CHAUFFAGE

ARCHITECTURE ÉCOLOGIQUE ou ARCHITECTURE DURABLE

  • Écrit par 
  • Dominique GAUZIN-MÜLLER
  •  • 5 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « D'une approche intuitive aux grilles d'évaluation »  : […] L'approche bioclimatique est assez intuitive : elle s'appuie sur l'observation du site et sur l'enseignement tiré des constructions vernaculaires. Ce n'est qu'au début des années 1990 que sont apparues les premières grilles destinées à une évaluation « objective » des caractéristiques environnementales des bâtiments. Ces grilles analytiques multicritères, inspirées de la procédure ISO 14001, ont g […] Lire la suite

CHARBON - Industrie charbonnière

  • Écrit par 
  • Michel BENECH, 
  • Pierre BERTE, 
  • Jacques BONNET, 
  • Robert PENTEL
  •  • 11 874 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'usage industriel et tertiaire »  : […] Le charbon peut aussi être brûlé dans des chaudières pour produire simplement de la vapeur, qui sera utilisée pour les divers procédés industriels et pour le chauffage. L'industrie chimique, la sucrerie, la papeterie sont des secteurs qui ont d'importants besoins de vapeur pour leurs activités ; elles utilisent souvent le charbon pour la produire malgré la concurrence sévère des autres combustible […] Lire la suite

EAU DURETÉ DE L'

  • Écrit par 
  • Cyrille GOMELLA
  •  • 305 mots

La dureté d'une eau traduit sa teneur globale en ions calcium (Ca ++ ) et magnésium (Mg ++ ). Elle est exprimée en degrés hydrotimétriques : un degré français correspond à 4 mg/l de calcium ou à 2,4 mg/l de magnésium. Les praticiens distinguent la dureté totale (titre hydrotimétrique, TH) et une de ses fractions : la dureté temporaire (titre alcalimétrique, TAC) qui correspond à la teneur de l'ea […] Lire la suite

ÉNERGIE - La notion

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 7 639 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Utilisation de l'énergie »  : […] Le travail mécanique d'une force peut remplacer la force musculaire ou propulser un véhicule. Un dispositif qui fournit du travail mécanique est appelé moteur (moteurs électriques, thermiques, à réaction, etc.). En chauffage et en réfrigération, il s'agit de maintenir à température fixe l'intérieur d'une enceinte plongée dans une ambiance à température différente et variable. Lorsqu'il s'agit de […] Lire la suite

ÉNERGIES RENOUVELABLES

  • Écrit par 
  • Daniel CLÉMENT
  •  • 15 599 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Géothermie »  : […] La géothermie exploite le flux de chaleur naturellement présent à l’intérieur du globe terrestre pour l’utiliser comme source de chaleur ou pour produire de l’électricité. La température du sous-sol augmente partout avec la profondeur, d’environ 3  0 C tous les cent mètres (on parle de gradient géothermique), mais pas de façon homogène. En effet, les zones volcaniques, la présence de failles, ou e […] Lire la suite

HYPOCAUSTE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 467 mots

Procédé de chauffage central par le sol, employé par les architectes romains à l'époque impériale, surtout pour les thermes. Le principe de l'hypocauste est le suivant : un foyer puissant situé à l'extérieur des bâtiments, produit de l'air chaud, qui circule sous le sol des salles à chauffer, lequel est surélevé au moyen de petites piles ou de murets. L'air circule aussi derrière les parois, car l […] Lire la suite

MICRO-ONDES

  • Écrit par 
  • André LOUPY
  •  • 700 mots

La découverte du phénomène d'échauffement par rayonnement micro-onde remonte aux années 1950, lorsqu'il a été constaté que des objets, situés à proximité d'antennes utilisées en télédétection radar, connaissaient un échauffement intense et en profondeur sous l'effet des rayonnements électromagnétiques à très haute fréquence. Dans les fours à micro-ondes, les fréquences usuelles sont situées entre […] Lire la suite

NUCLÉAIRE - Applications civiles

  • Écrit par 
  • Pierre BACHER
  •  • 6 686 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Nucléaire et chaleur »  : […] Pour le chauffage urbain, on a besoin de chaleur à relativement basse température (de 90 à 110  0 C) et d'un réseau de distribution. Cette chaleur peut être produite par un réacteur construit spécifiquement pour cette application, ou être récupérée lors de la production d'électricité (principe de la cogénération). Compte tenu de la lourdeur des investissements, le chauffage urbain a rarement été d […] Lire la suite

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE URBAINE

  • Écrit par 
  • Isabelle ROUSSEL
  •  • 3 594 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Oxydes d’azote et particules »  : […] Les oxydes d’azote et les particules sont désormais les polluants les plus caractéristiques de la mauvaise qualité de l’air de l’ensemble des villes du monde. La répartition spatiale des niveaux de dioxyde d’azote (NO 2 ) reflète son origine, qui est principalement liée au transport automobile puisque les zones présentant les niveaux les plus élevés de NO 2 suivent les grandes infrastructures ro […] Lire la suite

SORTIE DU NUCLÉAIRE CIVIL

  • Écrit par 
  • Benjamin DESSUS
  •  • 2 425 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un système électrique sans nucléaire pour la France en 2030 ? »  : […] Avant de prévoir un système de production pour 2030, il est impératif de définir tout d'abord les besoins en électricité de cette population métropolitaine qui aura atteint à cette date 67 millions d'habitants. Dans la plupart des scénarios officiels produits par le gouvernement, ces besoins continuent d'augmenter : ils passeraient de 498 térawattheures (TWh) en 2011 à 523 TWh en 2030, selon le sc […] Lire la suite

SYNTHÈSE CHIMIQUE PAR MICRO-ONDES

  • Écrit par 
  • Jack HAMELIN, 
  • Françoise TEXIER-BOULLET
  •  • 388 mots

Bien connu du public, le chauffage par micro-ondes est utilisé pour la cuisson, le séchage, la stérilisation, l'élaboration de matériaux et de polymères, la vulcanisation du caoutchouc, etc. De nombreuses réactions de synthèse organique sont plus rapidement effectuées dans des fours à micro-ondes domestiques que dans des fours classiques, à température identique, soit en quelques minutes au lieu […] Lire la suite

THERMOÉLECTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel ALAIS
  •  • 2 846 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Fonctionnement en pompe à chaleur »  : […] Le développement de la thermoélectricité a permis quelques réalisations pratiques. Compte tenu des valeurs du facteur de mérite Z et des servitudes de montage qui tendent toujours à abaisser les performances, les températures aux premier, deuxième et troisième étages, pour une température chaude de 27  0 C, peuvent atteindre − 40  0 C, − 65  0 C et − 80  0 C. Les rendements, qui dépendent des temp […] Lire la suite

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 239 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Principe de la fusion par confinement inertiel »  : […] Le rayonnement du laser éclaire uniformément une très petite sphère de l'ordre du milligramme d'un mélange équimolaire de deutérium et de tritium (DT) à l'état solide (fig. 9) . Il en résulte une ablation progressive de la périphérie de la sphère et la formation d'une couronne de plasma qui absorbe le rayonnement jusqu'à sa densité de coupure, densité pour laquelle pulsation du rayonnement laser […] Lire la suite