PRICE CEDRIC (1934-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'architecte anglais Cedric Price est né en 1934 dans le Staffordshire et mort à Londres en 2003. Fils aîné de l'architecte A. J. Price, il est l'élève de John Penn au St. John's College de Cambridge (1952-1955), puis du théoricien d'origine autrichienne Arthur Korn, à l'Architectural Association de Londres (1955-1957). Il fait ses débuts chez Erno Goldfinger, puis dans l'agence Fry, Drew & Partners, avant de fonder sa propre agence en 1960. Sa première réalisation est la Snowdon Aviary (1961-1962), volière pour le zoo de Londres, conçue avec lord Snowdon et l'ingénieur Frank Newby. En bordure du canal de Regent's Park, cette structure tridimensionnelle faite de haubans précontraints, qui permet d'importants porte-à-faux, s'inspire en partie des recherches de l'ingénieur américain Richard Buckminster Fuller.

Dans le même temps, Price formule son projet le plus célèbre, qui lui vaudra une reconnaissance internationale : le Fun Palace (première version en 1961, remaniée jusqu'en 1974), qu'il imagine implanté sur le site de la Lea River à Londres. Au sein d'une structure à la fois immense et minimale, il propose un centre de loisirs dont l'architecture n'est pas déterminée à l'avance – elle ne doit d'ailleurs pas durer plus de vingt ans. Le véritable architecte de cet ensemble est le public lui-même, qui, selon ses désirs, aménage l'espace à partir de quelques éléments préfabriqués. Cette architecture ouverte, éphémère, qui ambitionne également d'abolir la distinction entre temps du travail et temps des loisirs, est l'une des contributions les plus significatives au renouveau culturel en Angleterre après guerre. Qui plus est, elle préfigure à plus d'un titre le Centre Georges-Pompidou à Paris, conçu en 1972 par Richard Rogers et Renzo Piano. L'Inter-Action Centre à Londres (1971), grand hangar accueillant ateliers, studios ou salles de réunion, matérialisera l'intention du Fun Palace, notamment par son caractère délibérément anti-esthétique.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PRICE CEDRIC (1934-2003)  » est également traité dans :

ARCHITECTURE CONTEMPORAINE - Une architecture plurielle

  • Écrit par 
  • Joseph ABRAM, 
  • Kenneth FRAMPTON, 
  • Jacques SAUTEREAU
  •  • 11 640 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Le néo-productivisme »  : […] Le néo-productivisme, qu'il ne faut confondre ni avec le fonctionnalisme « blanc » du style international, ni avec le productivisme du mouvement constructiviste russe, est né, après la Seconde Guerre mondiale, essentiellement de l'œuvre de trois hommes : Ludwig Mies van der Rohe avec son culte ascétique du beinahe nichts , c'est-à-dire du « presque rien », R. Buckminster Ful […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-contemporaine-une-architecture-plurielle/#i_36001

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « PRICE CEDRIC - (1934-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cedric-price/