CASUARINALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Relations phylogénétiques

Les Casuarinales sont des plantes à affinités incertaines que les auteurs rapprochent des Amentiflores (inflorescences en chatons, chalazogamie).

Le tissu sporogène massif et la différenciation de certaines cellules mères en trachéides sont des caractères de type cryptogamique.

Le port, les verticilles foliaires, l'alternance des faisceaux d'un entre-nœud à l'autre et la présence de deux endodermes évoquent singulièrement les prêles. Des vestiges de plantes ressemblant aux Casuarinales ont été découverts dans des terrains tertiaires en Australie et à Sumatra. D'après J. de Cordemoy, certaines Equisétales du Primaire seraient peut-être, par leur morphologie, les ancêtres lointains des Casuarinales.

D'autres traits, tels l'orientation des ovules, le développement d'un nombre relativement élevé de sacs embryonnaires, l'aspect des infructescences, l'existence d'un tissu de transfusion, font penser aux Gymnospermes et, en particulier, à certaines Gnétophytes, d'où l'hypothèse émise par Engler de l'origine gnétalienne des Angiospermes.

Actuellement, les auteurs s'accordent à considérer les Casuarinales comme un ordre particulier et autonome qu'ils placent parmi les plus archaïques des Angiospermes.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Rameau

Rameau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Coupe

Coupe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Filao : organes reproducteurs

Filao : organes reproducteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Carte de répartition

Carte de répartition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Évelyne HODCENT, « CASUARINALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/casuarinales/