CHAKA (1787-1828) chef zoulou

RÈGNE DE CHAKA, FONDATEUR DU ROYAUME ZOULOU

  • Écrit par 
  • François-Xavier FAUVELLE-AYMAR
  •  • 212 mots
  •  • 1 média

Chaka, fils de chef, membre du clan zoulou appartenant à l'ensemble culturel nguni, établi sur la côte orientale de l'actuelle Afrique du Sud, s'empare du territoire de son père en 1816 et met sur pied une armée semi-permanente dont il modifie l'équipement et la tactique, transformant la guerre de combat rituel en moyen de destruction et de conquête. À sa mort (1828), la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regne-de-chaka-fondateur-du-royaume-zoulou/#i_32409

AFRIQUE (Histoire) - De l'entrée dans l'histoire à la période contemporaine

  • Écrit par 
  • Hubert DESCHAMPS, 
  • Jean DEVISSE, 
  • Henri MÉDARD
  •  • 9 664 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'abolition de la traite ; transformations internes de l'Afrique »  : […] Les guerres de Napoléon amènent l'Angleterre à s'emparer de Maurice et du Cap qui lui seront cédés en 1815. Le traité de Vienne pose le principe de l'abolition de la traite des Noirs. Combattue par des Anglais à cause de leurs convictions religieuses (Granville, Sharp, Clarkson, Wilberforce) et par les philosophes français (l' Encyclopédie , Raynal, les « Amis des Noirs »), a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-de-l-entree-dans-l-histoire-a-la-periode-contemporaine/#i_32409

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Shaka et la puissance du royaume zoulou »  : […] En 1818, au nord-est de ce qu'est aujourd'hui l'Afrique du Sud, le chef Shaka inaugure un processus de conquête et d'unification par la violence de petites chefferies en un royaume zoulou centralisé. Poursuivie par son successeur Dingane jusqu'à l'accession au pouvoir de Mpande en 1839, cette organisation militaire de la société provoque le Mfecane ou Difacane (« grand déplacement ») qui disloqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_32409

MOFOLO THOMAS (1877-1948)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 310 mots

L'un des écrivains bantous les plus marquants : Thomas Mofolo écrivit trois romans dans sa langue maternelle, le sesotho, et on le considère généralement comme le premier romancier africain du xx e siècle. Son premier roman, Voyageur pour l'Orient ( Moeti oa Bochabela ), parut en feuilleton dans un jou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-mofolo/#i_32409

MZILIKAZI (1790 env.-1868) roi des Ndebele

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 334 mots

Roi des Ndebele, né vers 1790 près de Mkuze, en territoire zoulou (auj. Afrique du Sud), mort le 9 septembre 1868 à Ingama, en terre Ndebele (près de l'actuelle Bulawayo, Zimbabwe). Lieutenant de Chaka, fondateur du royaume zoulou, Mzilikazi est le plus grand guerrier bantou après son souverain. Il se révolte contre ce dernier en 1823 et quitte, avec son clan, celui des Kumalo, son territoire nat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mzilikazi/#i_32409

NGUNI ET SOTHO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 3 525 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'hégémonie zulu et le roi Chaka »  : […] La communauté nguni des Zulu (ce mot signifie « les hommes du ciel ») était installée dans la région du Natal . À la fin du xviii e  siècle, divers patriarches claniques nguni tentent de rassembler autour de leurs groupes de parenté d'autres clans et lignages. Ainsi Dingiswayo, du clan des Mtetwa ; Zwide, du clan des Ndwandwe. Chaka, né en 1787, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nguni-et-sotho/#i_32409


Affichage 

Tombe de Chaka

photographie

Monument à la gloire de Chaka, fondateur du royaume zoulou, érigé en 1932 sur le lieu de son assassinat un siècle plus tôt (Stanger, province du Kwazula Natal) 

Crédits : J. Sorges/ AKG

Afficher

Tombe de Chaka
Crédits : J. Sorges/ AKG

photographie