CERVEAU ET GESTES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Orientation actuelle de la recherche

Une question non clairement résolue concerne la nature et le format des connaissances impliquées en mémoire à long terme dans les gestes d’utilisation. On trouve ici deux approches différentes.

Une première approche avance que le lobe pariétal inférieur gauche serait le siège de connaissances sur la manipulation. L’utilisation d’un couteau, par exemple, nécessite généralement des mouvements amples du coude ainsi qu’une prise forte. Après utilisation, ces paramètres seraient stockés pour permettre une représentation à long terme du geste approprié afin de réutiliser l’outil. L’avantage serait de procurer une économie cognitive en évitant que le geste soit systématiquement recréé à chaque utilisation.

La seconde approche suggère plutôt l’existence de connaissances mécaniques en mettant l’accent sur l’idée qu’utiliser un outil nécessite de raisonner sur les propriétés physiques de l’outil manipulé, mais aussi de l’objet sur lequel l’action est effectuée. Par exemple, choisir un bon couteau requiert de savoir s’il sera suffisamment solide et abrasif pour couper un morceau de pain ou une tomate.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur en neuropsychologie, psychologue
  • : maître de conférences en neuropsychologie et psychologie expérimentale au laboratoire d'étude des mécanismes cognitifs, université de Lyon, habilité à diriger des recherches, membre junior de l'Institut universitaire de France

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier LE GALL, François OSIURAK, « CERVEAU ET GESTES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-gestes/