CHAGRIN D'ÉCOLE (D. Pennac)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Souvent, la naissance d'un récit trouve son origine dans la vie quotidienne. Daniel Pennac, auteur, narrateur et héros éprouvé de Chagrin d'école (Gallimard, Paris, 2007), ouvrage à forte teneur autobiographique, rapporte qu'un jour sa mère centenaire regarda à la télévision un documentaire sur l'écrivain qu'il est aujourd'hui. Or elle ne parvenait pas à croire à la « réussite » de ce fils de famille de bourgeoisie militaire. S'en sort-il ? se demandait-elle. Mauvais élève, le narrateur fut un enfant « précaire », sa mère ne s'en est jamais tout à fait remise. Plus tard, après cet événement et à la faveur d'une balade champêtre en compagnie d'un frère proche, Daniel Pennac confie son nouveau projet d'écriture, qui ne sera pas un livre de plus sur l'école, ses programmes et ses changements. Il s'agira plutôt de dire une permanence, celle de « la douleur partagée du cancre, des parents et des professeurs, l'interaction de ces chagrins d'école ». L'auteur revient alors à sa table de travail pour disséquer ce qu'« être mauvais élève » veut dire.

Le cancre est comparé à une sorte d'écrevisse pesante et lourde qui, au lieu d'avancer, marche à reculons. On ne saurait expliquer ni la paresse, ni les mauvaises dispositions du cancre Pennac pour l'école. Entouré, choyé et aimé, le narrateur ne voit pas de cause tangible à cette impossibilité de remplir correctement son rôle d'élève, si ce n'est qu'il est tombé dans la poubelle municipale de Djibouti à l'âge de six ans ! Voilà Chagrin d'école, suite autobiographique à la fois plus large, plus concrète et plus approfondie de Comme un roman, un ouvrage qui traitait à son heure (1992) de la lecture et des possibles stratégies d'engouement en la matière. Chagrin d'école n'a de sens que si les souvenirs rapportés du dépit scolaire se portent à l'universalité de la condition d'élève, de parent, de professeur, et de la personne enseignée que nous avons tous été un jour ou l'autre.

Les peines de cœur, à la reviviscence intermittente, relèvent de « ces chagrins d'enfance qui laissent dans l [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Véronique HOTTE, « CHAGRIN D'ÉCOLE (D. Pennac) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/chagrin-d-ecole/