CASUARINALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Casuarinales

Les Casuarinales, monoïques ou dioïques, ont toutes un port équisétiforme. Le nombre des feuilles composant les verticilles est variable (de quatre à vingt), ainsi que celui des étamines. Un tissu sporogène toujours abondant (jusqu'à 700 cellules) se différencie dans l'ovule et la chalazogamie est constante. Des cas d'hybridation et de polyploïdie ont été observés.

Répartition

J. Poisson distingue deux sections de Casuarina, en fonction de la morphologie des rameaux : les Cryptostomes, aux stomates cachés dans les sillons, et les Gymnostomes, aux stomates découverts situés sur le bord des crêtes. Selon J. de Cordemoy, le type Gymnostome serait le résultat de l'adaptation du type primitif Cryptostome australien, xérophile, à des conditions climatiques humides.

L'Australie constituerait le foyer de dispersion des Casuarina. Très répandus, ils y sont appelés oaks car leur bois, comme celui des chênes, présente en section transversale de larges rayons médullaires. Des cônes femelles, tombés d'arbres vivant dans les sables littoraux australiens, auraient ensuite été transportés par les courants marins jusqu'aux rivages éloignés des îles Seychelles,   de l'Afrique orientale et de Madagascar. Au cours de ce périple, la protection des graines aurait été assurée par la cupule imperméable qui enveloppe l'ovaire et qui s'ouvre seulement sous l'effet de la sécheresse. Les Casuarina vivent également en Polynésie et dans l'archipel indien.

Carte de répartition

Dessin : Carte de répartition

Dessin

Répartition géographique des Casuarinales (d'après Diels). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Écologie

Parmi les espèces australiennes de Casuarina, quelques-unes présentent des limites écologiques assez strictes. À l'intérieur du pays C. Cunninghamia (river-oak) se développe le long des cours d'eau, C. suberosa forme des forêts sur les pentes montagneuses d'où son nom de forest-oak, C. stricta (C. quadrivalvis) ou mountain-oak préfère les régions montagneuses entièrement découvertes, car il ne se développe pas en sous-bois. Non loin du littoral, on rencontre C. distyla qui, près des lagunes, donne une variété naine prostrata. Casuarina equisetifolia préfère les sables littoraux madréporiques : c'est pourquoi il forme de vé [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Rameau

Rameau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Coupe

Coupe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Filao : organes reproducteurs

Filao : organes reproducteurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Carte de répartition

Carte de répartition
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Évelyne HODCENT, « CASUARINALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/casuarinales/