CASTES, éthologie

ABEILLE

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS
  •  • 652 mots
  •  • 2 médias

Insecte dont le plus connu est l'abeille domestique vivant dans une ruche et produisant du miel . Classe : Insectes ; ordre : Hyménoptères ; super-famille : Apoïdés. Les Abeilles rassemblent deux familles, les Sphécidés (7 700 espèces, toutes solitaires) et les Apidés, comprenant 20 000 espèces dans le monde entier, dont moins de 15 p. 100 sont sociales. C'est le cas des espèces classées dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abeille/#i_93065

BOURDON

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS
  •  • 392 mots

Insecte social, au corps velu noir et jaune, vivant surtout dans les régions tempérées et froides. Classe : Insectes ; ordre : Hyménoptères ; famille : Apidés ; genre : Bombus . Les bourdons , représentés par quelque 300 espèces, appartiennent à la même famille que les abeilles mellifères. Les femelles possèdent aussi un aiguillon, mais piquent plus rarement que les abeilles. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourdon/#i_93065

FOURMI

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS
  •  • 426 mots
  •  • 1 média

Insecte de petite taille, social, vivant dans le monde entier, des régions froides aux zones tropicales. Classe : Insectes ; ordre : Hyménoptères ; familles : Formicidés, Myrmicidés. Les fourmis, représentées par quelque 9 500 espèces connues, sont organisées en sociétés supérieures comportant plusieurs castes : des ouvrières, nombreuses (de 2 à 3 millions au plus), femelles adultes stériles sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fourmi/#i_93065

HYMÉNOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 6 421 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Vie sociale »  : […] La vie en sociétés organisées s'observe dans trois grandes familles d'Hyménoptères Aculéates : les guêpes, les abeilles et les fourmis. Cependant chaque famille a son histoire propre et a évolué de façon distincte. Seules les fourmis constituent un groupe homogène composé uniquement d'espèces sociales ; les guêpes et les abeilles, au contraire, montrent tous les intermédiaires entre formes solita […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hymenopteres/#i_93065

ISOPTÈRES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 3 643 mots

Dans le chapitre « Déterminisme des castes et régulation sociale »  : […] Deux thèses se sont opposées pour expliquer la différenciation des castes. La théorie blastogénique soutient que la caste est déterminée dans l'œuf par des facteurs génétiques ; la théorie épigénique (ou trophogénique) prétend que les larves issues d'œufs tous identiques s'orientent vers les diverses castes sous l'influence de facteurs extérieurs. Aujourd'hui, les arguments de la première théorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isopteres/#i_93065

PHÉROMONES

  • Écrit par 
  • Charles DESCOINS
  •  • 5 573 mots

Dans le chapitre « Les phéromones de piste et d'alarme »  : […] Les phéromones de piste et d'alarme ont surtout été étudiées chez les insectes sociaux (abeilles, fourmis, termites) où les échanges d'information par signaux chimiques à l'intérieur de la colonie revêtent une importance et une complexité bien plus grande que chez les autres insectes. Chez les fourmis, par exemple, les phéromones de piste servent à baliser chimiquement un chemin conduisant vers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheromones/#i_93065

SOCIÉTÉS ANIMALES

  • Écrit par 
  • Bernard THIERRY
  •  • 5 394 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'organisation en société »  : […] Si les rassemblements temporaires ne demandent aux animaux que de distinguer les individus de leur propre espèce, la formation d'unités sociales stables requiert, au contraire, que les membres d'un groupe soient capables de se reconnaître les uns les autres. Chez les insectes sociaux, le corps des individus porte des marqueurs chimiques communs aux membres de la colonie, ce qui signe leur apparte […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-animales/#i_93065

TERMITE

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS
  •  • 449 mots

Insecte social, vivant surtout dans les régions tropicales, capable de construire les édifices les plus importants du règne animal. Classe : Insectes ; ordre : Isoptères Les termites, représentés par quelque 2 000 espèces, constituent l'ordre des Isoptères (« à ailes égales »). Leurs ancêtres ont également donné naissance aux blattes. Ces insectes à développement hémimétabole (absence de stade ny […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/termite/#i_93065