CÉSURE

MÉTRIQUE

  • Écrit par 
  • Benoît de CORNULIER
  •  • 6 941 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Métrique syllabique simple : le vers français classique »  : […] L'expression Léandre le sot , qui peut, isolée ou placée dans un roman, être de la prose non rimée, est un vers, et rime, dans le sizain cité ci-dessus. Ce vers n'est donc pas plus vers en soi, que sa rime en -ot n'est rime en soi. De même que la qualité de rime de sot n'existe, ici, que par l'équivalence contextuelle des fins de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metrique/#i_51096

POÉSIE

  • Écrit par 
  • Michel COLLOT, 
  • Dominique VIART
  •  • 9 390 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Modernité et altérité »  : […] D'une façon générale, la « révolution » qui a bouleversé le langage poétique en Occident, depuis le milieu du xix e  siècle, paraît souvent comme une contestation systématique de la prédominance du principe d'équivalence. À tous les niveaux de l'organisation du poème, elle a multiplié les ruptures, libérant la différence du cadre rassurant de l'al […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poesie/#i_51096

STROPHE

  • Écrit par 
  • Véronique KLAUBER
  •  • 334 mots

Originellement liée à la tragédie grecque dont elle désigne un moment, la strophe est un ensemble de vers reliés entre eux selon un schéma rythmique préétabli et/ou selon un système de rimes. Elle est encadrée par des lignes de blancs ou des silences et comporte parfois une césure. Un poème est composé la plupart du temps de strophes à structure identique. Cependant, il est possible de varier les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/strophe/#i_51096

VERS

  • Écrit par 
  • Elsa MARPEAU
  •  • 1 746 mots

Dans le chapitre « Naissance de l'alexandrin »  : […] Utilisé pour la première fois dans le Pèlerinage de Charlemagne (fin xi e -début xii e  siècle), son nom apparaît seulement au xii e  siècle, dans une poésie épique, le Roman d'Alexandre . Ce vers de dou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vers/#i_51096

VERSIFICATION

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 1 216 mots

Dans les langues où la longueur de la syllabe est pertinente (soit par la nature de la voyelle, soit par sa position, c'est-à-dire son environnement consonantique de droite), les vers sont construits et identifiés d'après un nombre relativement fixe de pieds (séquence rythmée de syllabes longues, notées ▂, et de syllabes courtes, notées ⌣). Les vers de six pieds sont dits hexamètres, et sont surto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/versification/#i_51096