MOORE CHARLES LEE (1931-2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Photographe américain, Charles Lee Moore apporta de 1958 à 1965 une riche contribution à l'histoire des luttes pour les droits civiques grâce à ses clichés saisissants en noir et blanc, montrant des manifestants noirs sans défense battus par la police, attaqués par des chiens et renversés par le jet de lances d'incendie à haute pression. Certaines de ses images les plus mémorables furent publiées dans le magazine Life.

Né le 9 mars 1931 à Hackleburg, en Alabama, Charles Lee Moore sert comme photographe chez les Marines, puis étudie au Brooks Institute of Photography de Santa Barbara, en Californie. Tandis qu'il travaille au journal noir Montgomery Advertiser en Alabama, il immortalise l'arrestation, en 1958, de Martin Luther King Jr. à l'instant où l'on voit un officier de police immobiliser celui-ci en lui bloquant le bras dans le dos. Moore apporte aussi un témoignage visuel des émeutes qui éclatent en 1962 lorsque pour la première fois un étudiant noir, James Meredith, entre à l'université du Mississippi. De même, il est présent en 1965 quand la police utilise des gaz lacrymogènes contre les manifestants venus revendiquer pacifiquement leur droit de vote lors d'une marche de Selma à Montgomery, en Alabama. Moore couvre la guerre du Vietnam et d'autres conflits pour le magazine Life. Il propose également ses photos au Saturday Evening Post et au magazine Fortune. Ses clichés de la lutte pour les droits civiques sont rassemblés dans l'ouvrage Powerful Days. The Civils Rights Photography of Charles Moore (1991). Charles L. Moore meurt le 11 mars 2010 à Palm Beach Gardens, en Floride.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MOORE CHARLES LEE - (1931-2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-lee-moore/