CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

La mort thermique de l’ Univers

La mort thermique de l’ Univers
Crédits : D.R.

photographie

Canicule de 2003

Canicule de 2003
Crédits : Ppart/ Shutterstock

photographie


L’origine anthropique du réchauffement climatique est désormais admise par une majorité de scientifiques. L’augmentation globale des températures moyennes sur l’ensemble du globe est avérée. Toutefois, cette hausse n’est pas uniforme. Des disparités vis-à-vis des températures et des précipitations apparaissent à l’échelle nationale, voire régionale. Les effets attendus du réchauffement climatique sont, d’une part, une augmentation des températures moyennes et, d’autre part, une augmentation de la fréquence d’événements extrêmes : vagues de chaleur, précipitations intenses. En France, on s’attend à des hivers globalement plus doux et des étés plus chauds, davantage de périodes de canicule et un ensoleillement estival plus important. Pour ce qui est des précipitations, les périodes de fortes pluies sur plusieurs jours en hiver devraient s’allonger, élevant le risque d’inondations. Des études récentes suggèrent une légère augmentation des précipitations estivales et hivernales, variables selon les modèles utilisés, et plus marquée après 2070. Ce qui n’empêchera pas l’augmentation des épisodes de sécheresse, en particulier dans le sud de la France. Quant aux tempêtes, si elles ne semblent pas pour le moment plus fréquentes et plus violentes – ce qui n’est pas certain à l’échelle du siècle –, elles seraient dérivées vers le nord du pays. On conçoit le nombre de conséquences locales et régionales que pourrait induire le réchauffement climatique. L’une d’elles concerne les maladies qui pourraient survenir, et l’adéquation du système sanitaire pour y faire face.

La mort thermique de l’ Univers

La mort thermique de l’ Univers

Photographie

« Surprise par le froid, la dernière famille humaine a été touchée du doigt de la mort et bientôt ses ossements seront ensevelis sous le suaire des glaces éternelles » (Camille Flammarion, Astronomie populaire, 1889). Jusque vers la fin des années 1960, les scientifiques considéraient... 

Crédits : D.R.

Afficher

La relation entre climat et maladie n’est ni évidente ni directe. Ses premières expressions claires datent du début du xixe siècle, avec l’introduction de la géographie médicale. On les doit principalement à un disciple d’Alexandre de Humboldt, Heinrich Berghaus, qui dessine en 1828 une carte climatique du monde et associe à la typologie des climats (tempéré, polaire, continental, équatorial, etc.) une liste de maladies caractéristiques. Ainsi, la fièvre jaune n’existe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Virginie CAVIER, « CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique-et-sante/