CHANCE

COURNOT ANTOINE AUGUSTIN (1801-1877)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 258 mots

Dans le chapitre « La théorie des chances et l'extension du probabilisme »  : […] Ce n'est cependant pas uniquement pour vaincre l'indifférence du public que Cournot renonça aux développements mathématiques. Il a refusé, en effet, de restreindre la science aux mathématiques pures et à la physique mathématique de Newton. À Kant, le logicien rigide, « le philosophe qui a sondé avec le plus de profondeur la question de la légitimité de nos jugements », Cournot a précisément reproc […] Lire la suite

PROBABILITÉ SUBJECTIVE

  • Écrit par 
  • John COHEN
  •  • 4 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La notion de chance »  : […] Les expressions servant à désigner la probabilité subjective recourent fréquemment à l'idée de « chance », celle-ci pouvant être définie comme la possibilité d'obtenir un gain ou de subir une perte. Du point de vue objectif (comme probabilité statistique  p ) aussi bien que du point de vue subjectif (comme probabilité ψ c ), la chance peut varier en grandeur et être relativement élevée ou relative […] Lire la suite