CHAPITEAU

ABAQUE, architecture

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 306 mots

Le terme d'abaque désigne, dans sa première acception, une table à calculer. Déjà connu des Égyptiens, perfectionné par les Romains qui en firent un boulier portatif, l'abaque servait à faire les diverses opérations de calcul. Au sens architectural du terme, l'abaque désigne la partie supérieure du chapiteau d'une colonne sur laquelle repose l'architrave. L'abaque apparaît dans les différents ordr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abaque-architecture/#i_10164

ANTE, architecture

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 294 mots

Terme qui désigne dans un édifice antique le renforcement de l'extrémité d'un mur. L'ante est généralement agrémentée d'un pilastre surmonté d'un chapiteau, pour être harmonisée avec les colonnes voisines. Cette structure est d'origine dorique mais elle s'étendra à l'ordre ionique ; elle représente la survivance « pétrifiée » des coffrages de bois qui protégeaient les points fragiles des murs de b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ante-architecture/#i_10164

CORINTHIEN ORDRE

  • Écrit par 
  • Gilbert-Charles PICARD
  •  • 471 mots
  •  • 1 média

Bien que le chapiteau corinthien apparaisse en Grèce au ~ v e  siècle, l'ordre corinthien se constitue seulement à Rome sous Auguste . Mais il devient alors si populaire qu'il élimine presque totalement les autres ordres. Après avoir joué un grand rôle dans la formation des ordres médiévaux, tant dans le domaine chrétien que dans l'art islamique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-corinthien/#i_10164

DORIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 233 mots
  •  • 2 médias

À l'issue de la période de mutation que constitue le vii e  siècle, l'architecture grecque retrouve le caractère monumental qu'elle avait perdu depuis l'époque mycénienne : dans les sanctuaires, de grands bâtiments en pierre remplacent les édifices fragiles de l’époque géométrique. Changement de matériaux et codification des formes vont de pair : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-dorique/#i_10164

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Les arts de la Grèce

  • Écrit par 
  • Pierre DEVAMBEZ, 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 18 509 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre «  L'archaïsme »  : […] Le vii e  siècle avait été période de recherches, il avait créé des formes qui traduisaient pour l'essentiel la nature même de l'hellénisme. Il restait à classer toutes ces inventions, à perfectionner des moyens d'expression encore rudimentaires, à préciser un idéal, une conception de la vie qui n'étaient encore qu'esquissés. En une centaine d'ann […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-les-arts-de-la-grece/#i_10164

IONIQUE ORDRE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 015 mots
  •  • 3 médias

Plutôt qu'un ordre, l'ionique est un style : on n'y retrouve guère la rigueur normative de l'ordre dorique, la codification des formes y est beaucoup moins marquée et les variantes géographiques sont considérables. Entre l'ionique des Cyclades, qui se plaît aux petits bâtiments parés de moulures ciselées, et celui de la côte d'Asie Mineure, où l'influence de l'Orient se manifeste par des temples c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-ionique/#i_10164

ORDRES, architecture

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Claude MIGNOT, 
  • Éliane VERGNOLLE
  •  • 13 398 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le langage des ordres : rhétorique et symbolique »  : […] Outil plastique, à la fois structural et ornemental, l'ordre est redevenu l'un des fondements du langage architectural. Certaines ordonnances dérivent directement des ordonnances antiques : portiques à la manière des frontispices de temples comme le Panthéon (chapelle de la villa Maser, villas Rotonda et Malcontenta, façade sur cour de la chapelle de la Sorbonne), ou ordres adossés à des arcades […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordres-architecture/#i_10164

PÉTRA

  • Écrit par 
  • Laïla NEHMÉ
  •  • 8 198 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les tombeaux rupestres à façade décorée »  : […] Ce sont les tombeaux rupestres, surtout les plus grands et les plus somptueux, qui accaparent d'emblée le regard du visiteur qui arrive à Pétra. D'après leur décor, ils peuvent être classés en deux grands types : oriental, caractérisé par les merlons et une moulure concave appelée gorge égyptienne ; hellénistique, caractérisé par les frontons triangulaires, brisés ou non, placés au-dessus du regis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petra/#i_10164

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Premiers essais de sculpture monumentale »  : […] La première architecture romane est souvent accompagnée d'une sculpture monumentale, qui se libère progressivement, elle aussi, des errements du passé. On considère actuellement que les trois premiers quarts du xi e  siècle furent d'une importance capitale pour l'essor de cette technique. Il s'agit parfois d'une interprétation dans le marbre et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_10164

TOSCAN ORDRE

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 242 mots

Adaptation occidentale de l'ordre dorique, l'ordre toscan conserve le chapiteau avec une échine fortement bombée, dont le profil ne sera jamais rectiligne ; le chapiteau proprement dit, avec son abaque et son échine, est souligné par un astragale (moulure) lisse qui marque la fin du fût. Cet ordre fut utilisé dans les structures et dans les décors architecturaux des tombes et, sans doute, des monu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ordre-toscan/#i_10164


Affichage 

Colonne à chapiteau corinthien, Bosra

photographie

Colonne à chapiteau corinthien, nymphée romain, IIe siècle, Bosra, Syrie 

Crédits : Louise Norton, Bridgeman Images

Afficher

Ordre dorique

photographie

Le fût de la colonne est taillé de cannelures à arêtes vives L'échine du chapiteau a ici un profil rectiligne et supporte un abaque (ou tailloir) Au-dessus, l'architrave lisse puis la frise formée de métopes et de triglyphes Ve siècle avant J-C, Parthénon, Athènes 

Crédits : A. Vergani/ De Agostini

Afficher

Ordre ionique

dessin

Temple de Métaponte, Italie du Sud ; 500-450 av J-C 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Ordre ionique : variations

dessin

Variantes de l'ordre ionique : à gauche, chapiteau éolique à volutes verticales (Néandria, Troade ; vers 560-550 av J-C) ; à droite, chapiteau corinthien à feuilles d'acanthe (Bassae, Péloponnèse, fin du Ve s av J-C) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Colonne à chapiteau corinthien, Bosra
Crédits : Louise Norton, Bridgeman Images

photographie

Ordre dorique
Crédits : A. Vergani/ De Agostini

photographie

Ordre ionique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Ordre ionique : variations
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin