CHAMP MAGNÉTIQUE TERRESTRE ou CHAMP GÉOMAGNÉTIQUE

GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 4 858 mots
  •  • 5 médias

La Terre possède un champ magnétique global de grande échelle, appelé champ géomagnétique, qui s’étend sur plusieurs dizaines de milliers de kilomètres dans l’espace environnant. Ce champ est principalement généré par les lents mouvements de convection du métal liquide à l’intérieur du noyau terrestre. D’autres sources contribuent au champ géomagnétique : certaines sont internes à la Terre, comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geomagnetisme-magnetisme-terrestre/#i_38551

PALÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre VALET
  •  • 5 029 mots
  •  • 6 médias

Comme son nom le suggère,le paléomagnétisme repose sur l’étude du champ magnétique ancien de la Terre. Cette discipline des sciences de la Terre a connu son plein essor à partir des années 1960. Elle a fortement contribué à démontrer l’expansion des fonds océaniques et, plus généralement, à la formulation de la théorie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleomagnetisme/#i_38551

AÉRONOMIE

  • Écrit par 
  • Gaston KOCKARTS
  •  • 4 141 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Interactions de l'atmosphère avec la Terre et l'espace »  : […] On peut considérer que l'atmosphère terrestre s'étend jusqu'à une altitude de l'ordre de 2 000 à 3 000 km où les collisions sont devenues tellement rares que la température des constituants neutres perd son sens physique habituel. Toutefois, il faut tenir compte de ce qui se passe au-dessus de cette altitude ainsi que des phénomènes au sol. Les figures  10 et 11 indiquent schématiquement les inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aeronomie/#i_38551

ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - L'archéométrie

  • Écrit par 
  • Loïc LANGOUET
  •  • 3 102 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La prospection »  : […] La prospection archéologique constitue une phase préparatoire de toute recherche méthodique. Bien menée, elle peut apporter des renseignements assez riches pour permettre l'économie d'une fouille. Depuis une trentaine d'années, avec l'apport de la technologie, l'archéologie fait appel de plus en plus à des techniques modernes pour détecter, à partir de la surface du sol, des vestiges enfouis dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeologie-traitement-et-interpretation-l-archeometrie/#i_38551

ARCHÉOMAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 144 mots

L'archéomagnétisme d'un matériau est l'ensemble des propriétés magnétiques de ce matériau résultant d'une transformation physique intervenue dans le passé qui a fixé dans le matériau considéré les paramètres du champ magnétique de l'endroit où il se trouvait, à l'instant de la transformation. Cette transformation étant liée à une élévation de température, l'archéomagnétisme est aussi connu sous le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/archeomagnetisme/#i_38551

AURORE POLAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERTHELIER
  •  • 5 529 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Particules aurorales et sous-orages magnétosphériques »  : […] Bien que le rôle essentiel des électrons ait été prédit dès le début du xx e siècle, ce n'est qu'au cours des années cinquante, avec les premières mesures en ballons stratosphériques du rayonnement X de freinage puis, surtout, avec les données obtenues sur fusées pendant l'Année géophysique internationale, que l'on put les identifier sans ambiguï […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurore-polaire/#i_38551

DÉRIVE DES CONTINENTS

  • Écrit par 
  • John Tuzo WILSON
  • , Universalis
  •  • 3 387 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Paléomagnétisme et expansion océanique »  : […] Dès le début du xx e  siècle, on avait montré que certaines roches, notamment les basaltes et les grès rouges, conservaient la trace du champ magnétique régnant au moment de leur genèse. Les travaux se développèrent peu à peu et se perfectionnèrent jusqu'en 1956, époque à laquelle plusieurs auteurs purent affirmer, indépendamment les uns des autre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-continents/#i_38551

GÉOLOGIE - Géologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 5 630 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Géophysique »  : […] La géophysique est définie comme l'application des méthodes de la physique à l'imagerie du globe, de la surface vers la profondeur, et à la modélisation des processus qui y sont à l'œuvre. Son irruption dans le monde de la géologie après la Seconde Guerre mondiale a permis de formaliser la théorie de la tectonique des plaques. En effet, la dérive des continents proposée par Wegener plus de cinqua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geologie-geologie-contemporaine/#i_38551

GÉOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CARA
  •  • 3 201 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le champ magnétique terrestre »  : […] On sait, depuis les travaux de Gauss au xix e  siècle, que la partie principale du champ magnétique terrestre est d'origine interne et ressemble beaucoup au champ que générerait un aimant dipolaire placé au centre de la Terre. Ce champ est créé par la circulation d'un fluide conducteur, du fer en fusion essentiellement, entre 2 890 et 5 150 kilom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geophysique/#i_38551

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La distribution des températures dans l'intérieur du globe »  : […] De ce qui précède, il résulte qu'on ne sait pas quelle est la valeur du flux à la base de l'écorce, lequel correspond à une fraction seulement de sa valeur à la surface, compte tenu de la chaleur produite par les éléments radioactifs contenus dans celle-ci. Il n'est pas non plus possible d'affirmer que ce flux est constant, car ses variations éventuelles, à cause de l'inertie thermique de l'écorc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_38551

MAGNÉTISME

  • Écrit par 
  • Damien GIGNOUX, 
  • Étienne de LACHEISSERIE, 
  • Louis NÉEL
  •  • 15 766 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Application du magnétisme des grains fins aux sciences de la Terre »  : […] Les roches qui composent la croûte terrestre contiennent des grains ferromagnétiques, généralement noyés dans une matrice peu ou pas du tout magnétique : ces roches ont donc pu enregistrer, au cours des ères géologiques, toute l'histoire magnétique de notre planète, exactement de la même façon que sont enregistrées sur un ruban ou un disque magnétique les variations du champ magnétique d'une tête […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme/#i_38551

MAGNÉTISME (notions de base)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 752 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le géomagnétisme »  : […] Le globe terrestre est la source d’un champ magnétique qui est compris comme résultant du mouvement d’une masse de fer et de nickel liquide (de température très élevée) autour d’un noyau interne solide. Les courants électriques parcourant cette masse de fer lui font jouer le rôle d’une dynamo naturelle. Bien qu’il soit à peu près constant à l’échelle humaine, ce qui permet de se fier aux boussol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetisme-notions-de-base/#i_38551

MAGNÉTOSPHÈRES

  • Écrit par 
  • Michel PETIT
  •  • 4 675 mots
  •  • 10 médias

On a initialement donné le nom de magnétosphère aux régions les plus éloignées de la surface du globe. On voulait ainsi traduire l'influence prédominante du champ magnétique terrestre sur le comportement du milieu qui ne contient pratiquement plus de particules électriquement neutres ; le rayonnement ultraviolet du Soleil brise ces dernières en composantes porteuses de charges électriques : les é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magnetospheres/#i_38551

MATIÈRE (physique) - Plasmas

  • Écrit par 
  • Patrick MORA
  •  • 7 678 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Plasmas de l'environnement terrestre »  : […] L'ionosphère est la partie ionisée de la haute atmosphère. Elle s'étend approximativement de 60 kilomètres (en dessous, l'ionisation est négligeable) à 1 000 kilomètres, où commence la magnétosphère. L'ionisation y est due principalement au rayonnement ultraviolet solaire, mais aussi à des particules de haute énergie d'origine galactique, solaire, ou magnétosphérique. Les réactions chimiques très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-plasmas/#i_38551

OCÉAN ET MERS (Géologie sous-marine) - Étude des fonds sous-marins

  • Écrit par 
  • Gérard GRAU, 
  • Lucien MONTADERT, 
  • Claude SALLÉ
  •  • 4 245 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Apports du géomagnétisme »  : […] Des mesures détaillées de l'intensité du champ magnétique terrestre, permettant l'établissement de cartes d' anomalies en mer, ont d'abord été réalisées (B. C. Heezen et al., 1953) à l'aide des sondes à saturation inventées pour la chasse aux sous-marins de la Seconde Guerre mondiale. Puis l'invention des magnétomètres à protons (1954) a rendu la mesure en mer tout à fait facile et a permis de mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-et-mers-geologie-sous-marine-etude-des-fonds-sous-marins/#i_38551

ORIENTATION ANIMALE

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 610 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Navigation par repères magnétiques »  : […] Selon W. Wiltschko et R. Wiltschko (1975-1976), la navigation des migrateurs nocturnes serait guidée avant tout par les variations du champ magnétique terrestre et, secondairement, par les indices astronomiques fournis par les constellations. Par nuit claire, l'application d'un champ magnétique artificiel déplaçant le nord magnétique de 120 0 a pour effet de détourner le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orientation-animale/#i_38551

PÔLES DÉRIVE DES

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 1 556 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'accélération brutale du pôle Nord magnétique »  : […] Depuis sa première localisation par Ross, le pôle Nord magnétique dérive dans la direction nord - nord-ouest, c'est-à-dire vers la Sibérie. Mais, alors que sa vitesse était restée inférieure à 15 km/an pendant près de 160 ans, celle-ci a soudainement augmenté vers 1990 pour atteindre près de 60 km/an au début des années 2000 et se stabiliser aujourd'hui vers 55 km/an. Aucun phénomène de ce type n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/derive-des-poles/#i_38551

PREUVE PALÉOMAGNÉTIQUE POUR LA DÉRIVE DES CONTINENTS (S. K. Runcorn)

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 607 mots

Au milieu du xx e  siècle, en sciences de la Terre, alors que fixistes et mobilistes s'opposent, une découverte majeure va faire évoluer le débat : l'aimantation naturelle rémanente (A.N.R.) de certaines roches, ou aimantation fossile permanente. Le principe en est simple : certaines roches gardent en mémoire les caractéristiques (direction et l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/preuve-paleomagnetique-pour-la-derive-des-continents/#i_38551

PROSPECTION MAGNÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 145 mots

Les possibilités de prospection magnétique des sites archéologiques reposent sur le fait qu'à différents types de vestiges enfouis correspondent des anomalies facilement repérables dans le champ magnétique. L'utilisation de certains instruments de mesure du magnétisme par des archéologues amateurs, voire par des pilleurs, est liée dans l'esprit du public à la détection d'objets métalliques ; mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prospection-magnetique/#i_38551

STRATIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Gilles Serge ODIN
  •  • 5 516 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Approches chronologiques »  : […] L'aspect chronologique de la stratigraphie est abordé par les approches lithologique, géochimique, paléomagnétique, paléontologique et géochronologique. Chacune se fonde sur des principes géologiques propres et dépend de facteurs externes et de facteurs locaux. L' approche lithologique considère la nature de la roche qui dépend des apports (facteur externe) et du milieu de dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stratigraphie/#i_38551

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 7 545 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'expansion océanique »  : […] L'hypothèse de l'expansion océanique a été émise par Harry H. Hess (1960-1962) à partir, d'une part, de la forme des rides médio-océaniques avec leur rift médian d'aspect extensif, d'autre part, de l'existence de plans sismiques, découverts avant la Seconde Guerre mondiale par le géophysicien japonais Kiyoo Wadati, puis redécouverts plus tard par le sismologue américain Hugo Benioff, dont ils por […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonique-des-plaques/#i_38551

TECTONOPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 686 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Migration des pôles et mobilité continentale »  : […] Le paléomagnétisme apporta ensuite de nouvelles informations. Le principe consiste à retrouver, dans des roches d'un âge déterminé, l'orientation du champ magnétique au moment de leur formation, qu'il s'agisse de roches sédimentaires comportant des particules magnétiques qui se sont orientées dans le champ au moment de leur sédimentation, ou de roches magmatiques qui ont fossilisé le champ magnét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tectonophysique/#i_38551

TERRE - La planète Terre

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Jean KOVALEVSKY, 
  • Evry SCHATZMAN
  •  • 12 049 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans le globe terrestre »  : […] Si les connaissances sur la forme et la structure du globe terrestre sont dues, pour l'essentiel, à la gravimétrie et à la sismologie, le magnétisme est à l'origine de la découverte et de la mesure des mouvements dans le globe. Le champ magnétique terrestre correspond à un dipôle magnétique dont l'orientation ne coïncide pas avec l'axe de rotation de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-la-planete-terre/#i_38551


Affichage 

Aurore polaire : principe de formation

vidéo

Principe de formation des aurores polairesLe Soleil émet continuellement un flux de particules chargées électriquement appelé vent solaireEn atteignant la Terre, la majorité de ces particules sont déviées par la magnétosphère, le champ magnétique de la Terre, et reprennent leur course... 

Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

Afficher

Échelle chronologique des inversions de polarité géomagnétique

dessin

Échelle chronologique des inversions de polarité géomagnétique Les mesures de polarité ont porté sur diverses laves datées par la méthode potassium-argon (d'après Cox, Doell et Dalrymple) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Fouilles de Levroux (Cher)

carte

Fouilles de Levroux (Cher) Les zones hachurées représentent des valeurs du champ magnétique terrestre (CMT) excédant la moyenne locale de plus de 23 gammas; on constate leur concordance avec les fosses d'habitat de La Tène, remplies de terre et de tessons, figurées ici en pointillé; dans la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lignes de forces du champ magnétique terrestre

dessin

Allure générale des lignes de forces du champ magnétique terrestre 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aimantation thermorémanente des roches volcaniques

dessin

Au-dessus de la température de Curie du minéral, ici à 580 0C dans le cas de la magnétite, les moments magnétiques sont soumis en permanence à l'agitation thermique (en haut) Lors du refroidissement (en bas), le couple de force exercé par le champ magnétique l'emporte sur l'agitation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aimantation « post-dépôt » des sédiments

dessin

En l'absence de forces de friction et de cohésion entre les particules sédimentaires, l'ensemble des moments magnétiques s'oriente dans la direction du champ comme des boussoles Parvenus au sein du sédiment, l'agrégation des particules, la taille des vides interstitiels et le faible contenu en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Carte de la déclinaison du champ magnétique établie par Edmund Halley

photographie

Cette carte de la déclinaison du champ magnétique dans l'océan Atlantique établie de 1698 à 1700 à bord du navire de guerre Paramour Pink a été publiée en 1701 ; elle sera utilisée longtemps après la mort de son auteur 

Crédits : D.R.

Afficher

Cartes de l’inclination, de la déclinaison et de l’intensité du champ magnétique

dessin

Ces cartes de l'inclinaison, de la déclinaison et de l'intensité du champ géomagnétique en 2010 calculées à partir du modèle WMM La courbe (verte), où l'inclinaison est nulle, est l'équateur magnétique (a) Le pôle magnétique Sud est le point au large de l'Antarctique où l'inclinaison... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Échelle de polarité géomagnétique correspondant aux 165 derniers millions d’années

dessin

Le bas de la figure illustre la succession des intervalles de polarité enregistrés de part et d'autre d'une dorsale océanique lors des 10 derniers millions d'années Les intervalles noirs (respectivement blancs) correspondent aux intervalles durant lesquels le champ avait la polarité... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Éléments du champ magnétique terrestre

dessin

Dans ce référentiel, X, Y et Z sont les composantes pointant respectivement vers le nord, vers l'est et verticalement vers le bas, respectivement F est l'intensité, H la composante horizontale, D la déclinaison et I l'inclinaison 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Illustration schématique de la dérive progressive de l’Inde

dessin

On remarque que le continent indien a progressé vers le nord, mais a également subi une légère rotation (a) À chaque position géographique de l'Inde correspond un pôle géomagnétique unique déterminé à partir de la direction d'aimantation mesurée en un lieu donné Les positions... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Instrument DI-flux de mesure du champ magnétique terrestre

photographie

L'instrument DI-flux est utilisé à l'Observatoire magnétique national français (situé à Chambon-la-Forêt, Loiret) et dans la plupart des observatoires du réseau Intermagnet pour réaliser des mesures dites « absolues » de la déclinaison et de l'inclinaison du champ magnétique terrestre... 

Crédits : A. Chulliat

Afficher

Magnétite 

photographie

La magnétite, un oxyde de fer, cristallise dans les roches magmatiques basiques et ultrabasiques Cet échantillon montre des cristaux caractéristiques octaédriques, aux faces striées, de couleur gris fer à noir Le magnétisme de la magnétite, dû aux atomes de fer qu'elle contient, est stable... 

Crédits : V. Raduntsev/ Shutterstock

Afficher

Représentation de la déclinaison et de l’inclinaison magnétiques

dessin

La projection du vecteur champ magnétique dans le plan horizontal pointe vers le pôle magnétique dont la position diffère de celle du pôle géographique L'angle entre les deux directions est la déclinaison magnétique C'est simplement la déviation qu'indique la boussole en tout point du... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Simulation numérique du champ magnétique terrestre

photographie

Structure du champ magnétique dans une simulation numérique de la géodynamo reproduisant une inversion Le champ magnétique est représenté sous la forme de lignes de champ, définies comme des courbes tangentes en chaque point au champ magnétique Les lignes bleues correspondent au champ... 

Crédits : G.A. Glatzmaier/ D.R.

Afficher

Aurore polaire : principe de formation
Crédits : Planeta Actimedia S.A.© Encyclopædia Universalis France pour la version française.

vidéo

Échelle chronologique des inversions de polarité géomagnétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Fouilles de Levroux (Cher)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Lignes de forces du champ magnétique terrestre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aimantation thermorémanente des roches volcaniques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Aimantation « post-dépôt » des sédiments
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Carte de la déclinaison du champ magnétique établie par Edmund Halley
Crédits : D.R.

photographie

Cartes de l’inclination, de la déclinaison et de l’intensité du champ magnétique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Échelle de polarité géomagnétique correspondant aux 165 derniers millions d’années
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Éléments du champ magnétique terrestre
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Illustration schématique de la dérive progressive de l’Inde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Instrument DI-flux de mesure du champ magnétique terrestre
Crédits : A. Chulliat

photographie

Magnétite 
Crédits : V. Raduntsev/ Shutterstock

photographie

Représentation de la déclinaison et de l’inclinaison magnétiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Simulation numérique du champ magnétique terrestre
Crédits : G.A. Glatzmaier/ D.R.

photographie