CETTE CHOSE ÉTRANGE EN MOI (O. Pamuk)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le roman d’Orhan Pamuk nous invite à découvrir la mutation sociale d’une ville et d’un pays à travers la vie de petites gens venus d’Anatolie chercher une meilleure vie à Istanbul. On savait que l’écrivain, au fait de tous « les secrets des rues d’Istanbul », maniait magistralement toutes les subtilités de langage citadin et le mode de vie des classes moyennes. Avec Cette chose étrange en moi (publié en turc en 2014 ; traduit par Valérie Gay-Aksoy, Gallimard, 2017), le lecteur est agréablement surpris de sa connaissance intime de la façon de parler et de penser des paysans anatoliens récemment arrivés en ville. De ce point de vue, ce roman contraste avec ses précédentes œuvres, souvent tournées vers son histoire personnelle et familiale. Comme il l’avoue lui-même, l’épopée qu’il brosse dans ce roman se veut la version citadine des paysans célébrés par Yachar Kemal.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel BOZDÉMIR, « CETTE CHOSE ÉTRANGE EN MOI (O. Pamuk) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cette-chose-etrange-en-moi/