CENTRE D'INERTIE ou CENTRE DE MASSE, mécanique

CINÉMATIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Jeanine MOREL
  •  • 5 734 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cinétique »  : […] La cinétique, théorie partielle de la mécanique, fait appel aux notions de longueur, de temps et de masse. Elle est le prolongement de la cinématique, puisque son élaboration ne demande que l'introduction d'une nouvelle notion : celle de masse (cf. masse ). On pose comme postulat que, en chaque point M du domaine de l'espace où se trouve un ensemble matériel, la masse d'un ensemble mécanique est […] Lire la suite

DYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN, 
  • Jeanine MOREL
  •  • 10 004 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Théorèmes généraux »  : […] L'égalité de deux torseurs entraînant l'égalité de leurs éléments de réduction en tout point, on en déduit les théorèmes suivants : 1.  Théorème de la somme dynamique . ce qui, compte tenu des résultats de cinétique, s'écrit ( en désignant par G le centre d'inertie de l'ensemble matériel Σ et par m  (Σ) sa masse) : Pour tout ensemble matériel Σ, la quantité d'accélération galiléenne du centre d'in […] Lire la suite

ÉNERGIE - La notion

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 7 639 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Énergie mécanique d'un système »  : […] En mécanique classique, tout objet matériel est considéré comme un système de particules massives numérotées 1, 2, 3, ..., i , ..., N. La force F i qui agit sur une particule i est la résultante de forces extérieures f i ext , telle la pesanteur, et de forces intérieures ou d'interaction f ij des particules deux à deux : Le théorème des forces vives s'applique à chaque particule qui constitue […] Lire la suite

STABILITÉ

  • Écrit par 
  • Michel CAZIN
  •  • 3 764 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Exemple issu de la dynamique des systèmes (équilibre) »  : […] Soit un solide (S 1 ) en mouvement rotoïde d'axe O z (horizontal) par rapport au galiléen : le centre d'inertie G 1 de ce solide est défini par OG 1  =  a 1 x 1 . Un point A lié à (S 1 ) est défini par OA  =  a x 1 , avec a   >   a 1  ; en ce point passe A z qui est l'axe d'un rotoïde entre un deuxième solide (S 2 ) et le solide (S 1 ). L'axe A x 2 est lié à (S 2 ) : sur cet axe, un point B li […] Lire la suite