FREINET CÉLESTIN (1896-1966)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les praticiens chercheurs du savoir

Freinet et son mouvement ont permis la formation d'experts enseignants, qui d'ailleurs se retrouvent aussi bien dans le premier et le deuxième degré que dans l'enseignement supérieur. Citons ici, parmi bien d'autres, Jean Le Gal, grand défenseur des droits de l'enfant, et instituteur/professeur en I.U.F.M., Paul Le Bohec, spécialiste européen de l'expression libre et du « raccrochage », et bien sûr Fernand Oury. Celui-ci a conçu, pensé la pédagogie institutionnelle, au cœur même de la pédagogie Freinet. Rompu aux discussions avec Jean Oury, à propos de la psychothérapie institutionnelle, de la psychothérapie par « l'institution », qui décide de faire de l'hôpital une coopérative de soins, Fernand Oury met en place des conseils, des journaux, des « métiers », des correspondances avec d'autres institutions, de l'expression libre. Car les fondateurs de la psychothérapie institutionnelle avaient lu et rencontré Freinet.

« Les mots qui ne sont que des mots sont presque des mensonges », écrivait Barbusse. Ajoutons-y cette dédicace de Jean Vial : « Freinet est mort. Il est des morts qui vivent intensément. »


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités en sciences de l'éducation à l'université de Paris-X-Nanterre

Classification

Autres références

«  FREINET CÉLESTIN (1896-1966)  » est également traité dans :

OURY FERNAND (1920-1998)

  • Écrit par 
  • Jacques PAIN
  •  • 1 745 mots

Dans le chapitre « Itinéraire »  : […] Il faut tout d'abord resituer la jeunesse de Fernand Oury dans son contexte, celui de l'entre-deux-guerres et du Front populaire. Ses parents venaient de Nogent-en-Bassigny, le pays de la coutellerie. Son père était ouvrier polisseur chez Hispano Suiza, sa mère, après avoir été ouvrière chez Renault, ouvrit une agence immobilière à La Garenne. Il est très tôt « ajiste », membre du mouvement des Au […] Lire la suite

PÉDAGOGIE INSTITUTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Jacques PAIN
  •  • 902 mots
  •  • 1 média

La pédagogie institutionnelle date de 1958, du moins son « appellation contrôlée », par les frères Jean et Fernand Oury, au congrès du mouvement Freinet, l'un des principaux mouvements d'éducation nouvelle, qui se tint cette année-là à Paris. Jean Oury se rapporte alors explicitement à la psychothérapie institutionnelle (1952) et à ce mouvement historique de pensée qui vise à resituer l'être hu […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques PAIN, « FREINET CÉLESTIN - (1896-1966) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/celestin-freinet/