PIATTI CELESTINO (1922-2007)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né à Wangen, près de Zurich, Celestino Piatti suit les cours de l'École des arts et métiers de Zurich tout en faisant son apprentissage auprès d'un graphiste. Ses études achevées, il entre dans un atelier d'art graphique de Bâle. En 1948, il crée sa propre agence et organise des campagnes publicitaires, réalise des affiches, des annonces, des illustrations, des mises en pages de revues, des emballages... Quelques années plus tard, il entre au service d'une entreprise de Hambourg ; il y réalise en particulier de nombreuses annonces pour des cigarettes.

En 1967, il signe un important contrat avec une maison d'édition de livres de poche — Deutscher Taschenbuch Verlag (DTV) — qui regroupe un certain nombre d'éditeurs allemands et suisses. Il s'agit de rompre avec les présentations très chargées en couleurs en vogue jusqu'alors et de leur substituer un dessin en noir et en couleurs sur fond blanc, ou noir pour la collection de littérature fantastique. Celestino Piatti relève le défi tant sur le plan de la quantité que sur celui de la qualité. Il réussit le tour de force d'imposer dans chacune de ses réalisations l'image de synthèse du livre et l'image de marque de l'éditeur. L'image de marque, c'est, bien sûr, le style de Piatti reconnaissable entre mille. Ce style, c'est d'abord une façon de cerner les formes colorées d'un trait épais qui rappelle le plomb des vitraux ; c'est aussi, le plus souvent, le choix, métaphorique ou non, d'un animal dont la représentation est simplifiée à l'extrême sans que soit jamais sacrifiée sa valeur affective. En fait, ce bestiaire semble moins emprunté à l'univers quotidien qu'aux chapiteaux des églises romanes.

Cette apparente simplification fait cependant appel à des éléments traditionnels. Piatti adopte la règle des artistes égyptiens qui, dans leurs fresques, montrent des personnages de profil avec un œil représenté comme s'il était vu de face. L'œil tracé par Piatti suit le spectateur. Ce n'est pas l'œil d'un juge, mais celui d'un témoin. Par cette préémin [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marc THIVOLET, « PIATTI CELESTINO - (1922-2007) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/celestino-piatti/