CHAMBRE MAGMATIQUE

CALDERA ou CALDEIRA

  • Écrit par 
  • Georges MOTTAY
  •  • 177 mots

Grande dépression volcanique plus ou moins circulaire ; le diamètre d'une caldera peut atteindre 25 kilomètres sur Terre (la plus grande caldera connue dans le système solaire semble être celle d'Olympus Mons, sur Mars, avec un diamètre de l'ordre de 85 km). Le fond est plat ; on trouve souvent, au sein même de l'appareil, un culot de roches du type gabbroïque, ou même de volcanisme tardif. Ces dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caldera-caldeira/#i_55229

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 368 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Structure profonde des dorsales »  : […] Le phénomène majeur à l'axe des dorsales est la création de la croûte et de la lithosphère. Les processus physiques et chimiques qui permettent d'extraire du magma à partir du manteau supérieur et de créer la croûte océanique sont encore très mal connus. Et, surtout, l'existence à l'axe de la dorsale d'une zone d'accumulation de magma – chambre ou réservoir magmatique – à l'intérieur de la croûte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dorsales-oceaniques/#i_55229

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Migration et collectes des magmas : le rôle de la poussée d'Archimède »  : […] Comme la grande majorité des liquides, les magmas sont plus légers que la roche solide dont ils sont issus. Cette différence de masse volumique engendre donc une poussée dirigée vers le haut, supérieur au propre poids du magma : ce dernier est ainsi soumis à une force dite de « flottabilité », dirigée vers le haut. L'action de la force de flottabilité conduit à une compaction de la matrice conten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_55229

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Mesure du flux »  : […] La mesure du flux se fait dans des zones où la chaleur se dissipe exclusivement par conduction. Celle-ci n'est donc significative que dans une roche imperméable ou, à la rigueur, dans une roche où le déplacement de l'eau serait purement horizontal. On évite de ce fait tout site affecté par la convection, c'est-à-dire ceux où la chaleur est transmise par le mouvement des fluides – air, eau ou magm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_55229

LITHOSPHÈRE

  • Écrit par 
  • Marc DAIGNIÈRES, 
  • Adolphe NICOLAS
  •  • 6 961 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Naissance de la lithosphère océanique »  : […] L' expansion qui se produit le long des diverses dorsales océaniques et des rifts est due à une montée sous-jacente de manteau chaud, asthénosphérique, qui fond partiellement par décompression adiabatique pour produire du basalte . La cristallisation de ce basalte produit la croûte océanique tandis que le manteau se refroidit en s'écartant de l'axe de sa montée. La lithosphère océanique est const […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithosphere/#i_55229

MAGMA TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Chrystèle SANLOUP
  •  • 1 931 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les magmas sont formés en profondeur »  : […] La source essentielle des magmas est mantellique. Leur présence est confinée à la base de la lithosphère et du manteau. C'est en effet dans ces zones que la température approche au plus près celle de fusion des roches et peut la dépasser ; elles constituent des couches limites thermiques où la chaleur s'évacue par conduction ; le gradient de température y est élevé. Le solidus – c'est-à-dire l'ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magma-terrestre/#i_55229

OPHIOLITES

  • Écrit par 
  • Michelle ERNEWEIN, 
  • Hubert WHITECHURCH
  •  • 3 836 mots

Dans le chapitre « Mode de formation et origine des ophiolites »  : […] C'est autour des années 1970 que le parallèle entre ophiolite et croûte océanique a été fait, et cela à partir de deux constatations majeures. En premier lieu, il existe une bonne corrélation entre la structure géophysique de la croûte océanique actuelle et les ophiolites. En effet, les profils sismiques de croûte océanique indiquent que celle-ci est stratifiée et peut être divisée en différentes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ophiolites/#i_55229

SUPERVOLCANS

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 1 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physique des éruptions explosives »  : […] L'élément indispensable pour nourrir une superéruption est donc un réservoir magmatique de très grande taille. Il faut ensuite que ce magma soit émis de façon explosive, ce qui implique deux caractéristiques particulières : le magma doit être riche en eau et très visqueux. Parmi les contextes géodynamiques reconnus à la surface de la Terre, celui des zones de subduction est ainsi le plus propice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supervolcans/#i_55229