CHARLES IV (1748-1819) roi d'Espagne (1788-1808)

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - De l'unité politique à la guerre civile

  • Écrit par 
  • Henri LAPEYRE
  •  • 14 270 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Prépondérance de la politique extérieure »  : […] Beaucoup plus que celui de Charles III, le règne de Charles IV fut dominé par les questions de politique extérieure. La Révolution française suscita dans l'opinion une hostilité presque générale et Floridablanca s'efforça d'empêcher la pénétration des idées subversives. Dans l'espoir d'améliorer les rapports avec la France, le roi confia le pouvoir à Aranda, mais celui-ci dut, après le 10 août 17 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/espagne-le-territoire-et-les-hommes-de-l-unite-politique-a-la-guerre-civile/#i_35670

FERDINAND VII (1784-1833) roi d'Espagne (1808 et 1814-1833)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 574 mots

Roi d'Espagne (1808 et 1814-1833), né le 14 octobre 1784 à El Escorial, près de Madrid, mort le 29 septembre 1833 à Madrid, Ferdinand est le fils de Charles IV et de Marie-Louise de Parme. En 1808, Napoléon I er , exploitant habilement l'inimitié de Ferdinand à l'égard du favori de son père, le ministre Manuel Godoy (celui-ci avait signé le traité de Bâle en 1795 mettan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-vii/#i_35670

GODOY MANUEL (1767-1851)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  •  • 928 mots

Né à Badajoz en Estrémadure, Manuel Godoy appartient à une famille de petite noblesse peu fortunée. Il quitte sa ville natale pour Madrid en 1781 et entre dans la Compagnie royale des gardes du corps. C'est alors que la future reine Marie-Louise conçoit une violente passion pour ce jeune homme de belle allure, dont l'ascension commence aussitôt que Charles IV succède à Charles III sur le trône d'E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-godoy/#i_35670

NAPOLÉON Ier BONAPARTE (1769-1821) empereur des Français (1804-1814 et 1815)

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT
  • , Universalis
  •  • 8 302 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Le blocus continental et la campagne ibérique »  : […] Comme Napoléon devait renoncer à envahir l'Angleterre, il tenta d'obtenir une reddition en étouffant son économie. Il interdit tout commerce avec les îles Britanniques, ordonna la confiscation de tous les biens provenant des fabriques anglaises ou des colonies britanniques et déclara de bonne prise tout navire britannique, ou ayant abordé les rivages de l'Angleterre ou de ses colonies. Pour que le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/napoleon-ier-bonaparte/#i_35670