CHAUX (oxyde et hydroxyde de calcium)

ACÉTYLÈNE

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 5 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Préparation de l'acétylène par hydrolyse du carbure de calcium »  : […] L'hydrolyse du carbure de calcium selon la réaction : s'opère très facilement. Étant donné la composition moyenne du carbure de calcium (80 à 82 p. 100 de CaC 2 ), elle exige environ 500 g d'eau par kg de carbure et fournit 300 l d'acétylène et 1 100 g de chaux, tandis qu'il se dégage environ 1 800 kJ, quantité de chaleur considérable, qui entraînerait la polymérisation de l'acétylène si elle n'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acetylene/#i_3079

CALCIUM

  • Écrit par 
  • Jean PERROTEY
  •  • 2 291 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Emplois du calcium et de ses composés »  : […] Le calcium lui-même est assez peu utilisé par la grande industrie. Au laboratoire, il peut servir à déshydrater des alcools sur lesquels, contrairement au sodium, il est sans action. Allié à d'autres métaux, comme l'aluminium, le béryllium, le cuivre ou le magnésium, il sert à parfaire le vide à l'intérieur des tubes électroniques en absorbant les dernières traces de gaz. Le calcium est utilisé co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/calcium/#i_3079

CIMENT

  • Écrit par 
  • Bernard DARBOIS, 
  • Walter ROTHLAUF
  •  • 5 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prise et durcissement du ciment »  : […] Le mécanisme de durcissement du ciment est très différent de celui de la chaux. Le ciment durcit par hydratation des silicates et des aluminates de chaux, alors que la chaux durcit lentement à l'air en se carbonatant. La chaux est obtenue par cuisson du calcaire, CO 3 Ca, qui, vers 400  0 C, perd son gaz carbonique et se transforme en chaux vive, CaO. Celle-ci doit d'abord […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ciment/#i_3079

SIDÉRURGIE

  • Écrit par 
  • Jean DUFLOT
  •  • 18 153 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Dolomie »  : […] La dolomie naturelle est un carbonate de chaux et de magnésie (CO 3 Ca, CO 3 Mg) renfermant comme impuretés 0,3 à 1,3 p. 100 de silice (SiO 2 ) et 0,5 à 1,5 p. 100 d'oxyde de fer (Fe 2 O 3 ) et d'alumine (Al 2 O 3 ). La dolomie frittée est obtenue par chauffage : le carbonate de magnésie se dissocie entre 500 et 600  0 C et le carbonate de chaux vers 900  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/siderurgie/#i_3079

SOLS - Amélioration et travail

  • Écrit par 
  • Gérard MONNIER
  •  • 1 724 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Modification ou contrôle du pH »  : […] Bien qu'on puisse envisager des techniques d'abaissement du pH grâce à l'incorporation de soufre ou de certains amendements organiques, le but le plus souvent recherché est une élévation du pH ou un contrôle de l'acidification du sol. On a alors recours au chaulage . Les amendements les plus fréquemment utilisés sont les marnes, les calcaires broyés, la chaux, la chaux magné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sols-amelioration-et-travail/#i_3079

STUC

  • Écrit par 
  • Nicole BLANC
  •  • 3 865 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Composition, technique et ateliers »  : […] Le stuc n'obéit pas à une règle de composition unique, et sans analyse de laboratoire il est difficile d'en déterminer avec précision les constituants. Selon Vitruve ( De Architectura VII 3), un bon enduit opus tectorium – de tegere , recouvrir – est composé de chaux (carbonate de calcium) et de poudre de marbre, dans des proportio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stuc/#i_3079

VERRE

  • Écrit par 
  • Pierre PIGANIOL, 
  • Micheline PROD'HOMME, 
  • Aniuta WINTER
  •  • 12 529 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Structure »  : […] Les verres industriels courants ont des compositions très voisines de celles qui sont indiquées au tableau . Les constituants sont apportés au four par la « composition ». La silice y est introduite sous forme de sable très pur, tel que celui de Fontainebleau, ou de quartz naturel broyé, l' alumine sous forme de feldspaths très purs, aussi exempts de fer que possible, ou sous forme d'alumine hy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verre/#i_3079