THOMAS CHANTAL (1945-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chantal Thomas est née en 1945 à Lyon. Directrice de recherche au C.N.R.S., spécialiste du xviiie siècle, elle est essayiste (La Reine scélérate. Marie-Antoinette dans les pamphlets, 1989), romancière, auteur de pièces de théâtre et fait de son érudition un jeu souriant, une promenade élégante tournée vers le siècle des Lumières, en compagnie des grands libertins, comme Sade – L’Œil de la lettre (1978) – et Casanova – Un voyage libertin (1985) –, mais aussi de Madame du Deffand dont elle écrit une préface aux Lettres (1996).

À travers ses romans – Les Adieux à la reine (prix Femina 2002, adapté au cinéma par Benoit Jacquot en 2012), Le Testament d’Olympe (2010) et L’Échange des princesses (2013) –, se dessine une prédilection pour la Régence de Philippe d’Orléans, le jeune Louis XV à la Cour, les derniers jours de Marie-Antoinette à Versailles. Si Chantal Thomas fait des lettrés subversifs du xviiie siècle ses figures de prédilection, elle consacre aussi un essai à l’écrivain et dramaturge autrichien Thomas Bernhard (1990), et s’intéresse au concept – philosophique, affectif et physique – du Souffrir (2003).

L’épreuve de la séparation peut se révéler une école de vie, un apprentissage émotif, imaginaire et sensuel. À condition que le double jeu de l’écriture et de la lecture puisse édifier un barrage face à l’angoisse de la mort. Dans L’Échange des princesses, la Princesse Palatine, épouse de Monsieur frère du roi Louis XIV, en fait en 1722 une recette de survie pour sa petite protégée, l’Infante d’Espagne. Il appartient à celle-ci, par l’écriture, de « transmuer en des mots qui nous appartiennent des événements anodins, connaître la musique de son être, le vrai goût de soi. »

Sous le regard de Chantal Thomas, Sade et Casanova trouvent eux aussi le salut à travers l’écriture, la lecture et le théâtre, dans la précision fluide et la vivacité de la langue française. La n [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : enseignante en lettres modernes, critique de théâtre, experte pour le théâtre auprès de la Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France

Classification

Pour citer l’article

Véronique HOTTE, « THOMAS CHANTAL (1945-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chantal-thomas/