CAVERNICOLES

BIOGÉOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Pierre DANSEREAU, 
  • Daniel GOUJET
  •  • 11 054 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « La biogéographie de la vicariance »  : […] Cette seconde école de biogéographie historique prend sa source au début du xix e  siècle, principalement dans les travaux de botanistes tels que Alexander von Humboldt, Augustin Pyrame de Candolle ou Philip Sclater. Pour eux, la recherche des centres d'origine n'est pas importante ; en revanche, l'analyse des flores avec leurs formes endémiques r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biogeographie/#i_46024

COLÉOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 4 220 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Cavernicoles »  : […] Les Coléoptères cavernicoles montrent de remarquables adaptations morphologiques à la vie dans les grottes : ils sont pour la plupart dépigmentés et aveugles. Chez les Psélaphidés, les mâles, ailés, possèdent des yeux de grande taille, et on peut les trouver en dehors ; seules les femelles, strictement confinées dans les grottes, sont aptères et aveugles. Les Aphaenops (Tré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coleopteres/#i_46024

CRUSTACÉS

  • Écrit par 
  • Jacques FOREST
  •  • 7 669 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les eaux continentales »  : […] Elles n'offrent pas une richesse de vie égale à celle des océans. C'est tout particulièrement vrai pour les crustacés, dont les formes dulçaquicoles sont bien moins variées que les formes marines. Et pourtant, si l'on considère l'ensemble des peuplements des lacs, des étangs et des cours d'eau, la place qu'y occupent les crustacés est de premier plan. Copépodes et cladocères constituent une bonne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crustaces/#i_46024

SPÉLÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe RENAULT, 
  • Raymond TERCAFS, 
  • Georges THINÈS
  •  • 11 740 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Historique »  : […] L' existence d'animaux cavernicoles avait été remarquée bien avant que les biologistes ne s'intéressent à ceux-ci. Passant sous silence les légendes liées à la vie souterraine, on peut dater du xvii e  siècle la première découverte marquante de la biospéologie, lorsque Valvasor découvrit en 1689, dans une grotte de la Carniole (Slovénie), le prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/speleologie/#i_46024

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 881 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Terrains perméables en grand »  : […] Les terrains perméables en grand correspondent aux grottes et aux réseaux de fentes en pays karstique. Les hydrogéologues distinguent dans un karst trois zones superposées . – La zone supérieure, ou zone de percolation temporaire , qui est caractérisée par un réseau complexe de fissures et de galeries et qui est parcourue verticalement par les eaux de pluie qui s'y infiltrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tellurique/#i_46024

VANDEL ALBERT (1894-1980)

  • Écrit par 
  • Andrée TÉTRY
  •  • 704 mots

Biologiste français, Albert Vandel a reconnu lui-même qu'il avait une vocation innée de naturaliste que ses parents n'ont jamais essayé de contrecarrer. Né à Besançon le 26 décembre 1894, il s'intéressait dès son enfance à la faune des eaux douces et visitait déjà les grottes du Jura. Cette vocation s'est épanouie grâce à son maître, Maurice Caullery, directeur du laboratoire d'Évolution des êtres […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-vandel/#i_46024


Affichage 

Motifs de pénétration dans les cavernes

tableau

tabl 4 – Motifs de la pénétration dans les cavernes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Motifs de pénétration dans les cavernes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau