CHANGEMENT CLIMATIQUEAspects scientifiques

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le changement climatique et ses causes

Depuis le début de l’ère industrielle (1750), différents facteurs liés aux activités humaines ont modifié le bilan énergétique de la Terre. Les changements de flux énergétiques qui y sont associés, par rapport à 1750, se traduisent en termes de « forçage radiatif ». Celui-ci est dominé par les émissions de gaz à effet de serre (GES) tels que le dioxyde de carbone, CO2, le méthane, CH4, l’oxyde nitreux, N2O, et les hydrocarbures halogénés. En 2011, ces gaz, qualifiés de GES au mélange homogène, contribuaient au forçage radiatif à hauteur de 3 Wm2. Une partie de ce forçage est contrebalancée par l’effet des aérosols dans l’atmosphère et des ajustements des nuages qui en résultent (forçage négatif de – 0,82 Wm2). En tenant compte des contributions beaucoup moins importantes – composés à courte durée de vie (monoxyde de carbone, CO, oxydes d’azote, NOx et composés organiques volatils non méthaniques), changements d’albédo dus aux changements d’utilisation des sols, cirrus produits par les traînées de condensation, produits de substitution aux hydrocarbures halogénés, l’hexafluorure de soufre (SF6) –, le forçage anthropique total s’établissait à 2,29 Wm2 en 2011 (fourchette de 1,13 à 3,33 Wm2 une fois prise en compte les différentes sources d’incertitude). Ce forçage, dont la valeur s’établissait à 0,57 Wm2 en 1950 et à 1,25 Wm2 en 1980, a fortement augmenté au cours des dernières décennies.

Forçage radiatif

Dessin : 	Forçage radiatif

Dessin

Estimation du forçage radiatif en 2011 par rapport à 1750 et incertitudes associées pour les facteurs liés aux activités humaines (anthropiques) et à l’activité solaire (naturel).  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le forçage dû aux variations du rayonnement solaire, par rapport à 1750, est beaucoup plus faible (0,05 Wm2) et il en est de même pour celui lié aux aérosols stratosphériques d’origine volcanique, si bien que ces causes naturelles n’ont contribué que faiblement au forçage radiatif au cours du xxe siècle, à l’exception de brèves périodes suivant de fortes éruptions volcaniques.

Il est extrêmement probable que les activités humaines sont la cause principale du réchauffement observé depuis le milieu du xxe siècle. En outre, les contributions des différentes causes au réchauffement global d’environ 0,6 à [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Évolution du climat mondial

Évolution du climat mondial
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

	Forçage radiatif

Forçage radiatif


Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Réchauffement moyen à la surface de la Terre

Réchauffement moyen à la surface de la Terre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Réchauffement projeté à la fin du XXIe siècle

Réchauffement projeté à la fin du XXIe siècle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique, directeur de l'institut Pierre-Simon-Laplace des sciences de l'environnement global, président du conseil d'administration de l'institut polaire français Paul-Émile-Victor

Classification

Autres références

«  CHANGEMENT CLIMATIQUE  » est également traité dans :

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Le climat s'est réchauffé depuis 1900, et il est certain qu'il changera encore plus au cours du xxie siècle. Le réchauffement planétaire en cours, dû en grande partie au renforcement anthropique de l'effet de serre, se poursuivra. Il va vraisemblablement s'accélérer pendant quelques décennies encore, même si une f […] Lire la suite

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ÉVÉNEMENTS MÉTÉOROLOGIQUES MAJEURS

  • Écrit par 
  • Pascal YIOU
  •  • 3 666 mots
  •  • 2 médias

L’expression « extrême météorologique » désigne les manifestations les plus visibles de la variabilité climatique. De fait, nous-mêmes et les écosystèmes sommes plus sensibles à des événements climatiques dévastateurs souvent brefs qu’à une élévation de température de quelques dixièmes de degrés sur plusieurs décennies. En outre, la rapidité et la systém […] Lire la suite

CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Virginie CAVIER
  •  • 2 488 mots
  •  • 2 médias

L’origine anthropique du réchauffement climatique est désormais admise par une majorité de scientifiques. L’augmentation globale des températures moyennes sur l’ensemble du globe est avérée. Toutefois, cette hausse n’est pas uniforme. Des disparités vis-à-vis des températures et des précipitations apparaissent à l’échelle nationale, voire régionale. Les effets attendus du réchauffement climatique […] Lire la suite

AFRIQUE AUSTRALE

  • Écrit par 
  • Jeanne VIVET
  •  • 6 088 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Vulnérabilité face aux catastrophes climatiques et aux prédations des ressources »  : […] L’Afrique australe est durement touchée par le changement climatique, bien qu’elle soit moins responsable que d’autres régions du globe de ses facteurs causaux. De par sa situation et son relief, on y trouve des climats très divers, dont les saisons sont inversées par rapport à l'Europe (l'hiver austral s'étend de mai à septembre et la saison chaude et pluvieuse de novembre à mars). La région du […] Lire la suite

AGNOTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 4 994 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Agnotologie et apathie épistémique »  : […] L’agnotologie au sens étroit, on l’a vu, présuppose que la possession de connaissances est une ressource et que l’altérer change le cours des choses. Il n’y a aujourd’hui plus aucun doute, naturel ou entretenu, sur la dangerosité du tabac ou encore sur les causes anthropiques du changement climatique. Cela n’a pourtant pas enrayé l’épidémie de tabagisme (dont les ressorts ne sont pas seulement ép […] Lire la suite

AGROMÉTÉOROLOGIE

  • Écrit par 
  • Emmanuel CHOISNEL, 
  • Emmanuel CLOPPET
  •  • 6 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les impacts prévisibles des scénarios de changements climatiques sur la production agricole  »  : […] L' évaluation de l'impact d'un changement climatique sur l'agriculture et la sylviculture est un problème complexe à appréhender, pour lequel les perspectives de recherche sont encore nombreuses aujourd'hui. Des progrès restent à faire dans l'analyse des informations sur les écosystèmes, et dans la compréhension de l'impact du climat sur la couverture végétale. De même, les modèles de circulation […] Lire la suite

ALIMENTATION (Économie et politique alimentaires) - Malnutrition dans le monde

  • Écrit par 
  • Laurence ROUDART
  •  • 7 247 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Scénario tendanciel »  : […] L’un des scénarios, nommé « métropolisation », poursuit des tendances existant depuis longtemps et se caractérise par une croissance à tout prix. Ainsi, dans le prolongement de la révolution agricole de la seconde moitié du xx e  siècle, les cultures sont plus fortement utilisatrices d’engrais minéraux et de pesticides chimiques d’origine industrielle ; les élevages emploient plus d’aliments conce […] Lire la suite

ANTARCTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Edmond JOUVE, 
  • Jean JOUZEL, 
  • Gérard JUGIE, 
  • Claude LORIUS
  •  • 16 430 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Glaciologie »  : […] L'exploration au sol et le développement des techniques de télédétection ont aboutit à une connaissance précise des caractéristiques physiques de la calotte glaciaire (ou indlandsis, ou encore inlandsis)  : altitude et épaisseur de la glace, température moyenne en surface et taux d'accumulation de la neige, vitesses d'écoulement. Le volume de glace est de 30 millions de kilomètres cubes environ, m […] Lire la suite

ANTHROPOCÈNE

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 2 468 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’Anthropocène, une vision du futur »  : […] On ne ressent pas le besoin de fonder une nouvelle ère géologique uniquement pour décrire ce qui s’est passé (ce qui est le fondement de la démarche des géologues lors de la définition des époques géologiques, ou ères), mais également pour prédire ce qui pourrait advenir. La géologie sert, dès lors, d’outil pour évaluer l’évolution et les conséquences de l’empreinte des activités humaines sur l’ e […] Lire la suite

ARCHÉOLOGIE (Méthodes et techniques) - L'archéologie environnementale

  • Écrit par 
  • Stéphanie THIÉBAULT
  •  • 4 211 mots

Dans le chapitre « L'environnement des premiers hommes »  : […] Les chercheurs commencent à comprendre les différents mécanismes à l'origine des oscillations climatiques à court ou à long terme, et nos civilisations reposent aujourd'hui sur des modèles en déséquilibre. Ainsi, l'ère quaternaire se définit traditionnellement par l'apparition de l'homme. Sur le plan climatique, elle est caractérisée par la succession de périodes froides, dites glaciaires, et de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean JOUZEL, « CHANGEMENT CLIMATIQUE - Aspects scientifiques », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique-aspects-scientifiques/