CAUSALITÉ, sciences sociales

AGNOTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 4 994 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’ignorance produite et la manipulation de l’opinion »  : […] Même si, d’emblée, pour Proctor, la notion d’agnotologie avait bien pour but de couvrir les trois sens mentionnés, elle s’est vite retrouvée identifiée à l’ignorance « produite ». Il s’agirait alors de considérer l’ignorance non pas seulement comme un état, mais aussi comme un effet, et de la relier à ses causes. Mais l’idée même de « production » peut renvoyer à des logiques fort différentes : o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnotologie/#i_15783

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être entendue comme le produit de ce raisonnement (« si Jean a raté son examen, c’est parce qu’il est pare […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attribution-causale-psychologie-sociale/#i_15783

BOUDON RAYMOND (1934-2013)

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 791 mots

Dans le chapitre « Contre le sociologisme et le culturalisme »  : […] La position théorique de Boudon, illustrée par de nombreux ouvrages, s'oppose notamment au sociologisme, illustré principalement par Pierre Bourdieu, ainsi qu'au culturalisme, dont Clifford Geertz est le représentant dominant. Boudon dénonce dans le premier de ces travers le poids exagéré accordé au « social », investi du pouvoir de déterminer toutes les actions individuelles. Les individus serai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raymond-boudon/#i_15783

CAUSALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Marie GAUTIER, 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 12 999 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sciences sociales »  : […] L'histoire des rapports entre les sciences sociales et la notion de cause est dominée par deux faits. Le premier est une conséquence du lien qui, notamment à leurs débuts, a uni les sciences sociales à la philosophie. Celle-ci comporte en effet une tradition de pensée vivace, associée à des noms tels que ceux de Hume et de Wittgenstein, selon laquelle l'idée de cause serait un concept obscur et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/causalite/#i_15783

CLASSES SOCIALES - Penser les classes sociales

  • Écrit par 
  • Gérard MAUGER
  •  • 4 744 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La critique wébérienne de la conception marxiste »  : […] À l'encontre des premiers exégètes français de la pensée de Weber qui ont voulu en faire une arme contre le marxisme, substituant une interprétation spiritualiste à une interprétation matérialiste de la civilisation et intervertissant les places du déterminant et du déterminé, les nouvelles traductions et les nouveaux commentateurs ont montré comment Weber hérite de la rupture marxiste avec l'inte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/classes-sociales-penser-les-classes-sociales/#i_15783

COGNITION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 024 mots

Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles de l’attention, de la mémoire, du raisonnement et de la formation de concepts, la cognition sociale est un courant de recherche très actif, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-sociale/#i_15783

CONSPIRATIONNISME

  • Écrit par 
  • Emmanuel TAÏEB
  •  • 6 437 mots

Dans le chapitre « Nier la complexité du réel »  : […] Le dernier procédé prend la forme d’un raisonnement à sens unique. Le conspirationnisme nie la complexité du réel dont il va proposer une explication univoque et monocausale. Il ne s’embarrasse pas de contre-exemples ni de faits qui iraient à l’encontre de la théorie proposée, et donne à une même cause – l’action de quelques conjurés – des effets variés, permanents et de grande échelle. C’est ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conspirationnisme/#i_15783

CRIMINOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jacques LÉAUTÉ
  •  • 8 832 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une discipline en crise d'identité »  : […] Le double sens que peut prendre le mot de cause en criminologie rend ambiguë toute ambition de déterminer les causes du crime. Certains criminologues, qui sont principalement des cliniciens, considèrent comme cause l'enchaînement des circonstances qui ont provoqué, dans le cas particulier du délinquant soumis à leur examen, la conduite délictueuse motivant la condamnation. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/criminologie/#i_15783

CULTURALISME

  • Écrit par 
  • Marc ABELES
  •  • 2 560 mots

Dans le chapitre « Personnalité de base et institutions »  : […] Bien que l'héritage freudien ne soit nullement renié, il s'agit, pour Kardiner, de créer un cadre conceptuel suffisamment élaboré pour penser une causalité à double sens : du milieu sur l'individu ; de l'individu sur le milieu. Or Freud et ses disciples ne semblent guère concernés par ces processus de modelage réciproque où s'interpénètrent personnalité et société. Les deux concepts introduits pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culturalisme/#i_15783

DILTHEY WILHELM (1833-1911)

  • Écrit par 
  • Sylvie MESURE
  •  • 1 221 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Explication et compréhension »  : […] On ne saurait saisir la teneur du projet diltheyen sans cerner la portée de cette distinction, reprise par Max Weber, entre explication et compréhension. « Nous expliquons la nature, nous comprenons la vie psychique » : elliptique, la célèbre formule peut égarer. En réalité, Dilthey ne réduit nullement l'histoire à la compréhension. Les objets de l'historien, situés dans l'espace et le temps, font […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilhelm-dilthey/#i_15783

DURKHEIM ÉMILE (1858-1917)

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Raymond BOUDON
  •  • 11 011 mots

Dans le chapitre « « Les Règles de la méthode sociologique » »  : […] Dans Les Règles , Durkheim s'est fixé deux objectifs. D'abord, de démontrer et de définir la spécificité de la sociologie ; ensuite, de décrire les méthodes propres à cette discipline. Certaines des propositions émises par Durkheim à ce propos ont choqué des contemporains et donné lieu à de nombreuses discussions dont on retrouve l'écho dans la préface à la seconde édition du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emile-durkheim/#i_15783

EXPLICATION, sociologie

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 981 mots

Depuis Wilhelm Dilthey, il est classique de distinguer deux démarches intellectuelles : la compréhension, qui serait caractéristique des sciences de l'esprit, et l'explication, qui serait propre aux sciences de la matière. Expliquer renvoie donc à première vue au cadre épistémologique dont se sont dotées, depuis la révolution scientifique, les sciences naturelles. Il s'agit de substituer à des ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explication-sociologie/#i_15783

FAIT SOCIAL

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 286 mots

Dans le chapitre « Les attributs du fait social »  : […] Le fait social possède comme attributs fondamentaux la contrainte, l'extériorité et l'inévitabilité. Contrainte : les individus sont amenés à se soumettre à son existence, comme ils doivent se soumettre à celle de la pesanteur ou de la composition de l'air. Extériorité : les individus ne produisent pas le fait social en lui-même, mais le rencontrent à l'extérieur de leurs propres productions psych […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fait-social/#i_15783

FONCTION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 1 342 mots

Il existe en sociologie une longue tradition de recours à l'explication fonctionnelle. Parmi les pères fondateurs de cette discipline, Émile Durkheim (1858-1917) est très souvent considéré comme le pionnier du fonctionnalisme, dans la mesure où il fait fréquemment usage d'analogies avec la biologie. Si un fait social a une cause, il a aussi une fonction, laquelle doit toujours être recherchée d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fonction-sociale/#i_15783

IDÉALTYPE, IDÉAL TYPE ou TYPE IDÉAL

  • Écrit par 
  • Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
  •  • 1 361 mots

Dans le chapitre « Les constructions abstraites et le réel »  : […] Parmi les exemples privilégiés que Weber mentionne pour illustrer la procédure de la schématisation idéaltypique, on retiendra celui de la « théorie abstraite de l'économie », c'est-à-dire l'économie marginaliste. C'est en effet la querelle connue sous le nom de Methodenstreit (conflit des méthodes) –  qui avait vu s'opposer à la fin du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/idealtype-ideal-type-type-ideal/#i_15783

IDÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph GABEL
  •  • 6 770 mots

Dans le chapitre « Causalité idéologique et causalité « diabolique » »  : […] On peut ici, pour des raisons de commodité (voir Gabel : Idéologies , 1974, p. 57 sq.), recourir à l'expression de « causalité idéologique » ; en fait, on devrait parler de « distorsion idéologique de la perception de la causalité historique ». Des recherches portant sur les causes des événements historiques occupent, en effet, une place privilégiée dans la démarche idéologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ideologie/#i_15783

INCESTE

  • Écrit par 
  • Jean CUISENIER
  •  • 3 061 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L'impossible consanguinité »  : […] L'une des plus courantes, parce que la formulation théorique prête l'apparence de la rigueur à des idées populaires, est que la prohibition de l'inceste serait une mesure de protection visant à mettre l'espèce humaine à l'abri des effets néfastes que produiraient les mariages consanguins. Développé par Lewis H. Morgan et par Henry Maine, ce thème, en réalité, est d'origine récente : on ne le trou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inceste/#i_15783

INFLUENCE

  • Écrit par 
  • François CHAZEL
  •  • 4 171 mots

Dans le chapitre « La mesure de l'influence »  : […] La seule voie possible, si l'on veut procéder à une comparaison des influences qui soit méthodologiquement acceptable, est celle qu'a choisie Dahl, en entreprenant une analyse attentive des multiples critères qui ont servi à mesurer l'influence. On peut en énumérer cinq : le nombre de personnes influencées, les chances de succès de l'influence, les changements obtenus chez les individus, le coût p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/influence/#i_15783

INTERACTION, sciences humaines

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 847 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Champ physique et champ social »  : […] Dans l'ordre physique, la représentation dynamique de l'interaction issue de la troisième analogie kantienne a pris forme sous les espèces du champ spatio-temporel de Maxwell. « Nous sommes habitués, écrivait Maxwell, à considérer l'univers comme formé de parties, et les mathématiciens commencent d'ordinaire par considérer une particule isolée, puis ils conçoivent ses relations avec une autre, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interaction-sciences-humaines/#i_15783

LOI SOCIOLOGIQUE

  • Écrit par 
  • Claude JAVEAU
  •  • 935 mots

Selon Raymond Boudon et François Bourricaud (1982), il « est exagéré de prétendre que la sociologie soit essentiellement une science nomothétique , visant à la mise en évidence de lois générales ». Cette prétention est liée à l'ambition de la sociologie à la généralité, celle-ci fût-elle conditionnelle, et « peut donc prendre la forme de la recherche de lois générales, sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loi-sociologique/#i_15783

MONTESQUIEU CHARLES DE (1689-1755)

  • Écrit par 
  • Georges BENREKASSA
  •  • 7 177 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le monde moral et le monde physique : intelligences de l'histoire »  : […] Au retour des voyages, voici Montesquieu retranché dans sa province pour deux ans, voué au travail intellectuel et à son état de gentilhomme vigneron. C'est de là que date la mise au point de l'inventaire de sa riche bibliothèque largement héritée de parlementaires cultivés. Ses instruments personnels de culture, les Pensées et le Spicilège , ont déjà d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-de-montesquieu/#i_15783

PSYCHOLOGIE DE L'ADOLESCENCE

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 1 023 mots

Dans le chapitre « Changements cognitifs et idéologiques »  : […] Les compétences cognitives des adolescents ont de multiples aspects et s’exercent dans de nombreux domaines. Elles se manifestent tout d’abord sur le plan idéologique. Pour beaucoup d’adolescents (pas tous), la société actuelle n’est qu’un possible parmi d’autres. Désormais, les discussions philosophiques peuvent s’enrichir du maniement de concepts abstraits (l’éducation, la justice, la démocratie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-l-adolescence/#i_15783

RATIONALITÉ, sociologie

  • Écrit par 
  • Isabelle KALINOWSKI
  •  • 1 440 mots

Au xx e  siècle, le concept de rationalité a dû faire son deuil des implications optimistes qui avaient pu être associées à l’idée de raison à partir de la philosophie des Lumières : l’affranchissement de l’homme par rapport à un « état de tutelle » (Emmanuel Kant, Qu’est-ce que les Lumières ? , 1784), le progrès illimité des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rationalite-sociologie/#i_15783

LES RÈGLES DE LA MÉTHODE SOCIOLOGIQUE, Émile Durkheim - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 248 mots

Dans le chapitre « Une quête de l'objectivité par la méthode et la preuve »  : […] Ouvrage de taille modeste, les Règles se composent de six parties qui, comme le précise l'Introduction, se donnent pour objectif commun de « faire une enquête sommaire sur les ressources les plus générales dont dispose l'investigation sociologique » en vue de construire « une méthode plus exactement adaptée à la nature particulière des phénomènes sociaux ». Le chapitre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-regles-de-la-methode-sociologique/#i_15783

SCIENCES - Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 538 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « programme fort » »  : […] La sociologie des intérêts offre un modèle sociologique de la pratique scientifique axé sur la mise en évidence des multiples intérêts en jeu et du caractère contingent et construit des consensus qui définissent le savoir « vrai » accepté par la communauté scientifique. David Bloor proposera une formulation théorique de l'approche générale du « constructivisme social » qui fera date. Sous le lab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sociologie/#i_15783

SCIENCES SOCIALES PRÉHISTOIRE DES

  • Écrit par 
  • Bernard-Pierre LÉCUYER
  •  • 17 535 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'école de la statistique descriptive allemande »  : […] La tradition de Munster, Sansovino, Botero, d'Avity et des Elzevier fut reprise après une interruption due à la guerre de Trente Ans, qui a laissé l'Europe centrale et plus particulièrement l'Allemagne exsangue et ruinée. Du point de vue politique et intellectuel, la situation allemande après les traités de Westphalie se caractérise par un déclin marqué des pouvoirs de l'empereur, par l'émiettemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-des-sciences-sociales/#i_15783

SOCIOLOGIE - La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 426 mots

Dans le chapitre « L'objectivation sociologique »  : […] S'il faut renoncer à l'imagerie d'une machinerie occulte du social, qu'est-ce que la sociologie peut bien nous apprendre que nous ne sachions déjà ? En quoi peut-il s'agir d'une science qui nous instruit sur un ordre de choses qui nous avait échappé ? En quoi cette science diffère de la spéculation, de la littérature, du journalisme ? Ce qui est « caché » peut se dire en plusieurs sens. Le premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-la-demarche-sociologique/#i_15783

SOCIOLOGIE - Les méthodes

  • Écrit par 
  • Frédéric LEBARON
  •  • 7 616 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Compréhension et explication des données »  : […] C'est autour des notions de compréhension et d'explication que s'articulent les grandes conceptions de l'interprétation sociologique. Schématiquement, nous distinguerons la tradition webérienne (ou subjectiviste) et la tradition durkheimienne (ou objectiviste), étant entendu que cette opposition, souvent caricaturée dans les manuels, ne doit pas être considérée comme insurmontable. Dans la tra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-methodes/#i_15783

SOCIOLOGIE - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Claude DUBAR
  •  • 7 716 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sociologies de la détermination sociale »  : […] Les sociologues se réclamant de Durkheim (1858-1917) et de ses Règles de la méthode sociologique partagent la conviction que la sociologie est une science comme les autres et qu'elle doit user des mêmes procédures : définition de l'objet, énoncé d'hypothèses, vérification empirique (par les statistiques et leurs covariations, substituts d'expérimentation), interprétation t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-les-grands-courants/#i_15783

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 957 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comprendre les représentations collectives  »  : […] L’environnement social n’est pas uniquement constitué d’un tissu complexe de relations sociales. Les cultures humaines se distinguent également par un ensemble d’idées, de connaissances et de croyances auxquelles adhèrent, avec plus ou moins de conviction et d’intensité, les membres d’une communauté ; c’est ce que Durkheim appelait les « représentations collectives ». Leur étude scientifique ne fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-cognitive/#i_15783

TRIBU

  • Écrit par 
  • Maurice GODELIER
  •  • 9 666 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Crise d'un concept ou crise des fondements empiriques de l'anthropologie ? »  : […] Ainsi, au terme de l'effort le plus soutenu qu'on ait déployé depuis longtemps en anthropologie pour redéfinir et utiliser efficacement le concept de « tribu », on aboutit à un résultat très largement négatif. La classe des sociétés tribales se retrouve fendue en deux, et, de chaque côté d'une ligne de partage dont la nature et l'origine restent obscures, se regroupent d'une part les sociétés segm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tribu/#i_15783

TYPOLOGIE, sociologie

  • Écrit par 
  • Jean-Claude COMBESSIE
  •  • 1 639 mots

Le mot « typologie » apparaît au xix e  siècle pour désigner les types ou les classifications des sciences de la nature, et différencier leur mode d'élaboration « scientifique » des classifications communes ou des types des philosophes et des exégètes bibliques. Il implique, comme en philosophie, une explicitation raisonnée des principes « essent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/typologie-sociologie/#i_15783

WEBER MAX (1864-1920)

  • Écrit par 
  • Julien FREUND
  •  • 3 661 mots

Dans le chapitre « La théorie des sciences humaines »  : […] Toute science constitue un point de vue cohérent de recherche portant sur une réalité qui est la même pour toutes les sciences. Cette réalité est infinie à la fois en intensité et en extensivité, de sorte qu'aucune discipline n'est une connaissance totale du réel. Toutes abordent le réel au moyen de concepts abstraits qui sont plus ou moins adéquats, suivant qu'ils ont été plus ou moins rigoureus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-weber/#i_15783


Affichage 

Suicide et facteurs cosmiques

dessin

Modèle causal correspondant à l'analyse de la relation entre le suicide et les facteurs cosmiques chez Durkheim 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Suicide et facteurs cosmiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin