CENTRALISME DÉMOCRATIQUE

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - République démocratique allemande

  • Écrit par 
  • Georges CASTELLAN, 
  • Rita THALMANN
  •  • 19 312 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Des changements difficiles et limités »  : […] Le XX e  congrès du P.C. de l'U.R.S.S. (du 14 au 25 février 1956) et la condamnation par Khrouchtchev des crimes de Staline furent assurément une surprise pour les dirigeants de la R.D.A. : le message de vœux envoyé par le S.E.D. au congrès le 14 février 1956 se terminait en effet par : « Vivent les invincibles leçons de Marx, Engels, Lénine et Staline. » La déstalinisation posa en République dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-republique-democratique-allemande/#i_23599

BULGARIE

  • Écrit par 
  • Roger BERNARD, 
  • André BLANC, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Nadia CHRISTOPHOROV, 
  • Jack FEUILLET, 
  • Vladimir KOSTOV, 
  • Edith LHOMEL, 
  • Robert PHILIPPOT
  •  • 26 974 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Au carrefour des années 1980 »  : […] Au début des années 1980, le Parti communiste bulgare gouverne le pays depuis près de quarante ans. Après les dix premières années, marquées par des répressions particulièrement dures, la société bulgare dans sa majorité a cherché à survivre en s'accommodant de la protection pesante de l'URSS, imposée comme partie intégrante du régime socialiste. Depuis 1956, et surtout depuis 1966, la Bulgarie su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulgarie/#i_23599

COMMUNISME - Mouvement communiste et question nationale

  • Écrit par 
  • Roland LOMME
  •  • 21 016 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Autonomie territoriale contre autonomie nationale »  : […] Au lendemain de la révolution d'Octobre, le fédéralisme est conçu par les bolcheviks comme une arme contre les aspirations indépendantistes des peuples sous domination russe, comme une concession tactique provisoire et non pas comme un modèle d'organisation de l'État ou une fin en soi. Le conflit qui oppose Lénine à Staline en 1922 concerne davantage les modalités de l'instauration de l'État fédé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-mouvement-communiste-et-question-nationale/#i_23599

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les partis communistes »  : […] Les partis communistes des pays d'Europe de l'Est ont été bâtis sur le modèle de celui de l'U.R.S.S. Les principes sont les mêmes : d'une part, le parti doit être organisé selon la règle du «  centralisme démocratique » ; d'autre part, il doit exercer le rôle dirigeant, mais sans se substituer aux organes de l'État. La tendance dans la plupart des pays a été de maintenir les règles classiques, tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_23599

DÉVIATIONNISME

  • Écrit par 
  • Jacques ELLUL
  •  • 552 mots

Lors de la critique par Kautsky de la théorie de Bernstein était apparu le concept d'opportunisme, qui allait être largement élucidé par Lénine. Celui de déviationnisme fut introduit un peu plus tard, lorsque la théorie du centralisme démocratique dans les partis communistes se trouva infléchie par Staline (1930 env.). Pour qu'il y ait déviationnisme, il faut, en effet, qu'une ligne orthodoxe ait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deviationnisme/#i_23599

P.C.F. (Parti communiste français)

  • Écrit par 
  • Bernard PUDAL
  •  • 7 066 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le congrès de Tours et son sens (décembre 1920) »  : […] Dans la conjoncture de l'après-Première Guerre mondiale, marquée par une intense mobilisation sociale (les grèves de 1920) et intellectuelle, naît à Tours en décembre 1920, à la suite d'une scission majoritaire de la S.F.I.O. sur la question de l'adhésion à l'Internationale communiste fondée en 1919 à Moscou, un Parti socialiste (Section française de l'Internationale communiste) qui ne deviend […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parti-communiste-francais/#i_23599

POLITIQUE - Les régimes politiques

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 8 477 mots

Dans le chapitre « Les gouvernements monocratiques »  : […] Le gouvernement monocratique est le mode d'exercice du pouvoir clos. Tous les mécanismes constitutionnels sont destinés à servir l'idéologie des hommes qui détiennent le pouvoir. La qualification de monocratique rend compte à la fois de l'unité de cette idéologie et de la puissance que mettent en œuvre les gouvernants. La monocratie est la condamnation de toutes les formes de pluralisme ; on peut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-les-regimes-politiques/#i_23599

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 233 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Structure de l'État »  : […] D'après la Constitution de 1952, les futurs députés sont d'abord présentés uniquement par les organisations de travailleurs, puis ils sont élus au suffrage universel, ce qui limite la représentation à tous les échelons et restreint les droits et libertés civiques, excluant a priori l'existence d'une opposition légale. Ce système électoral – introduisant le suffrage universel – et la collégialité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_23599

U.R.S.S. - Histoire institutionnelle

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE
  •  • 6 583 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le centralisme démocratique »  : […] Le parti n'est pas un ensemble homogène d'éléments identiques. Il comprend en réalité trois catégories bien distinctes de membres et trois séries correspondantes d'organes : – les fonctionnaires du parti, qui occupent une fonction permanente dans l'appareil du parti, ossature de celui-ci ; – les membres du parti qui occupent des fonctions de responsabilité dans les administrations et les organisat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/u-r-s-s-histoire-institutionnelle/#i_23599