#i_4527

XIANBEI [SIEN-PEI]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 204 mots
  •  • 1 média

Nomades pasteurs et chasseurs originaires de l'Asie orientale (région du Liaodong au nord de la Corée), apparus vers le ~ iii e  siècle. En ~ 155, à l'époque où les Han dominent la Chine, ils établissent, sous la direction de leur souverain Tanshihuai (~181-~141), un empire nomade éphémère , au détriment de leurs prédécesseurs, les Xiongnu septentr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xianbei-sien-pei/#i_4527

XINJIANG [SIN-KIANG] ou TURKESTAN CHINOIS

  • Écrit par 
  • Évelyne COHEN, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 7 000 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sous le contrôle de l'Empire chinois »  : […] La dynastie Han, qui envoya dans cette région les armées du général Pan Chao, y établit en 91 après J.-C. le contrôle chinois sur le bassin du Tarim (Kachgar, Kotan...). Ces postes furent évacués par la suite, devant les offensives des Huns. La dynastie Tang effectua au vii e  siècle la reconquête de cette région, où s'était installé un peuple turc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xinjiang-turkestan-chinois/#i_4527

XIONGNU [HIONG-NOU]

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN
  •  • 1 412 mots
  •  • 1 média

Première confédération de pasteurs nomades connue en Asie orientale , qui apparaît sur le territoire de l'actuelle Mongolie comme une puissance redoutable à la fin du ~ iii e siècle, alors que l'Empire chinois est en voie de création. C'est à ce moment que se nouent pour la première fois entre Chinois et Barbares d'Asie centrale les rapports compl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xiongnu-hiong-nou/#i_4527

YANG GUIFEI (morte en 756)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 354 mots

Concubine du grand empereur des Tang Xuanzong (r. 712-756), Yang Guifei était connue pour sa beauté. L'empereur aurait par sa faute négligé ses devoirs, et la dynastie Tang (618-907) fut fortement ébranlée par la rébellion qui s'ensuivit. L'histoire de cette favorite a fait l'objet d'innombrables poèmes et pièces de théâtre célèbres, tels que Chan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yang-guifei-morte-en-756/#i_4527

ZHU XI [TCHOU HI] (1130-1200)

  • Écrit par 
  • Léon VANDERMEERSCH
  •  • 1 777 mots

Dans le chapitre « Les origines du néo-confucianisme »  : […] Sous les Sui et les Tang, la pensée bouddhique, armée des concepts raffinés de la spéculation ontologique indienne, avait supplanté sans peine, en Chine, dans l'élaboration d'une vision du monde mieux systématisée, plus riche de perspectives métaphysiques, la pensée traditionnelle, freinée par l'agnosticisme dans son élan spéculatif, fixée par le p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhu-xi-tchou-hi/#i_4527


Affichage 

600 à 700. Islam

vidéo

Islam omeyyade Les Tang en Chine Apogée des Maya et de Monte Albán en Amérique centraleLe VIIe siècle voit la formation de trois grands empiresEn Amérique andine, la culture Huari submerge les anciennes sociétés Nasca et MochicaÀ la même époque, au Mexique, la vieille civilisation maya... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Han

carte

L'essor et la consolidation de la dynastie des Han, 206 avant JC-220 après JC 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine, Empire des Tang

carte

L'expansion chinoise et la diffusion du bouddhisme en Asie, sous les Tang au milieu du VIIIe siècle 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chine Xe siècle

carte

La Chine durant la période dite des Cinq Dynasties et des Dix Royaumes, 907-979 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Japon, VIIIe-IXe siècle

carte

Essor de la civilisation japonaise à l'époque de Nara : les routes reliant le Japon à la Chine des Tang 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

La Chine des Han

vidéo

À partir du IIIe siècle avant J-C, les tribus fédérées Xiongnu, cavaliers nomades d'Asie du Nord, sont la principale menace pour les Chinois Qin Shi Huangdi, unificateur de la Chine en 221 avant J-C, achève une première Grande Muraille pour bloquer leurs incursions La dynastie Han,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Qin Shi Huangdi

photographie

Qin Shi Huangdi, premier empereur de Chine (221-210 av J-C), a symbolisé la tyrannie et la répression associées, dans la tradition confucéenne, au règne aveugle de la loi des légistes Cette idée fait encore se détourner beaucoup de Chinois des tribunaux, perçus comme de purs instruments... 

Crédits : AKG

Afficher

Shi Huangdi

photographie

L'empereur de Chine Shi Huangdi (259-210 av J-C), fondateur de la première dynastie impériale, celle des Qin, fait détruire les livres en 213 av J-C et jeter les lettrés dans un précipice Peinture sur soie, dynastie Qing (1644-1911), Bibliothèque nationale, Paris 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

600 à 700. Islam
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Chine, Empire des Han
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine, Empire des Tang
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Chine Xe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Japon, VIIIe-IXe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

La Chine des Han
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Qin Shi Huangdi
Crédits : AKG

photographie

Shi Huangdi
Crédits : Bridgeman Images

photographie