CAURI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Variété de coquillages utilisée couramment comme monnaie, découverte aux îles Maldives (à l'ouest de Ceylan) et aux îles Soulou (entre les Philippines et Bornéo). Deux types peuvent être distingués : la Monetaria (Cyprea) moneta, utilisée principalement en Asie, et la Monetaria annulus, utilisée sur le continent africain.

Au xiiie siècle, Marco Polo note leur utilisation en Chine ; provenant sans doute de l'archipel de Ryūkyū, les cauris sont utilisés également au Yunnan et au Japon ; selon l'anthropologue Deniker, en 1840, au Siam, les soldats étaient encore payés en cauris ; par contre, au Laos, la circulation des cauris était active il y a quarante ans.

Les Anglais appelèrent cette variété de coquillages cauri ou cowri, transformant le mot sanskrit kaparda, kapardika, d'où vient le nom de kawari en dialecte māhārāṣtri ; le nom portugais est boudji ou boughi ; les habitants des îles Maldives lui attribuent le nom de boli.

Cependant, la principale zone de circulation des cauris se trouve être l'Afrique tropicale ; cela est dû aux relations commerciales et aux échanges effectués à travers tout le continent africain, de Zanzibar jusqu'au Sénégal. Les cauris auraient été amenés par les Arabes sur les côtes orientales de l'Afrique, et leur valeur devait croître à mesure que l'on s'éloignait des régions côtières.

Les Européens s'intéresseront eux aussi à ce commerce : en 1858, 2 938 cauris furent exportés de Manille ; en 1699, à Amsterdam, qui était le marché le plus important de ce commerce, des cauris furent vendus pour 192 951 livres hollandaises. Les cauris furent par la suite remplacés par les perles artificielles.

Sur le plan symbolique, les cauris sont fréquemment mis en relation avec le principe féminin : leur forme étant associée à celle du sexe féminin, les cauris sont souvent utilisés lors de rites de fécondité ou bien de magie défensive.

—  Yvan BARBÉ

Écrit par :

Classification


Autres références

«  CAURI  » est également traité dans :

CHINOIS SYSTÈMES MONÉTAIRES

  • Écrit par 
  • Michel CARTIER
  •  • 993 mots
  •  • 1 média

L'histoire monétaire chinoise apparaît comme une succession de systèmes très différents. Dans la mesure où son économie n'était pas rattachée étroitement aux grands courants du commerce international, la Chine avait la possibilité de se livrer à des expériences originales. La plus ancienne monnaie chinoise connue est constituée par des cauris. Dans l'écriture chinoise, la notion de valeur est d'ai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-monetaires-chinois/#i_37113

Pour citer l’article

Yvan BARBÉ, « CAURI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cauri/