CHIMIE PHYSIQUE ou PHYSICO-CHIMIE

ADSORPTION

  • Écrit par 
  • Xavier DUVAL
  •  • 4 807 mots
  •  • 2 médias

L'adsorption est le phénomène qui consiste en l'accumulation d'une substance à l'interface entre deux phases (gaz-solide, gaz-liquide, liquide-solide, liquide-liquide, solide-solide). Il a son origine dans les forces d'attraction intermoléculaires, de nature et d'intensité variées, qui sont responsables de la cohésion des phases condensées, liquides ou solides. Une molécule attirée inégalement pa […] Lire la suite

AGRÉGATS, physico-chimie

  • Écrit par 
  • Jean FARGES, 
  • Rémi JULLIEN
  •  • 1 608 mots
  •  • 7 médias

Les agrégats résultent de l'assemblage de plusieurs éléments de base. La spécificité des agrégats, dans le cas où ces éléments sont des molécules ou des atomes, réside en ce que leurs propriétés physico-chimiques à l'équilibre dépendent de la nature des éléments de base mais aussi de leur nombre N. Lorsque celui-ci dépasse une certaine valeur, de l'ordre de quelques centaines, les propriétés rejoi […] Lire la suite

ANALYTIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Alain BERTHOD, 
  • Jérôme RANDON
  •  • 8 878 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mesure de constantes physico-chimiques »  : […] Les points d'ébullition, de fusion ou de sublimation, l'indice de réfraction et la densité d'un corps pur permettent de le caractériser. Ces constantes sont listées dans les ouvrages de références de chimie et elles sont couramment mesurées pour contrôler la pureté d'un produit en fin de synthèse. Les substances faisant tourner le plan de polarisation de la lumière peuvent être caractérisées par l […] Lire la suite

CHIMIE - La chimie aujourd'hui

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 10 832 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Chimie physique »  : […] L'une des grandes orientations traditionnelles – avec les chimies analytique, minérale, organique, industrielle, et la biochimie –, la chimie physique étudie des phénomènes, tels que la réaction chimique, par les méthodes de la physique. Sa création, par Wilhelm Ostwald (1853-1932), date de 1887. Cet organisateur-né, grand scientifique de surcroît, fut allergique, jusqu'en 1902, à la théorie ato […] Lire la suite

CHROMATOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET, 
  • Louis SAVIDAN, 
  • Alain TCHAPLA
  •  • 16 956 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Chromatographie par adsorption »  : […] Les phases fixes adsorbantes (cf.  adsorption ) les plus employées sont l'alumine et le gel de silice, à des granulométries, porosités et activités adaptées au cas à résoudre. Le carbone poreux graphitisé, la magnésie, le zircone et le rutile poreux sont aussi utilisés. Il faut citer aussi le florisil (coprécipité de silice et magnésie) très employé en C.C.M. et chromatographie flash à colonne ouv […] Lire la suite

COLLOÏDES

  • Écrit par 
  • Didier ROUX
  •  • 5 985 mots

Les colloïdes, ou « solutions » colloïdales, sont des mélanges (liquide, gel) qui contiennent, en suspension, des particules. Ces particules, ou objets colloïdaux, ont une taille supérieure aux molécules qui les constituent (taille supramoléculaire) mais suffisamment petite pour que le mélange demeure homogène. D'après la définition officielle, leur taille est comprise entre un nanomètre (10 –9  m […] Lire la suite

DEBYE PETER JOSEPH WILLEM (1884-1966)

  • Écrit par 
  • P. M. HEIMANN
  •  • 1 231 mots

Le physicien et physico-chimiste hollandais Peter Joseph Willem Debye (Debije) a été un éminent directeur de recherches, tant en Allemagne qu'aux États-Unis ; il est également fort connu pour son œuvre d'écrivain scientifique. Sa théorie des solutions a servi de fondement à toutes les investigations ultérieures en ce domaine. Le prix Nobel de chimie récompensa en 1936 ses recherches originales su […] Lire la suite

DUHEM PIERRE (1861-1916)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 3 009 mots

Dans le chapitre « L'œuvre scientifique »  : […] Très tôt orienté vers les travaux de Gibbs et de Helmholtz, Duhem proposa, dès ses premières contributions, d'utiliser la notion de potentiel thermodynamique (interne), notion reprise des fonctions caractéristiques des fluides de François Massieu et des énergies libres de Gibbs et de Helmholtz ; il put ainsi, en faisant appel à la méthode des travaux virtuels, traiter de nombreux problèmes de phy […] Lire la suite

EBBESEN THOMAS (1954- )

  • Écrit par 
  • Lucas LETHUILLIER
  •  • 1 087 mots
  •  • 1 média

Physico-chimiste franco-norvégien, Thomas Ebbesen est connu pour ses travaux interdisciplinaires en nanosciences, traitant de divers domaines allant des sciences des matériaux carbonés à l’optique en passant par la chimie moléculaire. Ses découvertes pionnières et fondamentales pour la compréhension des interactions lumière-matière lui ont permis de recevoir, en 2019, la médaille d’or du CNRS. […] Lire la suite

ÉLECTROLYTES

  • Écrit par 
  • Georges KAYAS
  •  • 641 mots

On classe sous ce vocable l'ensemble des conducteurs ayant la propriété de conduire le courant électrique par transport simultané de matière vers les électrodes. Appartiennent à ce groupe les acides, les bases et les sels, à l'état fondu ou en solution, ainsi que certains cristaux dit ioniques. Dans le cas des solutions, il s'agit le plus souvent de solutions aqueuses, mais un grand nombre d'autre […] Lire la suite

EYRING HENRY (1901-1981)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM, 
  • Universalis
  •  • 459 mots

Le physico-chimiste américain Henry Eyring est né le 20 février 1901 à Colonia Juárez, au Mexique. En 1912, sa famille est expulsée du pays par les insurgés et s’installe en Arizona – Eyring deviendra citoyen américain en 1935. Il commence ses études supérieures à l'université d'Arizona où il obtient une maîtrise de métallurgie en 1927. Il s'oriente ensuite vers la chimie physique et décroche un d […] Lire la suite

GELS

  • Écrit par 
  • Mireille ADAM, 
  • Michel DELSANTI
  •  • 3 430 mots
  •  • 4 médias

Le gel est formé de deux milieux dispersés l'un dans l'autre : – le milieu dit « solide » est constitué de longues molécules connectées entre elles par des points de réticulation pour former un réseau tridimensionnel ; – le milieu liquide (solvant) est constitué de molécules indépendantes. Le gel se distingue d'une solution colloïdale où le milieu « solide » n'est pas connecté. Il est nécessaire d […] Lire la suite

HASARD & NÉCESSITÉ

  • Écrit par 
  • Ilya PRIGOGINE, 
  • Isabelle STENGERS
  • , Universalis
  •  • 9 586 mots

Dans le chapitre « De Boltzmann à Von Neumann »  : […] Jusqu'ici, les thèmes de la nécessité et du hasard, au sens scientifique, n'ont pas été présentés en tant que parties prenantes de problèmes scientifiques. Le démon de Laplace comme le hasard et la nécessité de Monod n'autorisent aucun modèle précis dont la pertinence pourrait être mise à l'épreuve à partir du monde observable mais indiquent seulement comment on doit juger ce monde. Quant à la mé […] Lire la suite

HERSCHBACH DUDLEY ROBERT (1932- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 329 mots

Chimiste américain né le 18 juin 1932 à San Jose (Californie). Après des études de chimie à l'université Stanford (Palo Alto, Californie), Dudley Robert Herschbach prépare à l'université Harvard (Cambridge, Massachusetts) un doctorat en chimie physique qu'il soutient en 1958. Il est nommé assistant en 1959, puis, en 1961, professeur associé à l'université de Berkeley (Californie). En 1963, il reto […] Lire la suite

ISOTACHOPHORÈSE

  • Écrit par 
  • Robert ROSSET
  •  • 254 mots

Méthode physico-chimique d'analyse de composés ioniques fondée sur leur déplacement sous l'influence d'un champ électrique. Un tube capillaire est rempli d'un électrolyte constitué d'un ion ayant une mobilité supérieure à celle de tous les ions à séparer (appelé ion pilote). L'extrémité du capillaire où est placée l'électrode de même signe que ceux des ions à séparer (cathode pour des anions, anod […] Lire la suite

LEE YUAN TSEH (1936- )

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 260 mots

Chimiste américain d'origine taïwanaise né le 19 novembre 1936 à Hsin-chu. Après des études de chimie à Taiwan, Yuan Tseh Lee va préparer à l'université de Californie, à Berkeley, un doctorat en dynamique moléculaire qu'il obtient en 1965. En 1967, Il rejoint l'équipe de Dudley Robert Herschbach à Harvard (Cambridge, Massachusetts) où, en dix mois, ils mettent au point le réacteur « à jets croisé […] Lire la suite

MEMBRANES, transferts

  • Écrit par 
  • Michel RUMEAU
  •  • 5 887 mots
  •  • 10 médias

Si les propriétés des membranes sont connues depuis le début du xviii e  siècle, leurs applications ne sont apparues, en laboratoire, que vers le milieu du xix e  siècle et, dans l'industrie, dans la seconde moitié du xx e  siècle. Philippe de La Hire (1640-1718) est le premier à montrer que la vessie de porc est plus perméable à l'eau qu'à l'alcool. En 1748, l'abbé Jean Antoine Nollet (1700-1770 […] Lire la suite

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physico-chimiques

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER
  •  • 4 415 mots
  •  • 14 médias

En métallurgie, les essais physico-chimiques visent à étudier, grâce à l'application des lois physiques, les propriétés physico-chimiques d'un matériau métallique dans des conditions données de milieu et de température. Ces essais présentent un double intérêt théorique et pratique, car ils sont utilisés quotidiennement dans les laboratoires de recherche et dans les entreprises industrielles. La co […] Lire la suite

NANOPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre-Gilles DE GENNES, 
  • Madeleine VEYSSIÉ
  •  • 1 980 mots
  •  • 4 médias

Les nanoparticules sont de minuscules grains de matière, dont la composition chimique et les caractéristiques physiques balaient tout l'éventail des matériaux solides. Du fait de leur taille très réduite et de l'importance des effets de surface qui en résultent, ces systèmes présentent des propriétés spécifiques ; ils suscitent de nombreuses études sur le plan fondamental et offrent de larges per […] Lire la suite

NERNST WALTHER HERMANN (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Agnès LECOURTOIS
  •  • 264 mots

Né à Briesen, en Prusse (aujourd'hui Wabrzeźno, en Pologne), Walther Hermann Nernst est l'un des fondateurs de la chimie physique moderne. Après des études à Zurich, à Graz (Autriche) et à Würzburg (Allemagne), Nernst devient, en 1887, l'assistant de Wilhelm Ostwald, qui, avec Jacobus Van't Hoff et Svante Arrhenius, était en passe de faire de la chimie-physique une discipline indépendante. En 1890 […] Lire la suite

OSTWALD WILHELM (1853-1932)

  • Écrit par 
  • Dina SURDIN
  •  • 284 mots
  •  • 1 média

Physico-chimiste allemand, né à Riga (Lettonie) et mort à Grossbothen, près de Leipzig . Wilhelm Ostwald entre en 1871 à l'université de Dorpat (Estonie) et obtient son diplôme en 1875. La même année, il devient assistant en physique à Dorpat ; il garde ce poste jusqu'en 1881, date à laquelle il est nommé professeur à Riga. C'est là qu'il fait connaître ses travaux dans le domaine de la physico-ch […] Lire la suite

PYROLYSE

  • Écrit par 
  • Bernard CARTON
  •  • 299 mots

Décomposition d'un corps par action de la chaleur. Les nouvelles substances formées (produit de pyrolyse) proviennent de réarrangements atomiques ou moléculaires ; on a l'habitude de distinguer deux étapes de réaction : les réactions primaires de scission radicalaire et les réactions secondaires de condensation. Si un autre élément intervient dans la réaction, même si on emploie la chaleur, on ne […] Lire la suite

SVEDBERG THEODOR (1884-1971)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM, 
  • Universalis
  •  • 658 mots

Theodor Svedberg est un physico-chimiste né à Valbo, en Suède, le 30 août 1884. Brillant étudiant en physique et en chimie, il rejoint en 1904 l’université d’Uppsala, pour y étudier des substances appelées colloïdes. À cette époque, ces dernières sont alors connues pour être des protéines associées aux activités enzymatiques, mais il reste encore à savoir si les diverses protéines et enzymes sont […] Lire la suite


Affichage 

Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah

vidéo : Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah

vidéo

Tallal Mallah, physicien, nous définit d'abord ce qu'est un polymère d'un point de vue chimique et répond à quelques questions Quelles sont les propriétés des polymères conducteurs ? Comment le courant se propage-t-il dans ces matériaux ? Certains polymères produisent de la lumière,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah

Chimie des matériaux au quotidien, T. Mallah
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo