CATASTROPHISME

ACTUALISME ET CATASTROPHISME

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 2 436 mots

La géologie est une science qui a pour objet l'étude de la Terre et de son histoire. La reconstitution du passé de notre globe nécessite, à partir de l'étude de traces anciennes, l'élaboration d'hypothèses qui sont notamment fondées sur le principe des causes actuelles. Ce principe postule que les processus géologiques passés sont identiques à ceux que l'on observe actuellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actualisme-et-catastrophisme/#i_20142

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Extinctions catastrophiques ou disparitions graduelles ? »  : […] Depuis la fin du xviii e  siècle déjà, deux conceptions s'affrontent au sujet du déroulement de l'histoire de la Terre et de ses êtres vivants. En 1830, reprenant des idées déjà énoncées au siècle précédent par Buffon, certains géologues affirment que les agents qui ont façonné la surface de la Terre ont toujours été de même nature que ceux qui agissent sur le monde actuel. « Le présent est la cl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_20142

FIXISME

  • Écrit par 
  • Hervé LE GUYADER
  •  • 994 mots

Le fixisme correspond à la vision d'une nature qui reste immuable au cours du temps, à partir d'une origine considérée comme une création. C'est pourquoi fixisme et créationnisme recouvrent en réalité une même conception du déroulement temporel de la vie sur Terre. Il est classique d'opposer fixisme et transformisme. Pourtant, beaucoup de résultats obtenus par des scientifiques fixistes seront en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fixisme/#i_20142

IMPACT MÉTÉORITIQUE DE LA LIMITE CRÉTACÉ-PALÉOGÈNE

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT
  •  • 1 113 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une hypothèse objet de vifs débats  »  : […] Le groupe de chercheurs de Berkeley alla plus loin en supposant que ce gigantesque impact météoritique était aussi la cause de la grande phase d'extinctions qui caractérise la limite Crétacé-Paléogène. C'est en effet à cette époque que disparaissent les dinosaures et de nombreux autres groupes d'organismes très divers, sur les continents comme dans les océans. On estime qu'environ 70 p. 100 des es […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impact-meteoritique-de-la-limite-cretace-paleogene/#i_20142

PALÉOANTHROPOLOGIE ou PALÉONTOLOGIE HUMAINE

  • Écrit par 
  • Herbert THOMAS
  •  • 4 905 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’homme antédiluvien »  : […] Le rejet du catastrophisme de Cuvier et de Buckland, qui avait jusque-là entravé la reconnaissance de l'homme antédiluvien, fut essentiellement l’œuvre du géologue britannique Charles Lyell. En affirmant dans ses Principes de géologie publiés en 1833, que tous les processus géologiques et climatiques du passé étaient de même nature et de même intensité que ceux du présent, dont les effets sont vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoanthropologie-paleontologie-humaine/#i_20142

PARKINSON JAMES (1755-1824)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 745 mots

Médecin, mais aussi activiste politique et géologue, James Parkinson a décrit la « paralysie agitante » ( s haking palsy ) comme une entité nosographique en 1817. En 1876, le neurologue Jean-Martin Charcot la renommera « maladie de Parkinson », en hommage à celui qui la décrivit pour la première fois. James Parkinson est né le 11 avril 1755 à Londres. Ses études ont été classiques pour un futur m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-parkinson/#i_20142

PRINCIPLES OF GEOLOGY (C. Lyell)

  • Écrit par 
  • Florence DANIEL
  •  • 257 mots

Le géologue écossais Charles Lyell (1797-1875) est essentiellement connu pour son ouvrage en trois volumes Principles of Geology (1830-1833) qui fut, dès sa parution, un grand succès et qui constitue une belle synthèse des connaissances géologiques de son époque. Il y prône l'uniformitarisme, en lui prêtant néanmoins une omnipotence abusive. Selon cette théorie, les processus géologiques du passé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/principles-of-geology/#i_20142

UNIFORMITARISME

  • Écrit par 
  • André JAUZEIN
  •  • 1 930 mots

Dans le chapitre « Historique »  : […] Le terme « uniformitarisme » est dû à William Whewell (1794-1866) ; dans un commentaire de 1832 sur l'œuvre de Charles Lyell, il prévoit que l'ensemble des géologues sera longtemps divisé en deux groupes antagonistes, «  The Uniformitarians and the Catastrophists  ». Lyell (1797-1875), étudiant en droit à Oxford, s'intéresse très tôt à la géologie. À partir de 1825, il est persuadé que les options […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/uniformitarisme/#i_20142


Affichage 

Georges Cuvier et la paléontologie

vidéo

Georges Cuvier, né en 1769 à Montbéliard, est un des grands naturalistes du début du XIXe siècle Il commence ses travaux au Muséum national d'histoire naturelle de Paris en 1795 Sa carrière scientifique se double d'une carrière administrative qui lui fait occuper de hautes positions sous... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Georges Cuvier et la paléontologie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo