HIMALAYENNE CHAÎNE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Himalaya : morphologie générale

Himalaya : morphologie générale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Le K2 ou Chorogi (Himalaya)

Le K2 ou Chorogi (Himalaya)
Crédits : De Agostini Picture Library/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Mouvements relatifs entre l'Eurasie, l'Inde et l'Afrique

Mouvements relatifs entre l'Eurasie, l'Inde et l'Afrique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Sutures ophiolitiques entre Paléo-Eurasie et Inde

Sutures ophiolitiques entre Paléo-Eurasie et Inde
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Tous les médias


L'Himalaya et la tectonique des plaques

La collision Inde-Asie

On sait maintenant avec certitude que le continent indien ne s'est accolé à l'Asie qu'à une époque relativement récente, il y a 40 à 45 millions d'années ; on connaît aussi les grandes lignes de l'histoire de ce continent avant qu'il n'entre en collision avec l'Asie.

Il y a 85 millions d'années, l'Inde appartenait encore à un grand continent méridional, le Gondwana, qui comprenait aussi l'Afrique, l'Antarctique et l'Australie ; elle était alors séparée de l'Asie par un océan de 6 000 kilomètres de large, appelé la Néotéthys.

Le continent méridional s'est ensuite disloqué : l'Antarctique, l'Australie et l'Inde se sont séparées de l'Afrique, créant un nouvel océan, qui, en s'agrandissant, formera l'océan Indien actuel.

Après s'être séparée de l'Afrique, vers − 85 Ma, l'Inde s'est déplacée vers le nord à une vitesse de plus de 10 centimètres par an (c'est-à-dire plus de 1 000 km en 10 millions d'années !). L'Asie étant restée à peu près stable en latitude, cela implique que la Néotéthys a diminué de largeur au fur et à mesure que l'Inde a migré vers le nord. Ce rétrécissement n'a été possible que grâce au fonctionnement de plusieurs zones de subduction situées au sud de l'Asie de l'époque. L'une d'elles se situait à sa bordure sud, où se formait une chaîne de type andin actuellement située au Sud-Tibet. Une autre subduction fonctionnait aussi au sud d'un arc volcanique intra-océanique, qui correspond actuellement à ce qu'on appelle l'arc de Kohistān (nord du Pakistan) et du Ladakh (nord du Cachemire). Il est probable que, vers − 60 à − 70 Ma, la bordure nord de l'Inde fut déjà entraînée dans cette subduction intra-océanique, ce qui provoqua une obduction avec charriages de roches océaniques et une première déformation du nord de l'Inde.

Mouvements relatifs entre l'Eurasie, l'Inde et l'Afrique

Mouvements relatifs entre l'Eurasie, l'Inde et l'Afrique

Dessin

Mouvements relatifs entre, d'une part, l'Eurasie (supposée fixe) et, d'autre part, l'Inde (entre -80 M.A. et l'Actuel) et l'Afrique (entre -80 M.A. et l'Actuel). On observe que l'Inde a parcouru plusieurs milliers de kilomètres avant de venir « emboutir » l'Asie (d'après P. Patriat et al.,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Mais c'est seulement vers [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  HIMALAYENNE CHAÎNE  » est également traité dans :

ALPINES CHAÎNES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 4 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « L'état présent des chaînes alpines »  : […] L'ensemble des chaînes alpines, des Caraïbes à l'Indonésie, n'est certainement pas au même stade d'évolution. Dans l'ensemble, jusqu'au Paléogène (35 Ma), il n'y eut qu'un continent septentrional de l'Amérique du Nord à l'Eurasie, tandis que le continent méridional du Gondwana s'était séparé bien avant en de nombreux fragments : Amérique du Sud, Afrique, Arabie, Inde, Australie (et Antarctique). I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaines-alpines/#i_89046

CÉNOZOÏQUE

  • Écrit par 
  • Marie-Pierre AUBRY
  •  • 7 573 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les zones de subduction »  : […] La « ceinture de feu » du Pacifique, connue pour ses fréquents séismes (San Francisco, 1906 ; Kobe 1995 ; Sumatra, 2004 ; Pérou, 2007), encercle l'océan Pacifique. Comprenant des fosses océaniques profondes, des arcs volcaniques et des chaînes montagneuses, elle résulte du mouvement de plaques océaniques et de leurs collisions. L'éruption du mont Saint-Helens (État de Washington) en 1980, celle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cenozoique/#i_89046

INDE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Philippe CADÈNE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Georges MASCLE
  •  • 16 372 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les montagnes du Nord »  : […] L'Inde ne comprend de vastes parties de montagnes himalayennes qu'aux extrémités orientale et occidentale. Au centre, le Népal, le Bhoutan et le Sikkim atteignent les confins de la plaine du Gange. C'est au nord-ouest que le territoire sous contrôle indien s'enfonce le plus profondément dans la zone montagneuse ; dans le Pendjab montagneux, l'Himachal Pradesh et le Cachemire indien, on retrouve l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_89046

MONTAGNES - Formation des chaînes de montagnes

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 11 316 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'exemple de l'Himalaya-Tibet »  : […] Pour analyser ces déformations intracontinentales, nous reprendrons l'exemple de l'Himalaya- Tibet examiné ci-dessus. Nous avons vu que de grands chevauchements se forment dans la marge nord-indienne à la suite de la collision continentale. Le raccourcissement qui en résulte, estimé à moins de 1 000 kilomètres, ne suffit toutefois pas à absorber tout le déplacement de l'Inde vers le nord. Le rest […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montagnes-formation-des-chaines-de-montagnes/#i_89046

ROCHES (Déformations) - Charriages et chevauchements

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 3 198 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les charriages dans l'espace et dans le temps »  : […] Si les chevauchements sont présents dans toutes les chaînes de montagnes, les charriages se rencontrent essentiellement dans les chaînes de collision dont l'exemple est fourni par les chaînes alpines issues de la Téthys, cet océan aujourd'hui disparu qui séparait, pendant le Secondaire et le Tertiaire ancien, l'ensemble des continents aujourd'hui septentrionaux des continents aujourd'hui méridion […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-deformations-charriages-et-chevauchements/#i_89046

Voir aussi

Pour citer l’article

Maurice MATTAUER, Jacques-Louis MERCIER, « HIMALAYENNE CHAÎNE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chaine-himalayenne/